• Couple of Gamer

[Test][Steam] The Quarry


Alors qu’on sort à peine d’une épreuve assez douloureuse, avec leur dernier jeu. Le développeur de jeu d'horreur narratif, Supermassive Games, met de côté la saga The Dark Picture, afin de nous envoyer dans une colonie de vacances pas comme les autres, dans The Quarry. Un jeu, qui, comme toujours, va nous demander de faire des choix, et de survivre. Et après avoir vécu des nuits assez mouvementées, il est temps de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Nos ennemis ne sont pas ce que l'on croit !

The Quarry est un jeu narratif d'horreur qui nous raconte l'histoire de 7 éducateurs de colonie de vacances qui ne peuvent pas rentrer chez eux après une panne de voiture. Ils se retrouvent donc à passer une nuit de plus au camp. Malheureusement, celle-ci pourrait bien être leur dernière. Mais on n'en dira pas plus afin de garder la surprise.


Pour venir à bout de l'histoire une première fois, il faudra compter une bonne dizaine d'heures de jeu. Mais comme dans tous les jeux de Supermassive Games, la rejouabilité sera à l'honneur, afin de découvrir les multitudes de fins. Car comme dans tous les jeux du studio, les choix auront un impact. Et il sera possible de revivre l'histoire, encore et encore, afin de changer les événements, et ainsi, modifier notre histoire finale. Pour nous filer un petit coup de pouce, après avoir terminé une première fois le jeu, on aura un accès à un mode retour après la mort qui nous permettra de remonter le fil du temps, au cas où un des héros meurt. Mais attention, il n'y aura que 3 chances.

S'allier ou se trahir

The Quarry est un jeu narratif tiré d'histoires d'horreurs. D'ailleurs, ce dernier va se jouer exactement comme les autres jeux de Supermassive Games. Par conséquent, nos choix auront un lourd impact pour la suite de l'aventure. Certains choix se feront instinctivement. D'autres demanderont plus de réflexion. Il faudra donc respirer un grand coup, et agir en notre âme et conscience. Car la précipitation pourra vite nous induire en erreur. Il faudra aussi garder en mémoire que le jeu reprend déjà toutes les bases connues auparavant dans les précédents jeux qu'on a pu découvrir avant ce dernier. Et donc, nos choix détermineront l'aventure, les relations que l’on entretiendra avec le reste du groupe, et aussi notre personnalité qui variera entre les différents personnages jouables du jeu.


The Quarry proposera lui aussi des scènes de QTE déjà présentes elles aussi. Et elles seront toujours aussi rapides. Il faudra donc toujours être sur le qui-vive, pour ne pas les rater. La troisième phase importante du jeu, sera l'exploration. Bien entendu, il sera possible de faire le choix d'avancer sans réellement fouiller. Mais ce choix nous fera perdre énormément de morceaux du passé qui pourraient nous aider à comprendre l’histoire des lieux. Et sans l'exploration, il se peut qu’on loupe des objets importants, qui pourraient coûter la vie à l'un des protagonistes. Depuis les nombreux jeux qui s'enchaînent au fil des années, on aurait pu penser que les développeurs auraient pris le coup de main pour une meilleure caméra. Cependant, ce nouveau jeu comprend exactement les mêmes problèmes que les autres, avec une mauvaise gestion des lieux étroits.


The Quarry arrive enfin à nous surprendre. Les ennemis ne sont pas toujours ceux que l'on croit. Et c'est un vent de fraîcheur. Car quand on prend les différents opus de The Dark Pictures, on voit toujours l'ennemi venir. Du coup, c'est le point fort de cet opus. Bon, du moins, pour la première fois. Car si on enchaîne quelques parties les unes derrière les autres, on est évidemment moins étonné des événements.

Notre avenir dans les cartes !

Le point fort de l'exploration, c’est qu'il sera possible tout au long de l'aventure, de mettre la main sur plusieurs cartes de voyance. Comme dans tous les jeux développés par Supermassive Games. Celles-ci permettront de découvrir un minuscule morceau de notre avenir, afin d'anticiper nos choix. Comparés aux autres jeux, les visons ne se déclenchent pas automatiquement. Il faudra attendre chaque fin de chapitre afin de découvrir leur contenu. Cependant, 1 chapitre terminé, est égal à une seule carte. Si on en trouve plusieurs dans le même chapitre, il faudra faire un choix.


À notre grand regret, notre ami le conservateur n'est pas présent dans ce nouveau jeu. Et après l'avoir découvert dans les 4 autres jeux du studio. On avoue que son absence se fait remarquer. Dans The Quarry, c'est une femme médium qui sera présente entre chaque chapitre afin de nous conter l’histoire. Et même si son rôle est important, car c'est elle qui lira notre avenir dans les cartes. Elle n’est pas aussi charismatique que le conservateur. En même temps, ce dernier avait placé la barre très haute.

Ce qui ne tue pas nous rend plus fort !

The Quarry sur PC n’est pas différent graphiquement parlant des The Dark Pictures. Les personnages sont assez bien réalisés, les décors et points de vue sont très beaux. Mais il y a encore de gros détails choquants. Par exemple, l’IA qui se bloque à tout-va et se téléporte plus loin. Ce n'est peut-être qu'un détail. Mais The Quarry ne nous épargne pas non plus sur plusieurs autres points qui font qu'on est obligé de se montrer plus titillant qu'en général. Et ceux qui reviennent souvent, ce sont les freeze. Sans comprendre pourquoi le personnage et le dialogue se figent. Du coup, on doit prier et patienter pour que cela se débloque. Et quand, pas chance, le jeu refonctionne de lui-même, cela entraîne dans sa chute une désynchronisation labiale très prononcée. Et on doit patienter jusqu'au prochain choix avec des textes et images qui ne collent plus du tout. Ce qui plombe facilement l'ambiance. Au point où ne prend pas autant de plaisir qu'on le voudrait pour le découvrir.

Des vacances qu'on n’est pas prêt d'oublier !

Pour conclure, The Quarry n’est pas parfait. Il regorge de défauts qu’on a l’habitude de voir dans les jeux de Supermassive Games. Cependant, malgré ça, il reste sûrement l’un des meilleurs jeux du studio à ce jour. Un opus qui surprend par son histoire, ses événements, et ses retournements de situation. Il ne reste plus qu’à corriger tous les petits défauts du jeu, pour que The Quarry devienne la meilleure expérience narrative horrifique. Même si malgré ses défauts, à nos yeux, elle l’est déjà.


157 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout