• Couple of Gamer

[DLC][PlayStation 5] Outriders Worldslayer


Un peu plus d'un an après sa sortie sur PC, PlayStation et Xbox. Le looter-Shooter de People Can Fly, Outriders, a sorti ce 28 juin en early access et le 30 juin pour tous, son premier gros DLC, Worldslayer. Une nouvelle histoire, de nouveaux ennemis, de nouvelles compétences. Un DLC bien garni qui nous plonge encore plus dans la guerre d'Enoch. Mais un an après une sortie plus ou moins appréciée par les joueurs, est-ce que Worldslayer à tout pour redonner l'envie aux joueurs ? C'est ce qu'on a pu découvrir lors de notre nouvelle aventure sur Enoch, en compagnie de notre OUTRIDERS, déjà prêt pour la bataille.

Trailer du jeu

OUTRIDERS : WORLDSLAYER est le premier DLC du shooter-looter de People Can Fly. Dans ce dernier, on va devoir affronter un tout nouveau mal. Une altérée puissante qui n'a pas peur de la mort. Et qui souhaite qu'on la rejoigne du côté obscur. Son nom, Ereshkigal. Comme pour le jeu principal, on va donc reprendre la route, et enchaîner les missions, pour retrouver cette altérée, et enfin apporter la paix à Enoch.


Le jeu se déroule en 7 missions, et un contenu End-Game dans les anciennes ruines de Tarya Gratar, qui vont nous permettre de mettre nos talents d'OUTRIDERS à l'épreuve. Mais avant de pouvoir s’y aventurer, on va devoir survivre au froid glacial des nouvelles destinations de cette aventure.


Pour commencer l'histoire de Worldslayer, il faudra, au préalable, avoir terminé l'histoire principale du jeu. Pour ce qui est des niveaux du héros, ainsi que les niveaux mondes, ils n'auront plus trop d'importance dans ce DLC. Car notre personnage démarrera au niveau 1 d'ascension, ainsi que le niveau 1 Apocalypse, qui fonctionnera comme le niveau du héros et du monde. Seuls les noms changent. Bien sûr, monter son niveau d'ascension ne permettra pas de gagner des points de compétences. Mais plutôt des points d'ascensions, qui vont pouvoir être utilisés dans l'arbre d'ascension, divisé en 4 branches, et comprenant de nombreux bonus pour améliorer les stats de son OUTRIDERS. Pour ce qui est des niveaux d'apocalypse, ils fonctionneront comme les niveaux monde. Plus on montera dans les niveaux, plus on gagnera du meilleur loot, ou plus d'expérience.

Comme pour le jeu de base, on va donc enchaîner les quêtes, et tirer sur tout ce qui bouge. Entre deux quêtes, on pourra revenir à notre camp de base, histoire de se lancer dans la fabrication, grâce à Zahedi. Ce dernier nous proposera, contre diverses ressources, la possibilité d'ajouter des attributs à nos armes et équipements. Et même, la possibilité de suivre le niveau du personnage, avec une arme ou un équipement, si on a eu un coup de cœur. Malheureusement, pour récupérer certaines ressources, il faudra parfois passer par la case expédition.


Lors de notre aventure, on va souvent se retrouver avec une pluie de loot. Rien de plus normal pour un Looter-shooter. Et très vite, on remarquera qu'un nouveau type de butin va faire son apparition, le Butin Apocalyptiques. Ce dernier est un butin rare ou légendaire, qui va apporter quelques caractéristiques à l'équipement. Mais surtout, les butins de type apocalyptiques vont permettre, si on les démonte, de récupérer des nouvelles ressources pour la fabrication, des extraits d'anomalies. Malheureusement, pour avoir une chance de loot un butin apocalyptique, il faudra augmenter son niveau d'apocalypse. Plus on sera haut niveau, plus le butin aura une chance de tomber.

En terminant les quêtes de l'histoire de ce DLC, on va aussi gagner des points de PAX. Ces derniers vont permettre de débloquer de nouvelles compétences dans l'arbre PAX, qui comprend 2 branches par voie d'OUTRIDERS. Malheureusement, on ne gagne que 5 points PAX pendant l'aventure. Ce qui ne permet pas vraiment de remplir comme on le souhaite notre arbre PAX. Et on n'a trouvé aucun moyen d'en gagner d'autres. Même avec le contenu End-Game.


L'histoire principale d'Outriders Worldslayer comporte 7 petites quêtes. Ce qui fait un peu plus de 5 heures de jeu. C'est très court pour un "gros" DLC. On s'attendait à une bonne dizaine d'heures, histoire de nous replonger comme il se doit dans le jeu. Heureusement, une fois l'histoire principale terminée, on va pouvoir se lancer dans les anciennes ruines de Tarya Gratar. Ce contenu End-Game se divise en de nombreuses parties. Dans chacune d'entre elles, on va devoir survivre à des vagues d'ennemis de plus en plus puissants. Le but de ce contenu est d'en apprendre plus sur l'histoire. Mais surtout, de s'équiper avec les meilleurs équipements possibles. Malheureusement, on a seulement 3 essais pour venir à bout de ce contenu. Si on meurt 3 fois, ou qu'on se déconnecte pendant l'exploration. On a perdu.

Même si Worldslayer est court, il réussit parfaitement à nous replonger dans l'univers d'OUTRIDERS. Sauf que cette fois-ci, on a droit à quelques décors un peu plus vivant. Surtout vers la fin du DLC, avec de la verdure et beaucoup de vie. Et c'est ce qui fait le charme de ce DLC. Certes, on reste dans le carnage, avec des séquences de shoot, de plus en plus intense. Mais sans ces séquences, OUTRIDERS Worldslayer ne serait pas OUTRIDERS.


En conclusion, est ce que Worldslayer nous a donné envie de retourner sur OUTRIDERS ? Oui. Malgré un contenu assez faible, ce DLC est intense, avec une histoire bien meilleure que le jeu de base. On aurait aimé avoir quelques missions supplémentaires, pour pouvoir profiter au maximum du jeu. Mais le final nous a conquis. Et on a hâte de voir ce que nous réserve People Can Fly pour la suite.

162 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout