• Couple of Gamer

[Preview] On a cherché Chaos dans Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin


Alors que le prochain jeu de Team Ninja, Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin, pointera le bout de son nez en mars 2022. On a profité de la démo lancée lors du Tokyo Game Show, pour découvrir une petite partie du jeu. Dans cette dernière, on y découvre deux missions, plus le tutoriel. De quoi nous en apprendre un peu plus sur le jeu. Et de voir si un Final Fantasy peut être autre chose qu'un JRPG.

À La Découverte de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin

Grosse surprise du Square Enix Presents de L'E3 2021, Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin est le futur jeu de Team Ninja, qui va tenter de révolutionner la saga, avec un tout nouveau genre de gameplay. Développeur des jeux comme Nioh, ou encore, Ninja Gaiden, Team Ninja nous a habitués par le passé, à des jeux extrêmement punitifs. Tandis que Final Fantasy a toujours été un jeu JRPG simple, qui a eu très peu de variantes dans son gameplay. Certes, ce dernier a évolué avec Final Fantasy XV, sans être punitif.


Pourtant, c'est bien Team Ninja qui est aux commandes de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin. Et le temps du démo d'une petite heure, on a pu vraiment découvrir ce que donnait un Final Fantasy aux airs de Nioh. Avant de commencer, le jeu propose 3 modes de difficulté. Le mode Flegme, qui est le mode histoire du jeu. Sans être trop compliqué, il permet de découvrir le jeu, sans souffrir. Le seconde mode, frénésie, correspond au mode normal. Dans ce mode, les combats sont un peu plus compliqués que le mode Flegme. Les ennemis sont plus redoutables, on gagne du butin de meilleures qualités, et notre égide est plus difficile à gérer. Et pour finir, on a le mode Furie. Un mode ultra complexe, qui ne laisse aucune place à l'erreur. Ce genre de mode est réservé aux habitués des jeux de Team Ninja. De notre côté, on a testé les 3 modes. Et entre le mode Flegme et le mode frénésie, il y a un fossé. Mais on remarque surtout que les amateurs voulant découvrir l'histoire pourront vraiment se faire plaisir avec le mode Flegme.

Une fois qu'on a sélectionné notre mode, on part découvrir le tutoriel du jeu. On y apprend les bases du combat, de l'esquive, de la parade, et quelques techniques. Mais ça ne nous apprend pas tout. Le reste, on va l'apprendre sur le terrain. Car le tutoriel ne nous montre qu'une seule classe. Alors que dans Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin, on va pouvoir gérer plusieurs classes, comme épéiste, voleur, ou encore, mage. Et chacune des classes a son propre gameplay, surtout du côté du mage. Et même si dans chacun des cas, le but est de réduire la jauge de rupture de l'ennemi, afin de pouvoir effectuer une explosion d'âme, et le tuer. Un mage n'effectuera pas les mêmes combos qu'un épéiste ou autres. Dans ce tutoriel, on va surtout apprendre à utiliser notre égide spirituelle. C'est une parade qui va servir à bloquer une attaque magique d'un ennemi, afin de récupérer des PM et d'absorber certaines des attaques, pour les renvoyer en tant que compétences instantanées. Ceci n'est qu'un petit aperçu des combats. Mais dans l'ensemble, entre les combos, les différentes classes, les techniques spéciales, et nos alliés, on a de quoi mettre à mal les bombos et autres ennemis bien connus de la saga Final Fantasy. Les combats sont assez dynamiques. Et certaines classes permettent d'interagir avec les décors.

Pour progresser dans l'histoire de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin, on doit effectuer des missions disponibles sur la mapmonde. La démo en propose uniquement deux. Pour les connaisseurs, la map est facilement reconnaissable. Car c'est celle de Final Fantasy 1. D'ailleurs, la mission tutoriel est sur Cornelia. Et même si on n'a pas la chance de voir la ville, on peut tout de même découvrir le temple du Chaos au nord. C'est d'ailleurs à cet endroit que se déroule notre première mission. Dans ce lieu, on va surtout combattre, et détruire quelques éléments du décors, afin de se frayer un chemin. De nombreux coffres vont être dispersés un peu partout. Et surtout, c'est ici qu'on va découvrir que Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin est très similaire à Nioh. Car chaque ennemi, ou presque, va faire tomber un nombre impressionnant d'équipements. Ce qui va nous permettre de changer d'armes et d'armures, selon nos préférences. Et chaque arme débloque une nouvelle classe. On a remarqué qu'il était important de jongler entre les classes. Car ça permet de gagner des niveaux de classes, qui vont nous servir à débloquer de nouvelles compétences et combos dans les différents arbres de classe. Si on le souhaite, on peut même cumuler deux classes, et permuter entre les deux lors d'un combat. À la fin de la mission, on récupère du butin, encore, et une nouvelle mission se débloque.

La seconde mission de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin se trouve à la côte illusoire. Elle est très intéressante, car elle permet de découvrir un autre monde, très différent du temple du Chaos. Dans ce lieu, on a dû jouer avec la météo pour se frayer un chemin. Une mission au thème musical familier, qui nous a rappelé Final Fantasy XIII. Une très belle zone à explorer, qui nous fait oublier le côté un peu modernisé de la première mission. On a pris plus de plaisir à explorer cette zone que le temple du Chaos. C'est d'ailleurs dans cette côte illusoire qu'on est tombé amoureux de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin. Cette petite partie a montré le fort potentiel qui se dégage du jeu. Que ce soit graphiquement, ou musicalement. Et le boss final nous a tellement donné du fil à retordre, qu'on a compris que Team Ninja était bel et bien aux commandes.


Cette démo de Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin n'est pas très longue. Mais elle nous a donné un magnifique aperçu du jeu. Entre les différentes classes jouables. Les nombreux équipements. La musique. Les graphismes. La difficulté des combats. Ce Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin a vraiment du potentiel. Et même si on est très loin des autres Final Fantasy. L'originalité qui se dégage de ce titre, nous donne envie de découvrir les guerriers de la lumière sous un autre jour. Malheureusement, il faudra attendre 5-6 mois avant de pouvoir en savoir plus sur ce jeu. Mais cette démo a réussi à nous convaincre. Alors que la première annonce nous avait laissé perplexe.

262 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout