• Couple of Gamer

[Test Express][Xbox One] Rip Them Off


Disponible depuis le 24 mars sur Xbox One, et aujourd'hui sur Nintendo Switch, Rip Them Off est un jeu de puzzle/casse-tête, développé par le studio indépendant Français Lozange Lab, le duo derrière Swim Out, qui tente de nous faire remplir leurs boutiques, pour maximiser leur profit. La bonne affaire, qui va mettre en avant notre sens du capitalisme, souvent sous-exploité. Malheureusement, pour ça, il faut réussir à comprendre comme tout ceci fonctionne. Et même si ce fut très difficile pour nous. Après des heures à trouver chacune des solutions. On peut enfin vous dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Rip Them Off est un jeu de puzzle hybride mêlant micro-gestion, tower defense et optimisation. STOP. Bon, le jeu est vendu comme ceci. Mais le tower defense, on ne l'a pas retrouvé dans Rip Them Off. Enfin, pas dans sa forme majoritaire. Par contre, pour le reste, on est d'accord. Ce jeu met en avant la micro-gestion, l'optimisation et le puzzle.


Pour comprendre comment fonctionne Rip Them Off, il faut y jouer. Car même si on tente d'expliquer le principe du jeu. On n'est pas sûr que ce soit compréhensible. Mais comme nous sommes là pour donner envie, ou non, aux joueurs, il est de notre devoir de le faire. Notre but dans Rip Them Off, c'est de gérer le flux de clients dans des boutiques, tout en ayant la meilleure optimisation possible, pour maximiser son profit. Pour cela, il faudra repartir diverses boutiques dans la ville, représentées par des formes, tout en jetant un œil sur les différents flux de clients qui passeront dans la rue. Chaque boutique va gérer un flux à sa manière. Le but sera d'atteindre un profit, pour sortir victorieux du niveau.

Malheureusement, il ne suffit pas de placer une ou deux boutiques sur la ville, et laisser les clients faire leurs emplettes. Pour réussir un niveau de Rip Them Off, il faudra savoir calculer, à la seconde prêt, afin de mettre en place les bonnes boutiques, aux bons endroits. Et c'est là que Rip Them Off devient un véritable casse-tête. Chaque boutique est différente. Que ce soit par sa capacité à gérer des clients, l'argent gagné, ou encore le temps passé par client. Et pour savoir qu'elle sera la meilleure boutique, il faudra aussi prendre en compte le flux de chacune des ruelles de la ville. Au début, il n'y a que 2 ou 3 flux de clients à gérer. Ce qui est assez simple. Mais plus on avance dans le jeu, plus ça se corse. Et d'un coup, c'est 6 ruelles, et autant d'emplacements de boutiques. Et ça devient un peu trop compliqué. Heureusement, un petit bouton d'aide va permettre de s'en sortir, ou presque, pour certains niveaux. Il y a 9 villes au total dans Rip Them Off.

Ce qui reste compliqué dans Rip Them Off, c'est que, malgré un tutoriel, on ne comprend pas toujours comment véritablement faire du profit. Est ce qu'on doit attendre la fin de journée pour évoluer ses boutiques ou en mettre d'autres. On ne sait pas. Et la complexité du jeu, fait que beaucoup de joueurs vont très vite lâcher. De notre côté, on a mis du temps avant de comprendre comment fonctionnait ce jeu. Et on a failli lâcher. C'est après quelques heures de jeu, qu'on a fini par comprendre la logique.

Même si le jeu reste complexe, il réussit à nous charmer par sa direction artistique colorée, inspirée par les années 50/60. Tout comme sa bande-son. Ca reste simpliste, mais agréable manette en main.


Pour conclure, Rip Them Off est un jeu qui ne sera pas à la portée de tous. Même si son système est très bien pensé. Il reste tout de même très difficile. Mais malgré cette complexité, on passe un bon moment, grâce à son style, et sa bande-son Jazzy accrocheuse.


116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout