• Couple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] Prinny Presents NIS Classics Volume 2


Disponible le 13 mai sur Nintendo Switch, et le 10 mai sur Steam. Prinny Presents NIS Classics Volume 2: ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman / Makai Kingdom, est la seconde compilation des classiques de NIS America. Pour ce volume 2, les deux classiques de NIS qui s'invitent dans cette compilation sont ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman / Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound, deux tactical RPG sortis respectivement en 2010 et 2005, sur PSP. L'occasion pour nous de les découvrir pour la toute première fois, et de donner notre avis sur ces deux jeux.

Trailer du jeu

Après une première compilation qui nous faisait découvrir deux jeux Nippon Ichi Software très peu connus pour la plupart des joueurs. Ce second volume reprend deux autres grands classiques de NIS America. Le premier, sorti en 2010 sur PSP, ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman. Et le second, sorti en 2005 sur PlayStation 2, Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound. Au programme pour ces deux nouveaux jeux, des combats tactiques et une direction artistique très similaire, même si tous les jeux de Nippon Ichi Software se ressemblent un peu tous. Surtout du côté des personnages.


Ces deux nouveaux jeux ne sont pas forcément très connus du grand public. Et le fait de les avoir tous les deux dans une seule et même compilation, permet de voir les autres œuvres de Nippon Ichi Software. Lors du premier volume, on avait pu, de notre côté, découvrir deux très bons jeux. Malheureusement, les deux étaient en anglais. Ce qui nous avait un peu déçus. Et une fois de plus, ces deux nouveaux jeux sont en anglais. En même temps, on ne s'attendait pas à une traduction de la part de NIS America. Mais ça rend les jeux plus longs. Car comme toujours, on a le droit à une narration extrêmement longue, tout au long des deux aventures.

Le premier jeu de cette compilation, Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound, est un jeu très proche de Phantom Brave et Soul Nomad & the World Eaters. Surtout du côté des combats, avec la possibilité de jeter les ennemis hors de la zone de combats, se transformer en tout et n'importe quoi, et combattra au côté de nombreux autres héros. Makai Kingdom nous raconte l'histoire d'Overlord Zetta, qui détruit accidentellement son propre Netherworld. Afin de se sauver, il scelle son âme dans un livre. Réduit à rien de plus qu'un tome, Zetta est obligé de demander l'aide de ses compagnons Overlords pour récupérer son enfer (et son corps). Dans ce RPG stratégique, on y incarne l'Overlord Zetta, Overlord of Overlords, dans sa quête pour récupérer son Netherworld et son corps après qu'une prophétie destructrice se soit réalisée et que tout son Netherworld ait été rayé de la carte. Comme dans les nombreux RPG Tactiques de Nippon Ichi Software, on va devoir progresser dans l'histoire, en enchaînant les combats sur une petite carte limitée. Le jeu est très ressemblant aux deux jeux de la première compilation. Pour mener à bien chaque combat, on va pouvoir prendre le contrôle de nombreux personnages, soulever et lancer nos ennemis, utiliser de la magie, ou de nombreux objets. Bref, rien de bien nouveau du côté de chez Nippon Ichi Software. Et même si l'histoire est intéressante à découvrir. Après avoir terminé les deux classiques du premier volume, on a l'impression de recommencer le même jeu. On a encore le système d'invitation, pour invoquer tous les héros que l'on souhaite sur le champ de bataille. Et entre narrations et combats, il n'y a pas beaucoup de découvertes à faire.

Heureusement, la compilation propose ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman. Ce jeu est très différent des autres jeux que l'on a pu découvrir. Même si le système de combat reste encore très proche de Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound ou Phantom Brave, il y a ce petit quelque chose qui rend ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman unique. Son style Chocobo Dungeon. Dans ce jeu, on va prendre la place d'un Super-Héros, qui malheureusement, nous a quittés dans d'atroces circonstances. Bon, il s'est fait écraser comme un noob. Pour le remplacer, qui de mieux que celui qui l'a vue se faire écraser sans rien faire. Un pauvre looser, contrôlé par nos soins, qui va devoir sauver Bizarro Earth. Pour progresser dans l'histoire très loufoque, mais enivrante, de ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman, on va devoir enchaîner l'exploration de divers donjons, afin de vaincre Darkdeath Evilman et de sauver le monde. Lors des explorations, on va trouver de nombreux équipements, qui vont nous permettre de changer l'apparence de notre héros. Mais aussi, augmenter ses stats. Les objets vont aussi servir à se nourrir. Car chaque pas va nous faire perdre de l'énergie. On va aussi trouver quelques objets de soins, pour ne pas mourir comme un looser dans des donjons remplis de monstres.


L'exploration des donjons dans ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman n'est pas de tout repos. Et au début du jeu, on va souvent mourir. Heureusement, en explorant les donjons, et en tuant de nombreux ennemis, on va prendre des niveaux à chaque nouveau donjon. Nous permettant ainsi de progresser de plus en plus facilement dans ces derniers, après être mort une cinquantaine de fois. Lors de nos explorations, on va pouvoir récolter un maximum d'objets ou équipements. Malheureusement, ils resteront dans notre inventaire que si on s'en sort vivant. Si on meurt pendant une exploration, on perd tout. Après chaque mort, ou donjon terminé, on retourna à notre base comprenant plusieurs installations, qui vont nous permettre d'améliorer nos armes, changer leur couleur, acheter des objets en boutique, et bien d'autres. Mais pour profiter des divers lieux de notre base, il faudra de l'argent. Et comme pour les objets et équipements, pour garder son portefeuille, il faut réussir à sortir vivant.

Grâce à cette compilation, on a pu découvrir pour la première fois ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman. Et pour nous, parmi les 4 premiers jeux classiques de NIS America, il est de loin le meilleur. L'histoire est vraiment très drôle, avec de nombreux rebondissements. Et le système d'exploration est très appréciable. Et la durée de vie est très impressionnante. On a l'impression de ne jamais voir le bout du jeu. Et c'est ce qui fait aussi la magie de ce jeu.


Bien sûr, Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound est tout aussi long. Et les deux réunis, c'est une centaine d'heures de jeu. De quoi nous occuper assez longtemps, en attendant la sortie de The Prinny Presents NIS Classics Volume 2. Certes, les graphismes d'époque font parfois mal aux yeux, surtout en mode TV. Mais en mode portable, ça reste agréable. Et une fois qu'on se lance dans l'aventure, on a du mal à lâcher la console, à tel point qu'elle se décharge à une vitesse ahurissante. Mais on commence à avoir l'habitude avec la Nintendo Switch.

Pour conclure, la compilation de Prinny Presents NIS Classics Volume 2: ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman / Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound est une véritable surprise. Même si Makai Kingdom: Reclaimed and Rebound reste un classique assez similaire aux deux jeux de la 1ere compilation. On a le droit à un ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman qui mériterait d'être tout seul pour cette compilation. On connaît le talent de Nippon Ichi Software, avec les Disgaea, qui sont tous énormes. Mais ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman est sûrement l'un des meilleurs jeux du studio. Une histoire hilarante. Une bande-son parfaite. Un système de donjon au top. Et une durée de vie époustouflante. On ne connaissait pas ZHP: Unlosing Ranger vs. Darkdeath Evilman à l'époque. Et on se dit qu'on est passé à côté de quelque chose. Donc, si comme nous, vous ne l'avez jamais fait, n'hésitez pas une seule seconde, et sautez sur l'occasion.


357 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout