• Couple of Gamer

[Test][Playstation 4] The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV


Seulement 1 an après la sortie du 3e opus sur Playstation 4, et quelques mois après celle de la Nintendo Switch, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel reviendra le 27 novembre, pour conclure sa saga, dans un 4e et dernier opus. Toujours orchestré par Nihon Falcom, et édité par NIS America, que vaut cette suite tant attendue ? On vous dit tout dans notre test de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV.

Trailer du jeu

Le dernier acte !

On y est. La conclusion tant attendue de The Legend of Heroes :Trails of Cold Steel est là. Après avoir appris à connaître les héros de la classe VII. De les avoir vus évoluer tout au long de leurs aventures. Il est tant pour eux de sauver une dernière fois le monde, de la terrible guerre qui se propage. Ce 4e opus comment directement après les événements du dernier épisode. Nous essayerons de limiter un maximum les détails, pour éviter de dévoiler l'intrigue des histoires aux futurs joueurs qui n'auraient pas terminés le 3e opus, et ceux d'avant.


L'Empire Erebonian est au bord d'une guerre totale ! Les héros de la classe VII vont tout faire pour arrêter l'Empire, qui tente une domination totale. Pour l'arrêter, les élèves de la classe VII, anciens et nouveaux, vont devoir s'unir à des héros de tout le continent pour créer un seul et unique groupe, pour éviter la destruction totale de la terre.

Vous l'aurez compris, ce nouvel opus réunit encore plus de membres que les précédents. Ce qui va permettre de découvrir de nombreux nouveaux personnages, venant de tout le continent, en plus des héros de la classe VII. Dans cette nouvelle aventure, on va principalement partir à la recherche d'un héros disparu, en traversant le pays, qui est à deux doigts de la guerre. Pour ceux qui n'auraient pas terminé le 3e opus. Car on le sait, The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel est un jeu extrêmement long, qui parle énormément. Et parfois, on a envie de lâcher, car on n'y voit pas le bout. Pour ces joueurs-là, un résumé des opus précédents est proposé. Histoire de se rappeler de toute l'histoire. Et reprendre, comme il se doit, cet ultime chapitre.


The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV est un JRPG aux nombreuses quêtes, principales et secondaires. Et aux multiples événements, qui vous prendra 80 bonnes heures de jeu, en se focalisant sur la trame principale, avec un peu de secondaire. Et plus de 100 heures, si vous souhaitez découvrir le jeu dans son ensemble. Et profiter du jeu au maximum. C'est-à-dire, événements, explorations, activités. Car, comme pour les opus précédents, il y a de quoi s'occuper dans le monde de Trails of Cold Steel lV.

Rien ne change vraiment avec les années !

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV n'est pas un opus révolutionnaire, par rapport aux 3 jeux précédents. Les années passent et se ressemblent. Alors que l'histoire tente de finir la saga d'une très belle manière, les combats tactiques en tour par tour restent fidèles à eux même. Comme toujours, il va falloir se déplacer dans la zone délimitée, pour trouver la meilleure position, et surtout stratégie, pour battre les différents ennemis. Un côté tactique, surtout utile, contre les boss ou les ennemis plus puissant. Car contre des monstres de faible niveau, on peut garder notre position sans problème.


Pour venir à bout des ennemis, le jeu propose diverses techniques de combat. Les attaques basiques, qui vont faire un peu de dégâts, mais pas trop. Mais qui servira à monter la barre de PC. Cette dernière sera utile pour utiliser les crafts. Les techniques de combat uniques que chaque personnage possède. Ces attaques puissantes, aux animations parfois trop longues, seront souvent les plus utilisées lors des combats. Mais pour vraiment venir à bout des ennemis les plus coriaces, rien ne vaut les S-Craft. Des techniques surpuissantes, qui utiliseront tous les CP du personnage. Chaque personnage a ses propres Crafts et S-Crafts. Il est aussi possible d'utiliser des magies, appelées arts, qui utiliseront des EP. Les arts peuvent être d'attaque, de défense, ou curative. Comme n'importe quelle magie. Pour avoir la possibilité d'utiliser les arts, il faudra équiper les personnages de Quartz ou Master Quartz. Ces derniers évolueront en fonction de l'expérience gagné lors des combats. Proposant ainsi des arts encore plus puissants. Pendant les combats, on peut aussi utiliser divers objets. Échanger les personnages de son groupe. Ou encore, effectuer un changement de posture sur certains personnages.

En combat, grâce au lien entre alliées, qui évoluera au fil du temps, il sera possible d'effectuer diverses attaques supplémentaires, appelées "Link Attacks". Selon le nombre de BP, il sera possible d'effectuer une attaque avec un allié, juste après avoir touché l'ennemi. Les Link Attacks proposent 3 styles d'attaques supplémentaires. Contre 1 BP, il est possible de faire une assistance. 3 BP, un rush. Et avec le maximum de BP, un burst. Les liens serviront aussi à activer passivement des Link Ability pendant les combats. Selon la force d'un lien entre deux membres de l'équipe, le Link Ability peut être puissant. Certains permettre même d'avoir un peu de soin quand on se fait toucher. Il faut donc toujours faire en sorte de renforcer les liens de chaque héros.


Lors de l'aventure, à certains moments, il y aura aussi quelques combats de Mechas. Même si les attaques ont l'air un peu différentes. Elles ne le sont pas vraiment. Un mécha réunit deux ou trois héros en lui, ce qui permet d'effectuer les crafts de chaque héros lié au mécha. Bien sûr, ils ont tout de même quelques attaques spéciales un peu plus puissante, qu'on ne trouve qu'en mode mécha. Mais dans l'ensemble, un combat de mécha est assez similaire à un combat normal.

Pour toujours être prêt avant un combat, il est important, quand on le peut, d'assommer ses ennemis, avant chaque début de combat. Pour cela, rien de plus simple. En explorant le monde de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV, de nombreux ennemis se promèneront sur le chemin. Et avant qu'ils ne viennent à vous, il est nécessaire d'effectuer une attaque. Ce qui permet de lancer un combat avec un certain avantage. En plus de tuer plus rapidement les ennemis, ça permet de se préparer tactiquement, en se plaçant autour des ennemis, quand ces derniers sont trop nombreux. Contre les boss, c'est une autre affaire. Il faudra souvent se déplacer, pour éviter leurs attaques puissantes. Parfois, ce côté tactique n'est pas simple à gérer. Et on se retrouve dans une situation délicate, qui fait que tous nos héros meurent bêtement. Et malgré une bonne tactique, on n'arrive pas à vaincre ce boss. Heureusement, comme pour l'opus précèdent, la mort permet de refaire le combat, en baissant le niveau du boss, ou des monstres, selon la situation. Une très bonne alternative, qui permet de ne pas rester bloqué contre certains ennemis un peu trop coriaces.


Une fois un combat terminé, on récupère de l’expérience, qui va nous servir à monter le niveau des différents héros de l'équipe. Les liens. Et les Quartz. Le seul problème, c'est qu'en avançant dans l'histoire de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV, on ne comprendra pas toujours où on en est. Car on démarre le jeu niveau 85. Puis d'un coup, on repasse au niveau 25. Pour atterrir au niveau 50. Et donc, au fur et à mesure, on ne prête plus

attention au niveau des personnages. Et on regarde uniquement les liens et les quartz.

Une balade à cheval !

Pendant les 10 premières heures de jeu, on va traverser le continent, pour y rencontrer de nouveaux protagonistes. Afin d'être prêt à partir en guerre. On y découvrir les villages bien connus de la saga. Et on traverse de nombreux chemins, qui bien sûr, regorgeront d'ennemis. Et même si les combats sont très utiles pour monter ses différents niveaux. Parfois, on aime être un peu tranquille quand on explore. Et dans The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV, le cheval, qui va nous servir de monture, va arriver très vite dans l'aventure. Permettant ainsi de pouvoir profiter de l'exploration, sans avoir trop de combats à faire, ou quand on veut effectuer quelques quêtes secondaires.

Mais cette première partie de l'histoire permet d'activer de nombreux voyages rapides à travers tout le continent. Et qui serviront lors des chapitres suivants. Depuis la carte du monde, il sera possible de se rendre dans un lieu de quête, juste en sélectionnant le lieu sur la carte. Simple, rapide et efficace. Surtout si on veut profiter des quêtes secondaires, sans trop perdre de temps.


Bien sûr, utiliser les voyages rapides, gâche un peu le côté exploration que The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV propose. Le continent est vaste. Et il regorge de coffres ou de monstres surpuissants, qui permettent de récupérer des objets ou équipements, parfois très rares. Donc, en abusant des voyages rapides, on gagne peut-être du temps. Mais on perd beaucoup d'autres choses dernières.

L'habite ne fait pas le moine !

Comme dans The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III, ce 4e opus propose deux styles d'équipements. Celui de base, qui va permettre de changer les armes et armures des héros, pour les rendre plus fort.


Mais pour vraiment changer de style, il faudra changer de tenue. Chaque héros possède différentes tenues, qui se débloquent au fur et à mesure de l'histoire. La plupart du temps, on en gagne à la fin de chaque journée. Mais on peut aussi en récupérer lors de quêtes ou événements. C'est toujours agréable de s'habiller un peu différemment. Et même si certaines tenues ne sont pas très recherchées. Il y en a d'autres qui changent totalement le héros. Et un peu de gaieté dans ce monde en guerre, ça ne fait de mal à personne.

Les jeux dans le jeu !

Entre les quêtes principales et secondaires, les événements, l'exploration, la chasse aux monstres et aux trésors et les shootings photos, on se dit que The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV nous offre déjà de quoi nous occuper pendant un bon moment. Mais il ne serait pas complet sans les nombreuses petites activités dernières. On retrouve celles qui sont toujours présente, comme la cuisine. Une activité qui va permettre de préparer des bons petits plats, selon le héros. En avançant dans l'histoire, de nouveaux héros apprennent à cuisiner. Ce qui permet d'avoir un maximum de chance de préparer quelque chose de bon. Si un héros n'est pas très doué en cuisine, il fera forcement un mauvais plat. Heureusement, tout est indiqué pour ne pas se tromper.


On a aussi la pêche. Dès le départ, on peut s'amuser à pêcher dans les divers coins d'eaux que le continent propose. Toujours aussi simple, il suffit de lancer sa ligne, et appuyer au bon moment pour ferrer le poisson. Puis tenter de remonter la ligne, sans qu'elle casse, ou que le poisson s'échappe. Il faudra des appâts pour pouvoir pêcher. Heureusement, quasiment toutes les villes proposent des vendeurs d'appâts.

Avec l'Arcus II, notre téléphone portable, on a accès à diverses missions, comme prendre en photo de magnifiques paysages. Mais aussi jouer à un jeu de match par 3. On ne sait jamais. Si vraiment, on ne trouve aucune occupation. Bon, on y a joué qu'une seule fois. Car sincèrement, on a autre chose à faire de plus intéressant.


Comme le jeu de carte, Vantage Masters. Un Hearthstone ou The Gwent revisité, qui a pour seule différence, le déplacement du héros sur le plateau. Pour le reste, c'est identique, on attaque les cartes de l'adversaire avec nos cartes. Jusqu'à mettre les points de vie de son héros à 0. Il est possible de créer son propre deck. Et d'affronter de nombreux habitants à travers tout le continent.


Mais ce n'est pas fini. Nihon Falcom avait un peu peur qu'on s'ennuie dans The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV. Du coup, de nouvelles activités se sont ajoutées. Dans un premier temps, celles disponibles dans le casino. Le Black-Jack et le Poker. En échange de quelques Tokens, il est possible de faire des parties de ces deux nouveaux jeux de cartes. Et ainsi gagner encore plus de Tokens, qui serviront à récupérer des lots dans la boutique du casino. On y trouve des objets et des équipements à divers prix. Mais quand la chance nous sourit, il est possible de faire sauter la banque au Black-Jack en seulement deux parties. Pour le Poker, c'est un peu plus compliqué, car les règles sont un peu différentes de celles qu'on connaît.

Et pour finir avec les activités, même si on a dû en oublier, lors des premières heures de jeu, on va faire un petit tour dans un parc d'attraction. En plus de pouvoir s'amuser dans la grande roue, et faire une attraction avec des miroirs, on y découvre une activité plutôt fun, le train fantôme. Dans ce mini-jeu, on va devoir tirer sur tous les fantômes qui se dresseront sur notre route, pendant la durée du manège. Bon, c'est juste un petit passe-temps qui n'apporte pas grand chose. Mais c'est vraiment fun de se détendre dans ce manège.


Avec tout ça, il y a de quoi perdre le fil de l'histoire. Et même si après de nombreuses heures de jeu, on lâche un peu le Vantage Masters ou le casino. On sait qu'il y a toujours quelques choses à faire dans The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV. Même si finir le jeu est déjà un énorme travail. Mais cela permet d'agrandir la durée de vie de quelques vingtaines voire trentaines d'heures. Sauf si on résiste à la tentation de vouloir s'égarer de notre quête principale.

Sans prétention !

À quelques mois d'intervalles, on a encore The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III version Nintendo Switch en tête. Et du coup, on s'attendait à une version Playstation 4 vraiment magnifique, contrairement à la version Switch. Mais au final, on remarque que c'est assez similaire. Certes, les textures sont un peu plus propres. Et le jeu ne souffre pas de ralentissement lors de certaines animations en combat. Mais ça reste bien trop proche du 3e opus. Pour cet ultime épisode, on s'attendait à un jeu plus poussé graphiquement. Histoire de terminer cette saga en beauté. Malheureusement, on reste sur la même base depuis le début. Certes, elle est solide. Mais après des années à peaufiner 4 jeux qui se ressemblent énormément, on aurait pu croire que Nihon Falcom aurait tout donné pour ce dernier opus. On est un peu déçu. Mais ce n'est pas pour autant qu'on n'a pas apprécié l'aventure. Bien au contraire. Les animations sont toujours aussi spectaculaires. Le bestiaire est garni. Les méchas sont toujours impressionnant. Et que dire des boss, qui, en plus de nous donner du fil à retordre, sont épique. L'univers magique de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel est présent. Et c'est tout ce qui compte.

Et bien sûr, cette magie est sublimée par le magnifique OST qui nous accompagne tout au long de l'aventure. Des musiques transcendantes qui nous transportent à travers ce magnifique monde. Bon, on va pas vous le cacher. Mais après avoir découvert The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III en Français, il est assez difficile de se replonger dans cet univers, avec des sous-titres anglais. On a pris moins de plaisir que sur le 3e opus. Car il a fallu redoubler d'efforts pour traduire les nombreuses conversations du jeu. Et l'aventure est tellement prenante, qu'on donnerait tout pour que The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV arrive sur Steam et Nintendo Switch, avec des traductions françaises.

L'ultime conclusion !

Pour conclure, même si l'aventure de The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV était un peu différente sans les sous-titres français. On a réussi à reprendre nos marques assez facilement, et apprécier comme il se doit cet ultime chapitre de la saga. On a perdu énormément de temps, que ce soit pour la quête principale, les quêtes secondaires, les événements, et les activités. Mais ce n'est pas du temps perdu pour rien. The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel IV conclut d'une très belle manière la saga. Et toujours avec cette même magie, ce 4e opus nous a fait vivre une aventure inoubliable. Certes, on ne le dira jamais assez. Mais on aurait préféré vivre cette aventure en français. Car c'est un jeu extrêmement narratif. Et sans connaître un minium la langue de Shakespeare, on se retrouve très vite dépassé par les événements. C'est donc un opus qui s'adressera aux fans de la saga, avant tout. Pour les autres qui ont découvert ce jeu, grâce au 3e opus traduit, ils ne vous restent plus qu'à croiser les doigts.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now