• Couple of Gamer

[Preview] On a affronté la mort dans Elden Ring


Du 12 au 15 novembre, quelques chanceux ont pu tester lors d'une Closed Bêta, le prochain jeu de From Software, Elden Ring. De notre côté, grâce à Bandai Namco, on a pu s'aventurer dans ce magnifique monde, le temps d'un week-end, afin de voir ce que nous réserverait vraiment ce petit Elden Ring. Est ce qu'il est aussi difficile qu'il en a l'air ? On vous dit tout dans notre preview.

Trailer du jeu

Très attendu par les fans des jeux de From Software, Elden Ring fait partie des jeux incontournables qui sortiront en 2022. Un jeu qui ne sera pas forcément au goût de tous. Car, comme toujours, les jeux de From Software ont une réputation à tenir. Et les joueurs qui n'aiment pas souffrir en jouant, ne vont pas forcément trouver leur bonheur en jouant à Elden Ring. Enfin, pas vraiment. Car Elden Ring n'est pas si difficile que ça. Mais on y reviendra après.


La particularité de Elden Ring, c'est qu'on va devoir choisir une classe dès le début du jeu. Il y en a 5 de disponibles. Guerrier. Chevalier enchanté. Prophète. Champion. Loup Sanglant. Chaque classe est différente. Les équipements et les armes sont propres à chacune d'entre elles. Et même les attaques ne sont pas les mêmes. Malheureusement, le temps d'un week-end, on n'a pas pu tester toutes les classes. Et on s'est concentré sur une seule, le guerrier. Une classe rapide et puissante, qui manie à la perfection deux lames dans sa forme A. Car dans Elden Ring, chaque classe a deux formes, correspondant à deux styles de combat.

Une fois notre classe sélectionnée, on se lance dans l'aventure d'Elden Ring. Au début, on ne rencontre pas d'ennemis. Mais on découvre notre premier site de grâce. Comme dans les autres jeux From Software, le site de grâce va être le point de contrôle qui servira à tout dans ce jeu. Reprendre de la vie. Faire réapparaitre les ennemis. Recharger les fioles de soin. Utiliser les cendres de guerre. Ou encore, faire passer le temps. Bon, dès notre premier site de grâce, on ne fait pas grand-chose à part regarder ce que cachent les menus. Comme le menu Cendres de guerre, qui permet d'octroyer de l'affinité et des compétences à nos armes.


La vraie découverte d'Elden Ring se fait une fois la première zone terminée. Loin de l'obscurité de notre grotte de départ, on se retrouve dans un gigantesque monde ouvert, magnifique, avec de nombreux ennemis éparpillés un peu partout sur la carte. C'est à partir de là que l'aventure commence vraiment. La particularité de ce jeu, c'est qu'il se déroule en monde ouvert. Et contrairement à d'autres jeux du même genre, on va pouvoir vivre notre aventure comme bon nous semble, en explorant les lieux que l'on désire explorer. Cette exploration peut se faire seule, ou accompagnée d'un esprit d'un joueur grâce aux rituels multijoueur. Pour ces derniers, il faut divers objets en sa possession, afin d'appeler l'esprit d'un joueur, en pour rejoindre un joueur qui à besoin d'aide. Il y a plusieurs types de sessions multijoueur dans Elden Ring, accessible depuis le menu multijoueur. De notre côté, on s'est surtout servis des sessions coopératives pour réussir à vaincre certains boss. Mais il est possible de lancer des sessions d'invasions ou compétitives, pour ceux qui aiment souffrir.

Pour avancer dans la quête principale d'Elden Ring, il faut suivre la grâce. Une lumière qui guide les Sans-éclat vers la bonne direction. Cette lumière n'apparaît pas tout le temps. Pour la faire apparaître, il faut trouver les sites de grâce. On peut aussi s'aider de notre carte en y plaçant des balises. Mais cette dernière étant incomplète, il faudra trouver des fragments de cartes et des stèles, pour que la carte se dévoile au fur et à mesure qu'on avance dans le jeu. La carte affiche les différents sites de grâce découverts, ainsi que les lieux importants, comme les donjons. Un site de grâce peut être utilisé pour effectuer un voyage rapide entre un autre site de grâce. Bien sûr, les sites de grâce vont aussi servir à réapparaître à chaque mort.


Pendant notre exploration dans l'Entre-terre, on va pouvoir récupérer diverses ressources, comme des plantes, des os, ou autres matériaux. Ces derniers vont nous servir à créer des objets. Sans oublier de nombreux ennemis, qui vont, eux aussi, lâcher quelques objets. Mais pas que. En tuant les différents ennemis qui nous barreront la route, on va récupérer des runes. Ces dernières vont servir à monter le niveau de notre personnage. Et donc, faire évoluer ses différentes stats. Sans surprise, si la mort frappe à notre porte, toutes les runes récoltées devront être récupérées sur notre cadavre. Et si entre temps, on meurt sans avoir récupéré nos runes, on perd tout.

Même si l'exploration prend une part importante dans Elden Ring, elle ne sera pas plus importante que les combats. Elden Ring est à l'image de From Software. On va donc avoir le droit à notre jauge de PV, qui descend toujours un peu trop vite quand un ennemi nous touche. Et la jauge d'endurance, et son handicapant système de blocage d'action si cette dernière tombe à zéro. On va aussi avoir une jauge de PC, qui va servir à lancer des attaques spéciales sur nos ennemis. Chacune de ces jauges vont pouvoir être rechargées à chaque site de grâce, ou en prenant une potion de soin ou de PC. L'endurance quant à elle se rechargera toute seule.


En combat, chaque jauge est importante. Et comme toujours, foncer dans le tas n'est pas la meilleure tactique à adopter. On va donc devoir verrouiller un ennemi, et attaquer au bon moment, tout en esquivant ses attaques. Bon, c'est toujours plus facile à dire qu'à faire. Mais la particularité d'Elden Ring, c'est que les combats contre les ennemis classiques ne sont pas bien compliqués. Et même si parfois, on a affaire à une groupe d'ennemis, on va souvent s'en sortir vainqueur, car les ennemis ont très peu de PV. Par contre, face aux boss, c'est une toute autre histoire. Les combats sont plus longs, et donc, plus difficiles. Il faut souvent esquiver les attaques, et lancer ses compétences à distance, pour ne pas mourir bêtement. Et surtout, bien regarder les différentes attaques du boss, pour ne pas s'approcher trop tôt, et prendre un coup fatal qu'on aurait pu éviter. Si vraiment c'est trop difficile, il est toujours possible d'invoquer un esprit, qui nous aidera jusqu'à la mort de ce dernier, ou à la mort du boss. Mais les habitués du genre ne trouveront pas Elden Ring plus compliqué que les autres jeux. Bien au contraire, il s'inscrit dans les Dark-Souls Like facile à maîtriser. Ce qui est une très bonne chose pour les futurs joueurs qui voudraient découvrir Elden Ring, sans trop souffrir.

Même si notre expérience fut courte, elle nous a tout de même permis de découvrir la beauté du monde d'Elden Ring. Et pour le si peu qu'on a pu explorer, que ce soit la carte principale, ou certains donjons, on en a pris plein les yeux. Une sublime direction artistique qui nous donne envie de souffrir pour découvrir l'Entre-terre. Et on a qu'une seule hâte, d'y retourner pour voir ce que nous réserve le reste de ce monde.


Malheureusement, pour pouvoir en voir plus, il faudra attendre 2022. Ça arrive très vite, certes. Mais ça parait encore si loin. En tout cas, cette bêta fermée nous a permis de nous faire un avis plus que positif sur ce futur jeu de From Software. Et on est déjà pressé de souffrir à nouveau pour découvrir la suite de l'aventure.

1 827 vues0 commentaire