top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Early Access][Steam] Smalland: Survive the Wilds

Dernière mise à jour : 14 avr. 2023


Disponible le 29 mars en Early Access sur Steam. Smalland: Survive the Wilds est un jeu de survie, développé et édité par Merge Games, qui nous plonge dans un monde miniature, à l'image d'un certain Grounded. Dans ce jeu, on va y contrôler un petit humain, pas plus gros qu'une fourmi. Et on va devoir survivre dans un monde hostile, aux nombreux insectes. Pour cela, il faudra fabriquer des armes et des équipements, se créer un abri, et manger. Tout en essayant d'aider son peuple face à la menace. Et après avoir passé des jours et des nuits dans la peau d'un humain miniature, il est temps pour nous de donner notre premier avis sur ce jeu.

Trailer du jeu

Smalland: Survive the Wilds est un jeu de survie, où il va falloir explorer la gigantesque « Terre des petits », après que les géants aient quitté le monde, afin d'y accomplir une mission très importante. Mais la Terre des petits est un lieu hostile, remplie de créatures menaçantes, et d'une météo capricieuse. Et pour survivre, il va falloir se battre. Mais pas seulement. Avant de pouvoir commencer son aventure, on va devoir créer son petit personnage. La création est assez complète, avec beaucoup d'éléments personnalisables. Une fois que notre personnage sera créé, il ne restera plus qu'à créer son serveur, avec quelques options, comme l'activation du mode pacifiste ou non, afin d'explorer le monde, sans se faire agresser par la moindre petite bête.


Une fois dans le jeu, on commencera notre aventure dans la tribu. Après quelques discussions avec les membres de notre clan, on devra partir à la recherche de certains de nos membres, afin de les aider. Ce qui constituera un peu la quête principale du jeu. Lors de cette quête, on devra souvent tuer des ennemis redoutables, comme une abeille noire, pour ne citer qu'elle. Malheureusement, quand on dit qu'ils sont redoutables, ce n'est pas un euphémisme. Il faudra donc être prêt. Pour cela, il sera nécessaire de récolter un maximum de ressources, et de fabriquer un peu de tout.

Au début, on s'amusera à fabriquer une hache, une pioche, une torche, ou encore, un marteau. Des outils indispensables pour récolter des ressources. Mais surtout, créer une maison, ou plus important, un établi. Avec cet établi, on va commencer par créer une épée, très importante pour affronter les bestioles de ce monde hostile, ou encore, un arc et des flèches, pour tuer quelques abeilles ou papillons. Plus on avancera dans le jeu, plus on débloquera de nouveaux outils ou autres, très importants. Par exemple, un lapidaire, qui va servir à créer du bois raffiné, ou d'autres matières très utiles. Un chaudron, pour préparer des confitures de mûres, ou de champignons venimeux. Ou encore, une tannerie, pour créer des équipements plus résistants. Toutes les ressources que l'on pourra récolter dans Smalland pourront être transformées en armes, armures, soins, ou habitations. Bien sûr, au début, on pourra utiliser la fibre ou le bois, pour créer nos premières habitations ou armes. Mais très vite, on devra faire évoluer tout ceci. Il y aura de nombreuses choses à découvrir et à fabriquer dans Smalland. Il faudra juste être patient, et créer un maximum de choses.


Pour survivre dans le monde hostile de Smalland, il faudra aussi dompter la météo. Il y aura souvent des tempêtes qui s'inviteront à la partie. Pour ne pas attraper froid, il faudra être caché, dans une grotte, ou dans sa maison. Il faudra donc toujours avoir un abri à portée de main. Le petit avantage, c'est que la fabrication d'un abri de fortune ne nécessitera que de ressources faciles à récolter. Permettant ainsi de fabriquer des abris un peu partout sur la carte. Pour survivre au froid, on pourra aussi s'équiper de vêtements plus chauds. Au début, il suffira d'échanger quelques ressources avec diverses personnes de notre tribu, afin qu'ils puissent nous créer des équipements. Par la suite, on pourra les fabriquer nous-même. Il faudra aussi penser à se nourrir. Et pour cela, il suffira simplement de récolter des champignons, des mûres, ou des restes de fourmis ou autres, et utiliser le feu de camp, ou le chaudron, pour se faire de bons petits repas. Les champignons grillés seront les aliments qui remonteront la faim plus rapidement. Et comme on en trouvera partout, on ne sera jamais à court de nourriture.

Malgré notre longue exploration, nous n'avons pas tout découvert. Et à notre grand regret, nous n'avons pas réussi à mettre la main sur les fameuses recettes de domptage. On ne sait pas si ces dernières arriveront plus tard lors d'une mise à jour, ou s'il faut terminer une quête spéciale ou autre. Mais il faut savoir que dans Smalland, il sera aussi possible de monter sur le dos d'une araignée, d'une abeille, ou d'une sauterelle, pour explorer plus facilement le monde.


Pour l'instant, malgré son statut d'EarlyAccess, Smallland est un jeu agréable, qui nous fait un peu penser à ARK lors de ses premiers jours en accès anticipé. À la différence que le monde propose un peu moins de zones à explorer. On a pu découvrir des ruines, et quelques grottes. Mais beaucoup de lieux étaient encore bloqués. On ne sait pas si ce sont des lieux représentant des donjons, ou simplement des effets pour indiquer un nid d'une bête. En espérant que ce soit la première. On le découvrira bien assez tôt.


Smalland est un jeu pensé pour être joué en équipe. Mais on peut très bien y jouer en solo. La progression sera plus longue. Et les combats sont bien plus difficiles. Mais une fois qu'on maîtrise les mécaniques du jeu, on peut survivre assez facilement dans le monde de Smalland. Et si vraiment, on ne veut pas jouer solo, on peut toujours inviter jusqu'à 10 amis dans le serveur. Histoire de profiter de cette petite aventure entre potes. Et construire des habitations de rêves. Car, qu'on se le dise, en solo, on met juste une fondation, 4 murs, et 1 porte. Et à l'intérieur, un lit. On ne va pas plus loin dans la constriction.

Lors de notre exploration, on a pu faire la rencontre de nombreuses petites bêtes. Des fourmis, des araignées, des cafards, des libellules, des abeilles, ou encore, des coccinelles. Des bestioles très classiques, que l'on peut rencontrer dans notre jardin. Mais on a pu aussi découvrir d'autres bêtes moins communes, comme des crapauds, ou encore, des lézards. Le monde de Smalland est assez représentatif. Et il nous immerge parfaitement dans ce monde des insectes et autres petites créatures de nos jardins. Certes, il y a quelques problèmes, comme le manque d'indication pour les quêtes, l'énergie qui descend très vite quand on tape, les ennemis qui nous tuent en un seul coup, des ressources difficiles à trouver. Mais le jeu étant en accès anticipé, il va s'améliorer dans les semaines à venir.


En attendant, on peut déjà passer de très bons moments dans ce petit jeu de survie. Surtout à plusieurs. Il y a énormément de potentiel qui se dégage de Smalland. Et on n'est pas au bout de nos surprises. On a hâte de voir son évolution. Et on espère que le jeu proposera de nouvelles cartes ou des donjons par la suite.

1 194 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...