• Couple of Gamer

[Test][Playstation 4] Fairy Tail


Après avoir été repoussé à plusieurs reprises, le JRPG tiré du célèbre anime, Fairy Tail, arrive enfin sur Playstation 4, mais aussi Nintendo Switch et Steam, ce 30 juillet. Développé par Gust, et édité par Koei Tecmo, le jeu vidéo Fairy Tail reprend une grande partie de l'Arc Tartaros, un des derniers Arc de la série. Un choix qui nuit au jeu ? Pour le découvrir, voici notre test après de nombreuses heures passées dans la guilde de Fairy Tail.

Trailer du jeu

7 ans après.

Fairy Tail est un JRPG qui se déroule dans l'univers magique du célèbre anime du même nom. Pour la version jeu vidéo, Gust et Koei Tecmo envoient les joueurs dans un Arc bien avancé de la série, celui de Tartaros. L'histoire débute 7 ans après la disparition de l’île de Tenro. La guilde Fairy Tail tente de revenir à Magnoria, pour reprendre là où tout s'est arrêté pour eux. Malheureusement, après 7 ans d'absence, la guilde n'a plus aucun pouvoir. Et se retrouve dernière au classement des Guildes. Mais Natsu, Lucy, Erza, Grey, et tous les autres, vont tout faire pour que leur guilde retrouve toute sa gloire. Pour cela, ils vont devoir réaliser de nombreux contrats, tout en aidant les habitants des alentours. Mais le mal n'est jamais loin. Et la vie de toutes les guildes va être chamboulée par un mal qui les concernera tous.


L'objectif principal dans Fairy Tail sera de remonter le rang de la guilde, tout en suivant le cours de l'histoire du jeu. Bien sûr, on n'en dévoilera pas plus à ce sujet. Le jeu se divise en plusieurs quêtes. La première, l'histoire principale qui se déroule en 9 chapitres, et 1 épilogue final. Cette histoire principale nous faire vivre une aventure de Fairy Tail, comme dans un anime. Pour ceux qui connaissent bien l'anime, l'Arc représenté est celui de Tartaros. Il y a donc du voyage dans le temps, des dragons, et une fin monumentale. Pour venir à bout de tous les chapitres du jeu, épilogue compris, il faudra compter une quinzaine d'heures sans vraiment se préoccuper des autres missions du jeu. Malheureusement, pour progresser dans l'histoire principale, il sera nécessaire de s'attaquer aux autres quêtes que propose Fairy Tail. Car l'histoire principale sera bloquée si le rang de guilde n'est pas atteint.

Il faudra donc enchaîner les missions de guilde, les histoires de personnages, les demandes des habitants, et les missions d'améliorations, pour pouvoir augmenter son rang de guilde. Et ainsi pouvoir progresser dans l'histoire principale de Fairy Tail. Le jeu propose tout de même un voyage très court. Mais c'est surtout dû au manque de lieux à visiter. Si on ne compte pas l'épilogue, Fairy Tail ne propose que 8 petits lieux à visiter. Bien sûr, ce sont des lieux connus, comme Akane Beach, Crocus, ou encore le Mont Yakobe. Mais ça n'en reste pas moins des lieux trop petits, qui font que Fairy Tail est un petit JRPG. On y fait très vite le tour. Heureusement, l'histoire propose un très bon rythme, qui nous tient en haleine jusqu'au dernier chapitre. Il faudra tout de même penser à faire quelques missions pour ne pas être coupé dans son élan, avec un problème de rang, qui vient ralentir le rythme d'un coup, d'un seul.

La puissance d'une guilde.

Tout au long de cette histoire, on est amené à combattre contre divers ennemis en tous genres. On ne reviendra pas sur le bestiaire qui manque cruellement de diversité. Car ce dernier est compensé par 16 personnages jouables, possédant tous de nombreuses techniques bien différentes. Au début, il est possible de choisir 4 combattants dans son groupe. Mais à la fin du jeu, un cinquième emplacement va se libérer, pour un dernier membre de la guilde.


En combat, on utilise principalement les commandes Attaque, Magie, Défense, Objet et Fuir. Mais celle qui sera la plus utilisée tout au long de l'histoire, c'est la magie. En même temps, tous les personnages du jeu ont une puissance magique très importante. Ce qui rend inutile la commande Attaque. Pour ceux qui souhaitent être assistés, il est possible d'activer le mode combat automatique. Une drôle d'option, qui peut toujours servir pour des enfants qui souhaiteraient se lancer dans l'aventure. Comme tout bon JRPG, les personnages possèdent des points de vie, et des points de magie. Et si les PV tombent à 0, le jeu proposé de refaire le combat au début. Ce qui signifie que lors des Boss à plusieurs phases, même si la mort intervient à la fin. Il faudra recommencer à 0. Il faut donc faire très attention à ses PV. Grâce à quelques objets des magies de certains membres de la guilde, il est possible de soigner ses personnages.

Toutes les magies des personnages restent fidèles au manga. Lucy fait appel à ses invocations. Natsu utilise la puissance du dragon. Rien n'est décalé, ou hors contexte. Mais contrairement à beaucoup de jeux, dès le niveau 1, chaque personnage a déjà de nombreuses techniques de débloquées. Ce qui aide pas mal pour commencer les combats. Et plus ils gagneront des niveaux, plus ils débloqueront des nouvelles capacités magiques. Mais ce n'est pas le seul moyen pour en débloquer. Au fil de l'histoire, les principaux membres de la guilde apprendront des magies encore plus puissantes, qui parfois, remplaceront d'autres magies.


Le placement des ennemis lors des combats se fait en petite case. Ils ne sont pas toujours côte à côte. Et les magies ont toutes un ciblage bien précis. Il faut donc adapter ses attaques en fonction des placements des ennemis, et du ciblage des magies. Quand on est avec une équipe de 5, il est assez facile en 5 attaques de toucher tous les ennemis. Mais quand on nous oblige à être seuls en combat. C'est toute une stratégie à mettre en place.

Chaque fois qu'un membre attaque un ennemi, la jauge Fairy se remplit. Une fois pleine, cette jauge va permettre de lancer une coopération magique avec tous les autres membres du groupe. Pendant cette coopération, il sera possible d'effectuer diverses techniques co-op. Plus le rang des personnages est élevé, plus il est possible d’enchaîner les techniques co-op. Et ainsi effectuer une coopération magique aux dégâts extrêmement élevés. Par la suite, lors d'une coopération magique, il sera possible de lancer l'UnisonRaid, qui infligera encore plus de dégâts. Pour cela, il faudra que deux personnages soient en état d’éveil.


La jauge d’éveil augmente quand un allié reçoit des dégâts. Une fois pleine, il est possible de passer en mode éveil. En plus de redonner un peu de points de vie et de magie, cet état permet à certains des personnages de changer de mode, pour devenir encore plus puissant pendant quelques tours. Tous les personnages peuvent avoir accès à l’état d’éveil. Mais seuls les chasseurs de Dragons peuvent changer de mode. Il est possible d'activer l’état d’éveil avant de se faire attaque. Si on le fait au bon moment, l'attaque ennemie est annulée. Parfois, pendant l'attaque d'un allié, on peut lancer une attaque supplémentaire, appelée poursuite. Cette dernière utilisera un peu de la jauge d’éveil. Mais pourra s’avérer très utiles contre certains ennemis. Mais ce n'est pas la seule commande supplémentaire qui peut s'activer pendant un combat. Certains personnages, comme Natsu, vont avoir accès à des commandes supplémentaires lors des combats fatidiques.

Dans Fairy Tail, il n'y a aucune possibilité de modifier l’équipement des personnages. Pour augmenter les caractéristiques de chacun des membres, il faudra les équiper de Lacrima. On en trouve un peu partout dans le jeu, en tuant des monstres, réalisant des quêtes, ou tout simplement en les créant. Il est possible d'équiper chaque personnage de 5 Lacrima. Les emplacements se débloquent selon le niveau du personnage, et de son rang.


Pour augmenter le rang des personnages, il faudra effectuer des missions Histoires de personnages. Ces dernières vont permettre, dans un premier temps, d'avoir de nouveaux membres dans la guilde. Au total, il y 16 membres qui peuvent être joués. Mais pour que certains rejoignent, il faudra obligatoirement effectuer les Histoires de Personnages. Elles ne sont jamais bien longues. Et permettent de renforcer les liens entre les personnages. Pour les membres déjà dans la guilde, ces histoires vont permettre de débloquer le niveau de rang des personnages. Une fois les rangs accessibles, il faudra utiliser des points Fairy pour augmenter les rangs. Et ainsi débloquer diverses compétences, emplacements Lacrima, et tenues de personnages.


Et pour renforcer les liens entre chaque personnage du jeu, et ainsi avoir la possibilité de lancer des coopérations magiques encore plus puissante. Il faudra participer à quelques scènes narratives entre les divers personnages du jeu.

Numéro 1.

Mais pour avoir une équipe au top pendant cette aventure, il faudra faire énormément de chose derrière. Et surtout, monter le rang de la guilde à son maximum. C'est surement la quête la plus longue de ce jeu. Pour cela, comme dit plus haut, différentes quêtes sont proposées. Tout d'abord, les quêtes d’améliorations de la guilde. Dans notre QG, nous avons accès au registre de guilde, qui nous permet d’améliorer les installations du QG. Au tout début, notre QG ne propose que 3 installations. Le labo qui servira pour la création de Lacrima. Le magasin pour y acheter toutes sortes de potions. Et le plus important, le tableau d'annonces. Ce dernier va permettre d'accepter les différentes missions, qui augmenteront la renommée de la guilde. Plus le rang de guilde est élevé, plus les missions se débloquent. Ces missions sont rangées en 3 catégories. Aider, Recherché, et Soumettre. Mais une fois terminée, ces missions rapportent tous de la renommée, de l'argent, et quelques objets ou Lacrima.

Une fois plus avancé dans l'histoire, le QG propose de nouvelles installations, comme la piscine, la scène, la bibliothèque, la cuisine, la table et chaises, et l’entrepôt. Chacune des installations va permettre d’améliorer la guilde et ses membres. Pour faire des améliorations, il faudra accepter les diverses missions d’améliorations, qui consistent à retrouver un objet dans un des lieux de la carte. Puis de revenir au QG pour terminer l’amélioration. Chaque amélioration a un coût, et doit s'effectuer à partir d'un certain chapitre. Les installations nécessitent aussi des rénovations. 8 pour chacune des installations. Pour rénover les diverses installations, il faudra de l'argent et quelques objets. Plus on avance dans la rénovation, plus les objets demandés sont rares.


Mais être numéro 1, c'est aussi rendre service aux habitants. Pour ça, il y a les quêtes de livraison, appelées les demandes des habitants. Elles ne demandent pas un gros effort de notre part. Car il suffit simplement de leur donner des objets bien précis, contre quelques Lacrima. Et le tour est joué. La plupart du temps, quand on accepte cette requête, on a les objets en notre possession. ce qui évite les Aller / Retour.


Et pour finir avec toutes ces missions. Lors de la progression du rang de la guilde, des objectifs rang de guilde seront proposés. Les remplir vont permettre de gagner un peu d'argent, des points Fairy, et de nombreux objets supplémentaires. Bien sûr, il y a encore de nombreuses choses à découvrir dans Fairy Tail. Mais on ne va pas tout vous gâcher. Et on vous laisse découvrir les autres trésors que cache le jeu.

Du manga au jeu vidéo.

Fairy Tail est un jeu fidèle au manga. Sur ce point, il n'y a rien à redire. Et graphiquement, le jeu respecte l'univers de Fairy Tail dans ses moindres détails. Même certaines scènes sont copiées dans l'anime. Ce qui permet vraiment de se plonger bien plus facilement dans le jeu. Malheureusement, il n'est pas sans défaut. Et le principal défaut, c'est son surplus de brillance sur les personnages. Surtout lors des cinématiques. Les couleurs sont trop brillantes. Et ça rend assez mal.


Puis le jeu est très petit. On fait très vite le tour des grandes villes. Et encore plus des petits lieux. Et même s'il y a quelques secrets à découvrir un peu partout sur ces zones. Ça reste minuscule. En exemple, il faudra moins d'une minute pour traverser Magnoria. Et quelques secondes pour la forêt Boundary. On n'a aucun plaisir à visiter le monde de Fairy Tail, après quelques heures de jeu. Heureusement, l'histoire principale nous fait visiter des lieux différents. Et l'épilogue ajoute quelques lieux un peu plus grands. Mais c'est le genre de décors qu'on aurait aimé découvrir tout au long de l'aventure. Et pas seulement à la fin.

Mais le jeu nous offre une pléiade d'animation en combats, qui donnent de la vie au jeu. Et rien que pour ça, on oublie très vite le monde vide de Fairy Tail. On pourrait passer des heures en combat, juste pour apprécier les attaques magiques d'Erza, ou encore Lucy. Bon, certaines sont un peu trop longues à regarder. Et malheureusement, le jeu ne propose pas de fonction "Passer". Ce qui nous oblige parfois à réfléchir avant d'effectuer une magie puissante. Faire de nombreux dégâts, mais perdre 2 minutes. Ou enchaîner les magies rapides, et faire moins de dégâts.


Là où Fairy Tail reste fidèle à son anime, c'est dans ses musiques. Bon, comme pour le bestiaire, on y fait très vite le tour. Il n'y a pas une grosse playlist, comme on pourrait entendre dans les JRPG d'aujourd'hui. Mais les musiques principales sont là. Et c'est ce qui compte.

Happy end !

Pour conclure, qu'on soit fan ou non de Fairy Tail, on passe tout de même un très bon moment dans ce JRPG. L'histoire est très bien racontée. Et s'adaptera à tous les joueurs. Le système de combat en tour par tour a du répondant. Et réussit à lui tout seul à rendre le jeu explosif. Et le système de guilde permet de combler les trous d'une histoire qui se termine un peu trop rapidement. D'ailleurs, heureusement que le jeu force l'augmentation du rang de guilde. Car sans ça, Fairy Tail se terminerait en moins de 10 heures. Certes, il n'est pas sans défaut. Mais pour un premier jeu dans l'univers de Fairy Tail, on est loin d'être déçu.

1,349 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now