top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] Baldur's Gate 3


Après 3 années à faire tourner la tête des joueurs sur Steam lors de son Early Access, le sublime jeu de Larian Studio, Baldur's Gate 3, a enfin eu le droit à sa suite et fin, afin de récompenser les joueurs les plus patients, et les nouveaux aventuriers. Disponible depuis le 3 août sur Steam, cette suite ajoute les actes 2 et 3, ainsi que de nombreuses nouveautés, comme des classes, son ange gardien, ou encore, de nouveaux alliés. Et après avoir perdu plus de 100 heures de notre temps dans les Royaumes Oubliés, il est temps pour nous de fermer définitivement le livre de cette sublime histoire, et de donner notre ultime avis sur l'un des plus beaux, des plus grands, et des plus merveilleux RPG qu'on ait eu la chance de jouer.

Trailer du jeu

Un personnage à la fiche !

Baldur's Gate 3 est un jeu vidéo qui reprend les codes du célèbre jeu de plateau, Donjons & Dragon. Et comme tous les D&D, on ne peut pas commencer une aventure sans la création d'un héros. Et dès le début de l'aventure, avant même de pouvoir s'aventurer dans les Royaumes Oubliés, on va devoir prendre une heure ou deux, afin de créer son personnage. Que l'on soit un adepte du genre ou non, la création d'un personnage est toujours un moment très personnel. Entre le choix de la classe, la modélisation du héros, et tous les petits détails qui vont faire de notre héros, notre double ou notre fantasme. Certes, on a l'habitude d'avoir un système de création de personnages. Surtout dans les MMORPG. Mais celui de Baldur's Gate 3 n'est pas un simple créateur de personnage. C'est le premier pas vers l'histoire de notre héros que l'on va devoir façonner selon nos envies.


Pour commencer, on va devoir choisir l'origine de notre héros. Le jeu va nous proposer des personnages prédéfinis qui sont déjà dans l'histoire de Baldur's Gate 3, et qui n'attendent que nous. Ou sinon, on va pouvoir le créer de A à Z. Et pour ça, on va commencer par choisir l'une des 11 races disponibles. Elfe. Demi-Elfe. Humain. Gnome. Tieffelin. Demi-Orque. Nain. Halfelin. Drow. Drakéide. Et pour finir, Githyanki. Chaque race va avoir ses propres traits raciaux. Mais aussi, chaque race va avoir diverses Sous-Race, qui vont ajouter des aptitudes de Sous-Race et des actions uniques. Même si le choix est souvent personnel, certaines races vont être plus facile à jouer que d'autres, grâce à des traits et des aptitudes, parfois puissantes, qui vont nous donner l'avantage au combat. Malheureusement, pour trouver la race idéale, il faudrait tester toutes les races. Une mission impossible en un mois.

Après le choix de la race et la sous-race, on va choisir la classe de notre héros. Dans Baldur's Gate 3, on va avoir seulement 12 classes différentes. Barbare. Barde. Clerc. Druide. Guerrier. Moine. Paladin. Rôdeur. Roublard. Ensorceleur. Occultiste. Et pour terminer, Magicien. Chaque classe va avoir ses maîtrises d'armes et d'armures, ainsi que ses compétences. Pour certaines classes, on va devoir choisir une sous-classe. Pour d'autres, de nouveaux éléments vont faire leurs apparitions. Par exemple, en jouant le Barde, on va devoir choisir son instrument de départ. Ou en sélectionnant la classe Rôdeur, des choix comme l'ennemi juré, ou encore, Explorateur-né, vont permettre d'ajouter des compétences spéciales à notre héros. Comme pour le choix de la race, certaines classes vont être plus ou moins faciles à jouer. Et selon les sorts de départ, les stats, et les différentes maîtrises de la classe, on va avoir une petite idée de l'utilité et la puissance de la classe.


Après avoir fait ces premiers choix très importants, on va terminer notre fiche avec le choix de l'histoire de notre héros. 11 choix vont être disponibles. Et chaque histoire va ajouter 2 compétences supplémentaires à notre héros. Ensuite, il ne restera plus qu'à placer les 27 points de caractéristiques sur les 6 caractéristiques de notre héros, ou de laisser sa fiche avec les caractéristiques prédéfinies.


Une fois que notre héros est prêt pour l'aventure, on va presque pouvoir partir à l'aventure. Car avant de rejoindre les Royaumes Oubliés, il va falloir créer son ange gardien. Ce personnage, un peu particulier, va faire son apparition à plusieurs reprises lors de nos longues nuits de repos. Mais pas seulement. Il va donc falloir le créer, pour en faire un peu son âme-sœur, ou son fantasme. Pour commencer, on va devoir sélectionner la race, puis la sous-race. Puis passer à la modélisation du personnage, ses cheveux, ses yeux, ou encore, ses cornes pour certaines classes. Une fois qu'on en aura terminé avec notre ange gardien, on va enfin pouvoir découvrir les secrets des Royaumes Oubliés.

La petite bête dans la tête !

Nous y voila. Un héros. Un ange gardien. Les Royaumes Oubliés. Un vaisseau Illithids. Un parasite. L'histoire de Baldur's Gate 3 va enfin pouvoir démarrer. Une histoire qui va se dérouler en 3 immenses actes. Et de nombreuses heures de jeu. Mais surtout, une histoire qui va s'écrire selon nos envies, nos rencontres, et notre chance au dé. Car comme dans tous les D&D qui se respectent, l'aventure va se jouer avec un petit D20. Histoire d'apporter une touche de frustration supplémentaire aux joueurs qui n'auraient pas la chance aux jeux.


On démarre l'aventure de Baldur's Gate 3 dans le vaisseau Illithids. Notre héros, ainsi que Lae'zel, vont se retrouver face à un flagelleurs mentaux, qui vient tout juste de leur implanter un parasite dans l'œil. Ce dernier va permettre de contrôler les hôtes. Heureusement, le vaisseau va se faire attaquer. Et par chance, on va se libérer de cet enfer. Enfin, presque. Après une exploration rapide du vaisseau pendant l'attaque, on va faire la rencontre d'Ombrecoeur, premier personnage important de notre aventure. Mais elle va le devenir, seulement si on arrive à la libérer, ou du moins, si on essaie. Une première mission qui va nous demander de fouiller un peu partout dans le vaisseau. Après ça, il ne restera plus qu'à rejoindre les commandes principales, et s'échapper une bonne fois pour toute de cet endroit.

Une fois sur la terre ferme, notre vrai voyage va enfin pouvoir commencer. Et notre mission principale va être de retirer notre larve. Pendant notre mission, on va faire la rencontre de nombreux personnages. Certains vont nous demander de les aider. Tandis que d'autres essaieront de nous tuer. Une vie normale pour un héros. Quelques personnages vont se joindre à nous. Et en progressant dans l'histoire avec eux, ou en parlant régulièrement avec, on va découvrir leur propre histoire. Et très vite, on va comprendre que le parasite dans notre œil est le dernier des soucis.


Sans trop en dévoiler, l'acte 1 va se concentrer sur notre parasite. Mais aussi sur quelques querelles entre des gnomes et des druides. On va aussi y rencontrer des harpies et des sorcières. On va aussi passer beaucoup de temps dans les Tréfonds Obscurs. Un acte qui va nous permettre d'en apprendre un peu plus sur Chantenuit. Après de nombreuses heures à exploiter, explorer, et découvrir tous les secrets de ce premier acte, on va pouvoir découvrir le second acte de l'histoire. Pendant cette nouvelle aventure, on va en apprendre un peu plus sur Chantenuit. Mais surtout, on va commencer à comprendre le pouvoir de l'absolu, et le rôle d'Ombrecoeur dans cette histoire. Une fois cette partie terminée, on pourra enfin découvrir le très complexe 3e acte, avec l'arrivée de notre ange gardien. Mais on ajoutera aucun détail pour éviter tout spoil.

Pendant notre très long voyage dans Baldur's Gate 3, on va avoir de nombreuses quêtes secondaires, des lieux à explorer, et beaucoup de dialogues. Selon notre façon de vivre cette histoire, le jeu sera différent d'un joueur à un autre. Certains vont vouloir rejoindre le diable. D'autres préfèreront jouer les justiciers. Aucune aventure ne sera identique. Et chaque choix aura une importance capitale, que personne ne peut connaître. C'est d'ailleurs pour ça que le jeu propose plus de 17000 fins. L'histoire d'un joueur va se créer en fonction de ses choix. Mais pas seulement. La chance au dé va aussi avoir un impact pendant l'aventure. Parfois, le fait de louper un lancé de dé, va nous empêcher de découvrir la fin d'une histoire. Mais il y aura toujours un moyen de venir à bout de l'aventure. Même si notre personnage trouve la mort.


Pour venir à bout de Baldur's Gate 3, il ne faut pas compter les heures. Il faut juste jouer son aventure sans se prendre la tête. Pour un joueur débutant, ayant choisi la difficulté Explorateur, il pourra y passer facilement une soixantaine d'heures. Pour un fan du genre, qui adore les D&D, et qui connaît les ficelles d'un tel jeu, il tournera aux alentours de 100 heures. Et bien sûr, il y a les autres. Ceux qui avaient déjà 1000 heures sur l'Early Access. Et qui continuent d'explorer les Royaumes Oubliés, avec un personnage de chaque classe, afin de découvrir tous les secrets du jeu de Larian Studio. Pour ces joueurs-là, inutiles de compter les heures.

Sortilèges et dés pipés !

Tout au long de notre voyage dans Baldur's Gate 3, on va faire la rencontre de nombreux ennemis. Pour certains, avec un simple lancé de dé, et beaucoup de chance, on pourra éviter le combat. Mais malheureusement, ça ne marchera pas tout le temps. Il faudra donc passer par la case combat. Et dans le jeu de Larian Studio, les combats se feront au tour par tour, avec un peu de liberté, si on utilise son imagination à bon escient.


Dans un combat classique, avec les différents personnages qui composent notre groupe, on va devoir utiliser les différents sorts, pouvoirs, et autres actions, afin de tuer nos ennemis. Comme pour l'histoire du jeu, c'est assez difficile de décrire les combats d'un tel jeu. Car ils seront différents pour chaque joueur. Par exemple, un rôdeur n'aura pas la même façon de jouer qu'un paladin ou un magicien. Car il utilisera ses familiers pour se battre. Mais il pourra utiliser certains parchemins de sorts, ou certains sorts liés à un équipement, pour faire face aux ennemis. De son côté, un magicien pourra utiliser une multitude de sorts à distance. Ce qui rendra la partie plus simple pour lui.

Chaque personnage du groupe sera jouable. Il aura une limite de déplacement, ainsi qu'une limite d'utilisation des sorts les plus puissants. Il faudra donc être stratégique dans ses attaques et ses déplacements, afin de faire tomber l'ennemi. Mais l'avantage dans Baldur's Gate 3, c'est que même la zone de combat est un terrain de jeu qui peut laisser libre cours à notre imagination. Par exemple, détruire une structure, comme un pont, pour faire tomber l'ennemi, et lui infliger des dégâts de chute. Ou encore, lancer de l'huile sur les ennemis, puis les enflammer. On pourrait parler pendant des heures des possibilités que nous offrent les combats de Baldur's Gate 3. Mais on préfère laisser un peu de mystère aux futurs aventuriers.


Quand on va commencer à connaître le jeu, lors d'une deuxième partie, ou en trichant un peu avec un chargement de la partie, on pourra commencer à anticiper les combats. Par exemple, juste avant qu'un combat se lance, si on le souhaite, on pourra éliminer quelques ennemis en silence. Comme ça, une fois que le combat sera lancé, il y aura moins d'ennemis à éliminer. On pourra aussi anticiper les combats contre certains boss, en les attaquant avant qu'ils nous attaquent. Histoire de leur retirer une partie de leur barre de vie.

À la fin de chaque combat, on va gagner un peu d'expérience. On va aussi pouvoir fouiller chaque corps, afin d'y trouver quelques objets ou équipements intéressants. L'expérience accumulée va permettre de monter le niveau de nos héros. Pour chaque nouveau niveau, on va augmenter nos points de vie. Mais pas seulement. Selon la classe, on va débloquer de nouveaux sorts, traits, ou encore, compétences. Malheureusement, on va parfois être limité dans le nombre de sorts possédé. Il faudra donc faire quelques choix. Et prendre les sorts qui nous paraissent les plus puissants, ou les plus utiles.


Malheureusement, là où le bât blesse, c'est que l'évolution dans Baldur's Gate 3 est très limitée. Avec seulement un niveau max qui s'arrête à 12, on ne va pas souvent évoluer pendant notre aventure. Et même en explorant les moindres recoins de chaque zone, et en accomplissant chaque quête, ça va monter un peu trop doucement. Heureusement, lors de l'aventure, on trouvera beaucoup d'équipements, plus puissants les uns que les autres. Et ces derniers vont nous permettre de gonfler nos stats, afin de faire face aux ennemis les plus redoutables des Royaumes Oubliés. Bien sûr, chaque classe aura ses propres maîtrises. On ne pourra donc pas équiper n'importe quoi à nos héros. Mais on trouvera toujours de quoi combler nos héros.

Pour trouver les meilleurs équipements possibles, il y aura plusieurs possibilités. La première, le classique, fouiller les corps des morts. Même si la plupart du temps, on trouvera des équipements de piètre qualité. La seconde, l'achat ou le troc chez un marchand. Comme dans Baldur's Gate 3, on va pouvoir tout porter, on va aussi pouvoir tout vendre. Ce qui permettra de se faire un peu d'argent. Avec ça, il sera possible de racheter des équipements un peu plus puissants, chez les différents marchands que l'on croisera. On pourra aussi effectuer un peu de troc, afin d'échanger des objets de grandes valeurs, contre de l'équipement. Mais cette option sera moins radicale que la vente. Car le vendeur sera souvent mécontent de la transaction. Bien sûr, on aura aussi la chasse au trésor. En explorant les terres des Royaumes Oubliés, on pourra mettre la main sur de nombreux coffres, ou trouver des coffres sous terre, que l'on devra déterrer avec une pelle. Pour finir, pour les plus guerriers, il y aura la méthode brute qui consistera à tuer des vendeurs pour récupérer gratuitement tout ça. Mais cette méthode pourra aussi nous coûter cher. Et on pourra même finir en prison. Un lieu que l'on pourra quitter en s'évadant.


En plus des sorts, des capacités, des attaques, ou des différents équipements, on pourra aussi compter sur le pouvoir de notre larve. Les pouvoirs d'Illithid. À chaque fois que l'on absorbera des parasites pendant notre voyage, on aura la possibilité de débloquer de nouveaux pouvoirs grâce à un arbre de compétences Illithid. Un arbre qui se trouvera dans notre cerveau, et qui permettra de débloquer de puissantes capacités, qui joueront un rôle important lors de nos combats, ou même lors de nos dialogues. Mais on n'en dévoilera pas plus à ce sujet.

Voyage dans un drôle de royaume !

Baldur's Gate 3 est immense, et pas seulement dans sa narration, ou ses nombreuses possibilités. Sa carte aussi est d'une taille impressionnante, divisée en plusieurs zones, proposant leurs propres biomes, ennemis, contraintes, et avantages. Par exemple, au début de l'acte 2, on va se retrouver dans une zone sombre attaquée par des ombres. Pour progresser facilement dans cette zone, il faudra toujours avoir une torche avec soi, ou trouver une lanterne spéciale. Dans la carte de départ de l'acte 1, un marais verdoyant abritant une drôle de dame, va se transformer en un marais puant, une fois que cette dame se transformera en sorcière. Et tout au long de l'aventure, que l'on soit dans les égouts, ou dans une grotte, on en prendra plein les yeux.


Chaque carte que l'on visitera lors de notre voyage va avoir ses secrets, ses événements parfois loufoques, et ses personnages. Mais bien sûr, on ne découvrira pas les Royaumes Oubliés de la même façon. Encore une fois, selon nos choix et nos actes, on va découvrir des lieux que d'autres ne découvriront peut-être pas pendant leur aventure.

Il en est de même pour les différentes scènes et dialogues lors des sessions repos au feu de camp. Selon les personnages qui nous auront rejoint pendant l'aventure, nos actes, les missions effectuées, on aura plus ou moins de monde dans notre camp. Et donc, les événements seront aussi très différents. Seuls les rêves avec notre ange gardien seront identiques. Même si nos choix pendant ces rêves auront un impact vers la fin du jeu.


Les repos dans le camp seront des moments parfaits pour se lier d'amitié avec nos alliés. Pendant notre aventure, certains actes, ou certaines réponses, seront approuvées ou non par nos alliés. Ce qui permettra d'installer une certaine confiance avec eux. Et très vite, on pourra avoir quelques événements avec ces alliés, allant jusqu'à des scènes de sexe. Mais on aura aussi d'autres scènes assez cocasses, qui pourraient même entraîner notre mort, si la chance au dé n'est pas au rendez-vous. Heureusement, la mort dans Baldur's Gate 3 ne sera pas définitive, si on a eu la chance d'inviter la bonne personne dans notre camp.

La beauté des portes de Baldur !

En plus de nous proposer une aventure inoubliable, Baldur's Gate 3 nous offre aussi la claque de l'année. Faire tourner un tel jeu en ultra sur PC, c'est tout simplement époustouflant. Les personnages sont sublimes. Tout comme les décors de chaque région des Royaumes Oubliés. Certaines zones sont tellement détaillées et sublimes, qu'on eut y passer des heures, sans jamais s'y ennuyer. La seule chose que l'on pourrait regretter, c'est le côté vide des premières zones. Mis à part le Bosquet et le camp des trolls, on va se retrouver dans des lieux sans vie, même pas une petite bête pour nous occuper. Mais par la suite, à partir des Tréfonds Obscurs, les zones vont commencer à être pleines de vie. Et c'est à ce moment-là que Baldur's Gate 3 va commencer à nous en mettre plein les yeux.


Bien sûr, en plus de la sublime direction artistique, on va avoir le droit à une ambiance sonore très fantastique, qui va parfaitement coller à l'univers de Baldur's Gate 3. Un doublage anglais qui va nous immerger dans chacun des dialogues. Et une narratrice d'exception, qui va nous plonger un peu plus dans la sublime histoire de Larian Studio.

Les héros de Larian Studio !

Pour conclure, Baldur's Gate 3 est l'une des plus belles aventures, qu'on ait eu la chance de jouer. Avec ce 3e opus, Larian Studio nous offre l'un des plus beaux mondes de Baldur's Gate, jamais réalisé. Certes, le jeu ne plaira pas à tous les joueurs. Il y a une certaine complexité dans les combats, qui peut rendre l'aventure trop difficile pour les non-initiés au genre. Mais l'ajout du mode Explorateur, qui n'était pas présent lors de l'accès anticipé, permet de pouvoir découvrir, sans trop de difficulté, cette sublime aventure. Une aventure inoubliable, à faire au moins une fois dans sa vie.


268 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page
Couple of Gamer ...