• Couple of Gamer

[Test][Playstation 4] Dragon Quest Builders 2


On y est enfin, après une petite preview, qui ne représentait qu'une fraction du jeu, il était temps pour nous de vous dévoiler, enfin, notre tant attendu test de Dragon Quest Builders 2. Plus de 80 heures de jeu, une histoire à couper le souffle, et surtout des mondes gigantesques aux possibilités infinies. On peut le dire, on a passé un moment incroyable dans ce nouvel opus. Partageons ensemble, ce que vous réserve Dragon Quest Builders 2, une bonne fois pour toutes, et sans spoiler.

Trailer du jeu

Bâtissons un monde meilleur.

Dans Dragon Quest Builders 2, vous êtes un jeune apprenti bâtisseur, l'un des derniers d'un monde endoctriné par la secte des Héritiers de Kaos, qui ne jurent que par la destruction. Emprisonnez par cette secte, dans un bateau qui vogue jusqu’à votre fin. Vous êtes l'esclave de ces Vils, qui malgré leur haine des bâtisseurs, et de tout ce qui est lié à la reconstruction, vont se servir de vous pendant un temps. Mais une tempête déchaînant l’océan, met à mal le navire. Et malgré vos prouesses de réparateur, ce dernier coule, et vous fait échouer sur les rives de l'île de l'Éveil.

À votre réveil, vous rencontrez le mystérieux Malroth, un jeune homme amnésique, qui un peu méchant dans ses propos, vous suivra volontiers pour vous aider dans votre quête. Sur cette Île mystérieuse, vous y rencontrerez aussi Lulu, une jeune femme, qui s'est aussi échouée sur cette île, loin de chez elle. Et après les présentations, vous allez commencer votre quête pour bâtir un nouveau monde sur cette petite île.

Les premières minutes du jeu, hors le bateau qui se présente comme un petit tuto, pour apprendre les bases, comme construire et combattre, vous allez devoir utiliser vos talents de bâtisseur pour construire une première salle, des lits, et un feu de camp pour préparer à manger.

Une fois votre première mission réalisée, vous ferez la rencontre d'un vieil Ermite Poilu, possédant un marteau, qui serait bien utile pour détruire quelques blocs. Ce dernier a besoin de vous pour rebâtir son ancien temple. Et après deux, trois cubes remis en place. Vous serez en possession du marteau des bâtisseurs.

C'est de là que commence vraiment votre histoire. Lulu, qui souhaite faire de l'île de l'Éveil, son nouveau monde à elle, vous demandera de partir dans d'autres mondes, pour y apprendre de nouvelles recettes, et y trouver des cultures. Et ça tombe bien, car un bateau accoste sur l'île, vous permettant à vous et à Malroth de partir à l'aventure.

Vous commencez donc vraiment votre longue aventure une fois embarquée dans le bateau. Votre premier arrêt se déroule à Verchamps, un ancien monde qui était verdoyant, et plein de vie. Dans ce lieu, vous y apprendrez les joies de l'agriculture. Labourer, semer, arroser, et récolter. Pendant plus de 15 heures, vous allez devoir parcourir la première île, et redonner espoirs à ses habitants. Tout ce que vous allez apprendre à Verchamps, vous servira lors de votre retour à L’île de l'éveil.


Puis vous découvrirez les terres désertiques d'Ocharbhon, et ses minerais très utiles pour la construction de nouveaux bâtiments, ou autres. Avant de découvrir le froid glacial de Ruisselune. Mais on ne vous en dira pas plus sur la très longue histoire de ce Dragon Quest Builders 2. Une histoire magnifique, et surtout surprenante, qui ne mérite pas qu'on la gâche, en vous dévoilant l'intrigue.

Lié par la destruction.

Dans Dragon Quest Builders 2, vous êtes la plupart de votre temps avec Malroth, un jeune homme amnésique, qui aime tout détruire, et qui s’avère très utile en combat. Malgré une envie irrésistible de vous aider, en tentant lui aussi de construire, il sera votre meilleur allié lors des combats, ou lors de la destruction de quelques blocs.

Le jeu propose deux styles de combat. Dans un premier temps, les combats sur la carte. Des combats basiques, où il faudra tout simplement tuer les ennemis qui vous barrent la route. Vous et Malroth, et parfois quelques villageois des îles, vous frapperez les ennemis, sans grandes difficultés. Mais c'est surtout grâce à la puissance de frappe de notre compagnon amnésique. Tuer un ennemi vous rapporte de l’expérience. Et une fois assez d’expérience accumulée, vous gagnerez un niveau, et Malroth aussi. Parfois, gagner un niveau permet à votre bâtisseur de débloquer une nouvelle recette. Vous aurez la possibilité de débloquer de nouvelles armes pour vous ou Malroth, ou encore des équipements. Augmentant ainsi votre attaque, ou votre défense.

Les autres combats, contre l'armée des Héritiers de Kaos, se déroulent près d'un village en cours de reconstruction. Vous aurez une vague de monstre, qui tentera de détruire ce que vous avez déjà bâti. C'est combat se déclenche uniquement quand Malroth sent le danger. Il vous demandera si vous êtes prêt à vous battre. Et une fois le combat lancé, vous, Malroth, et tous les villageois, se lanceront dans la bataille. Le but sera de tuer les vagues d'ennemis, tout en empêchant la destruction du village. Ces combats vous font gagner énormément d’expérience. À la fin du combat, si votre village à subit des dégâts, c'est les villageois qui feront toutes les réparations.


Lors des combats, vous aurez la possibilité de vous soigner grâce à des plantes médicinales, ou tout simplement de la nourriture. Il est très important de toujours avoir de quoi vous restaurer pendant les combats en vague. Au fur et à mesure de votre aventure, vous débloquerez aussi de nouvelles techniques de combat. Permettant d’être plus puissant, surtout contre les Boss. Mais on vous laisse découvrir tout ceci, en avançant dans l'histoire. Car vous en dire plus, vous dévoilera un peu trop l'histoire du jeu.

Chaque monde à une limite dans les niveaux. Par exemple, Verchamps permet de monter niveau 10 maximum. Mais une fois à Ocharbhon, cette limite disparaît.

Mange, Dort, Construit.

Pendant toute votre aventure, votre cher bâtisseur aura des besoins très importants, mais pas toujours obligatoire. Il faudra bien sûr dormir la nuit. Car si vous ne le faite pas,un monstre assez redoutable fera son apparition. Et dans 90% des cas, c'est la mort assurée. Alors pourquoi ne pas profiter de votre lit douillé, une fois de temps en temps.

L'autre besoin, qui reste un peu plus important, c'est le repas. Dans Dragon Quest Builders 2, plus vous vous dépenserez, plus vous aurez faim. Mais pas de panique, car les îles regorgent de nourriture. La plupart du temps, elle remontera votre santé, en plus de votre pourcentage de nourriture. Mais certaines recettes permettront de gagner des bonus d'attaque, ou de destruction. Il est donc très important d'essayer de réaliser plusieurs recettes avec les ressources trouvées sur les îles. Certaines demanderont d'être cuite sur un feu de camp, ou un fourneau.

Mais si vous construisez une petite cuisine, et que vous attribuez cette pièce à un des villageois, il pourra vous confectionner des petits plats appétissants. Il faudra juste penser à les récupérer dans les coffres collectifs du village.

Un havre de paix.

Vous l'aurez surement compris, où devinez pour ceux qui ont joué à Dragon Quest Builders premier du nom. En tant que bâtisseur, vous pouvez construire, ou même détruire tout ce que vous désirez. Mais vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez n'importe où. Et dans Dragon Quest Builders 2, l'île de l'Éveil sera votre chez vous.

Dans cette île gigantesque par sa taille, vous aurez la possibilité d'y construire tout ce que vous désirez. Votre aventure aux 4 coins du monde, va vous permettra d'apprendre de nombreuses choses sur la construction, que vous pourrez reproduire sur l'île de l'Éveil.

Sur cette île, vous aurez des tablettes avec des objectifs facultatifs. Elles permettent de réaliser vos rêves, ou plutôt ceux des habitants qui vous auront suivi sur l'île de l'Éveil.

Vous aurez donc des objectifs de créations à réaliser, pour rendre cette île encore plus merveilleuse qu'elle était avant. Ou tout simplement, laisser libre cours à votre imagination. Château, Hôtels, Bâtiments, villages avec plusieurs maisons, centre commercial. Tout ce qui vous passe par la tête peut-être réalisée. Il n'y a aucune limite, et c'est impressionnant.

Mais pour ce faire une idée des possibilités infinies de l'île de l'éveil. Un panneau d'affichage, découvert sur cette île dès le début du jeu, permet de visionner les diverses créations du monde entier. Et quand on voit une reproduction grandeur nature du Taj Mahal, on se dit que le monde regorge de bâtisseurs incroyablement talentueux.

Les pouvoirs de la construction.

Dans ce jeu, où la construction, bien que mal aimée, est la recette du succès, vous allez dégager une aura, qui attirera de nombreux villageois aux alentours, mais pas que. Certains seront même des Héritiers de Kaos, qui seront tout simplement admiratifs par le travail que vous avez accompli.

Chaque monde propose ses propres villageois, qui auront tous des quêtes diverses et variées à proposer. Certains demanderont de l'aide pour leur construire tout simplement une maison. D'autres voudront de l'aide pour faire pousser des légumes. Et bien plus encore. Tous les services que vous allez rendre, ou la moindre petite construction que vous réaliserez, permettront de gagner des petits cœurs qui tombent des villageois. Ces cœurs, appelés gratitude, serviront à faire évoluer le village. Un niveau permet de débloquer une dizaine de nouvelles recettes de construction. Ces recettes sont propres au monde auxquelles vous êtes. Un village peut évoluer jusqu'au niveau 4 maximum.

Plus votre village sera haut niveau, plus vous allez attirer de nouveaux villageois. Ces derniers auront confiance en vous, et vous aideront dans votre quête de reconstruction. Ils pourront même construire un bâtiment, selon un plan, si vous mettez les matériaux nécessaires dans un coffre. Une grande aide, qui ne se refuse pas, surtout quand vous devez construire un arbre géant de 5000 blocs. Au lieu de prendre 3 heures, cela vous prendra seulement 10 minutes.


Plus vous avancerez dans l'histoire, plus vous débloquerez des nouveaux plans. Ces plans permettent de construire des pièces prédéfinies, Bar, chambre, arbre, salle de bain ... Pour les construire, il suffit de poser le plan au sol, et y regarder les différentes étapes de construction, avec les blocs, ou objets nécessaires, tel un meuble Suédois. Les plans sont une des manières de construire une pièce. Mais on peut aussi les réaliser sans plans. La liaison entre plusieurs objets permet de débloquer des recettes, comme une table, une chaise, et une assiette, débloque la table à manger. Il y a énormément des recettes à trouver, et pour cela, il faudra combiner, ou tout simplement, réfléchir. Parfois, il suffit d'une salle, avec un lit, une armoire, et une lampe, pour en faire une chambre modeste. Si on y ajoute quelques petits éléments décoratifs, elle peut se transformer en chambre modeste élégante. Il y a tant de chose à découvrir dans Dragon Quest Builders 2, que même après 80 heures de jeu, on n'a pas encore tout découvert.

Pour ceux qui souhaiteraient aussi faire marcher leurs méninges, il y a aussi sur chaque île des petites énigmes de constructions. Elles sont souvent très simples, et permettent de gagner des mini-médailles. Ces dernières serviront de monnaie d’échange contre le vieil Ermite de l'île de l'Eveil, qui vous donnera des recettes, ou des cosmétiques pour votre personnage. Ces énigmes sont enfantines, et ne vous demanderont pas énormément de réflexion, car la plupart du temps, il faudra tout simplement détruire un bloc, ou construire un petit passage pour faire couler l'eau.

Pour mener à bien les diverses quêtes, ou énigmes de construction. Vous aurez un marteau, qui évoluera avec le temps, et qui permettra de détruire les blocs pour les récolter. Un gant pour déplacer les divers objets ou blocs. Ou encore, une amphore d'abondance, qui permet de mettre de l'eau en illimité, là où vous le désirez.

Avec toute ma gratitude.

Comme dit plus haut, vos actions auprès des villageois permettent de gagner de la gratitude. En plus de faire évoluer votre village, elle permet aussi d'acheter des nouvelles recettes sur l'île de l'Éveil.

Il y a de nombreuses recettes à découvrir grâce à la gratitude. Mais ne vous inquiétez pas, les recettes déblocables ne sont pas nécessaires pour terminer l'histoire principale du jeu. Cette gratitude peut se récolter de différentes manières. La première, en réalisant des quêtes pour les villageois. Plus vous allez accomplir des missions pour eux, plus ils vous donneront de la gratitude. L'autre manière, c'est en construisant des pièces en tous genres.

Plus les pièces sont utiles, plus les villageois vous donneront de la gratitude. Et pour finir, la manière la plus aléatoire pour en récupérer, c'est pendant que vos villageois s’attellent à une tâche. Il suffit qu'ils labourent un champ, ou qu'ils construisent pour le plaisir un plan, pour qu'ils lâchent un peu de gratitude.

Il ne faudra pas oublier de récolter le moindre petit cœur qui traîne par terre. Mais pour ceux qui sont un peu tête en l'air, ou qui ont une flemme monumentale, une cloche permet de regrouper toute la gratitude qui traîne dans le village.

L'explorateur des nouveaux mondes.

En plus des 4 îles principales, L'île de l’éveil, Verchamps, Ocharbhon, et Ruisselune, notre cher capitaine va nous en découvrir d'autres plus petites, mais très importante. Ce sont des îlots des explorateurs. Elles pourront être visitées contre un peu de gratitude. En même temps, tout travail mérite récompense, comme dirait le capitaine.

Ces îles renferment de nombreuses ressources que vous connaissez surement déjà. Le but premier de l'exploration de ces petites îles, c'est de débloquer une ressource en stock illimité. Pour débloquer ce précieux sésame, qui permet de ne plus être à court de certaines ressources, comme le bois par exemple, il suffit de remplir une petite check-list.

Pendant votre exploration, vous devrez donc rechercher diverses ressources, et les cocher sur votre liste. Si vous cochez votre liste entière, vous débloquerez le stock illimité de la ressource de la liste.

Ces explorations ne sont pas une obligation. Si vous ne désirez pas perdre votre temps dans ce petit jeu de découverte, vous pouvez passer à côté. Mais ça serait dommage de se priver d'un stock de bois en illimité. Surtout quand on sait qu'on en a énormément besoin pour la construction. Parfois, sur ces îlots, vous pouvez y découvrir les meilleures créations des bâtisseurs du monde entier, qui ont gagnés un concours de la meilleure création.

Bâtir un monde ensemble.

Une fois la quête principale de Verchamps terminée, vous retournerez obligatoirement sur île de l'Eveil. Et ce lieu, qui est déjà assez vaste et illimité, cache un petit portail magique qui permet de visiter toutes les autres îles de l'Éveil du monde entier. En plus, de découvrir des mondes incroyablement jolis, vous aurez aussi la possibilité de faire équipe avec des bâtisseurs du monde entier, pour vous aider à construire des édifices uniques, et d'une taille démesurée.

Comme déjà expliqué, certains bâtisseurs ont un talent fou. Et traverser ce portail, permet de partir dans un autre univers. On a l'impression de découvrir une autre île, loin de celle de l'Éveil. Certains ont réussi à transformer cette île en paradis de blocs.

Ce mode multijoueur, qui n’était pas présent dans le premier opus, permet d'allonger considérablement la durée de vie du jeu, qui est déjà énorme. En fait, si l'envie vous prend de construire avec un groupe d'amis, Las Vegas, cela vous prendra surement des années. Mais vous aurez la possibilité de le faire. Et c'est tout simplement énorme. Le petit plus qui manquait à Dragon Quest Builders.

Dragon Ball Quest Builders

Graphiquement, il n'y a rien à dire. Nos personnages en Chibi tout mignon, ont droit à la magnifique patte d'Akira Toriyama, le papa de Dragon Ball. Du coup, le CharacterDesign est réussi, mais ce n'est pas vraiment une surprise. L'univers Dragon Quest est omniprésent, surtout grâce aux ennemis, et aux Boss. Certes, on est dans un univers Minecraft Like qui ne présente pas des lieux magiques comme on a pu le découvrir dans Dragon Quest XI. Mais même en blocs, la magie opère, et on oublie très vite que notre monde n'est qu'un gros bloc de blocs.

Et pour nous accompagner dans cette aventure, on ne pouvait pas rêver mieux que d'avoir une composition musicale de Koichi Sugiyama. Un OST à l'image de la saga, qui résonne comme une symphonie de bonheur pour les oreilles.

Défaut dans la construction.

Dragon Quest Builders 2 n'a pas vraiment de défaut. En fait, tout y est pour prendre un maximum de plaisir. Mais, il se peut que certains soient un peu déçus par l’éditeur de personnage.

En plus de proposer très peu de modifications de départ, le nombre de caractère pour le nom de votre bâtisseur est limité. Ce qui ne permet pas de mettre un nom de plus de 8 caractères. Ce n'est pas dérangeant en soi, mais ça peut l’être pour certains.

Heureusement, le personnage, même avec un petit nom, comme sa taille, aura la possibilité de se vêtir de nombreux cosmétiques par la suite. Il faudra tout simplement débloquer la coiffeuse, dans le monde d'Ocharbhon.

Un grand chantier qui ne termine jamais.

Mode multijoueur, Véhicules, Exploration et construction illimités, Durée de vie monumentale, et des îles encore plus grandes. Pour conclure, ce Dragon Quest Builders 2 est extrêmement complet. De plus, l'histoire est bluffante, avec un dénouement vraiment réussi. Certes, il faudra y passer de nombreuses heures. Mais on ne demande que ça, de profiter d'un jeu pendant plus de 80 heures. Un jeu qui mélange parfaitement l'action/RPG et la construction, et qui vous amusera quoique vous faites. Le jeu propose une sensation de liberté incroyable, qui rend l’expérience fun et ludique. Un second opus encore meilleur, qui a su trouver les idées, pour le rendre encore plus intéressant et divertissant. Vous avez aimé le premier opus . Vous allez adorer le second.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now