• Couple of Gamer

[Test][Steam] Mafia: Définitive Edition


Sorti la toute première fois en 2002, Mafia, premier du nom, développé par Hangar 13, et édité par 2K Games, a fait son grand retour sur le devant dans la scène, le 25 septembre, dans une Definitive Edition. Un remake, 18 années plus tard, de l'un des plus beaux chef d'œuvre du jeu vidéo, ça ne se refuse pas. Et même si ce dernier est accompagné de Mafia 2 et 3 Definitive Edition. On préfère lui offrir son propre test. Car il le mérite.

A La Découverte de Mafia: Définitive Edition

Une vie de famille !

Même si le jeu d'origine est sorti il y a 18 ans maintenant, tout le monde ne connaît pas forcement l'histoire de cet épisode, qui met en scène Tommy Angelo, un chauffeur de taxi, qui, après une drôle de soirée, et après une longue réflexion, va rejoindre la famille de Don Salieri. Un chef mafieux, qui a le contrôle sur tout Lost Heaven.

Mafia est un GTA Like, qui nous met donc dans la peau de Tommy Angelo, qui va rejoindre la Mafia, en tant que chauffeur, avant de devenir un véritable membre de la famille de Salieri. Le jeu n'est pas très long. En même temps, il a tout de même 18 ans dans les jambes. Et à l'époque, hormis quelques studios, peu de jeux avaient le luxe de durer trop longtemps. Mafia ne comporte qu'une vingtaine de quêtes principales, et quelques quêtes secondaires, pour un total de douze heures. C'est très court. Mais ça n'empêche pas de rendre ce jeu exceptionnel.


Pendant toute l'histoire, Tommy va devoir exécuter les ordres du Don, en effectuant des tâches pas toujours roses, qui vont totalement changer sa façon de voir les choses. Ce qui donnera un tournant cinématographique à l'histoire. La plupart du temps, les missions sont des règlements de comptes entre le camp de Don Salieri et celui de Don Morello. Mais parfois, on a le droit à une course de voiture, ou un peu d'amour dans l'air. L'histoire est digne d'un film sur la Mafia. Et ce qui rend ce jeu unique en son genre. Surtout avec la mission finale, qui a un air de Scarface.

Une exploration d'époque !

Mafia est un jeu un peu linéaire. Et même si on a la liberté de pouvoir se balader. Les missions se suivent, sans vraiment pouvoir faire autre chose entre deux. Lors des missions, il y a souvent quelques objets à collecter. Affiches. Magazines. Boîtes de cigarettes. Ces objets sont facilement réparables sur la mini-carte. Et pour compléter la collection, il faudra faire en sorte d'en louper aucun. Car sinon, il sera impossible de les retrouver. Même si vous passez par le mode libre.

Mais ce mode libre va permettre d'effectuer d'autres tâches, que vous n'aurez pas le temps de faire lors des missions principales. Comme des missions secondaires, qui permettent de trouver des voitures cachées. Des armes dorées. Ou encore, de nouvelles tenues. Il y a aussi une quête qui permet de chercher des renards mystères à travers la ville. Et une autre, pour trouver des caisses de tenues secrètes. Tout ceci se fait principalement en mode libre. Car lors du mode Histoire, il est quasiment impossible de profiter comme il se doit de Lost Heaven.

Un changement radical !

Contrairement à Mafia 2 et 3: DefinitiveEdition, qui n'ont eu droit qu'à une simple petite retouche des textures, Mafia : Definitive Edition est un véritable remake. En même temps, passer de la Playstation 2, à la Current-Gen, on n'en attendait pas moins de la part des développeurs et de 2K, pour que ce Mafia, premier du nom, soit totalement transformé. Ici, on a affaire à un véritable remake. Très loin des graphismes pixelisés de l'époque, on retrouve Tommy et les mafieux de Lost Heaven, plus beau que jamais. Mais le plus surprenant, c'est que ce remake rend Mafia 1, bien plus beau que Mafia 2 et 3, malgré leur petite refonte. Il nous en met plein la vue. La ville est sublime. Les nombreuses voitures, même secrètes, ont une prestance digne des années 30. L'immersion est encore plus impressionnante qu'à l'époque. Et pour ceux qui connaîtraient très bien la version Playstation 2, vous ne serez pas dépaysé. Tout ce qui faisait de Mafia un chef d'œuvre, est toujours présent. Les cinématiques inoubliables. Et surtout la scène finale, qui est encore meilleure. Certes, on garde la durée de vie de l'époque. Mais pour le reste, rien à redire.


De plus, on a le droit au magnifique OST des années 30, qui rend l'immersion dans le monde de Lost Heaven, encore meilleure. Difficile de ne pas rester ébahie par la réussite de ce remake, qui a vraiment tout pour plaire.

Le renouveau d'un chef d'œuvre !

Pour conclure, même si on aurait aimé que Mafia 2 s'offre une refonte aussi exceptionnelle, Mafia Trilogy Collection nous offre tout de même l'un des meilleurs remake de cette année, avec Mafia: Definitive Edition. Tout est extraordinaire dans ce jeu. Et sans véritablement toucher à l'histoire du jeu, Hangar 13 nous fait vivre une aventure encore plus inoubliable qu'à l'époque de la Playstation 2. Un véritable chef d'œuvre, qui méritait vraiment son remake.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now