• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Runner Heroes: The curse of night and day


Disponible depuis le 3 janvier sur Steam, Runner Heroes est un endless runner game, développé et édité par IKIGAI Play, qui nous transporte dans le monde de Celuria, où deux amis d'enfance se font séparer par une terrible malédiction, qui va les opposer à tout jamais. Un sera la nuit, l'autre le jour. Si l'un meurt, l'autre meurt aussi. Pour se sauver, et rompre le sort, ils vont devoir courir, tout en restant connecté. On les a donc aidé dans cette terrible mésaventure. Voici notre test.

Trailer du jeu

Depuis plusieurs siècles, le monde de Celuria n'a connu que la Grande guerre. Mais l'arrivée d'un mal est venue tout changer. Personne ne sait vraiment comment il est arrivé là, mais cette nuit-là, la sorcière est apparue. La cité technologique de Vursuc est tombé en un clin d'oeil. La sorcière a refusée les négociations, et elle est arrivée à la tour blanche de Tazawa. Les magiciens ont tout fait pour défendre la grande tour blanche. Le Roi Colwyn est venu au secours des magiciens, et ainsi protéger le royaume magique. Mais l'armée de Colwyn était trop faible face à la menace. La défaite était évidente. Mais la sorcière décida de négocier la paix avec Colwyn, en proposant un mariage, qu'il accepta. Malheureusement, lors de la cérémonie, Lyssa, l'amie d'enfance de Colwyn, ne put s’empêcher d’être en désaccord avec Colwyn. Et Colwyn lui promis que son vrai mariage serait avec elle. Mais un terrible baisé entre les deux amours d'enfance, lança de nouveau les hostilités entre les royaumes. La sorcière lança un sort à Colwyn et Lyssa, qui les sépara à tout jamais. Colwyn devint le jour, et Lyssa la nuit. Si l'un mourrait, l'autre connaîtrait le même sort.

L'histoire de Runner Heroes est assez magique et belle. On y découvre pendant plusieurs chapitres, l'histoire de deux amants, qui vont se battre contre la sorcière, tout en étant séparés par une malédiction qui les lie sans pour autant qu'ils se voient. Le jeu est divisé en une quarantaine de niveau, qui nous font voyager à travers 5 régions du monde de Celuria.

Comme son nom l'indique, Runner Heroes est un endless runner game, ou un jeu de courses sans fin. On va donc avoir un gameplay assez basique. c'est-à-dire, dans un niveau à défilement automatique, on va devoir sauter, ou aller à gauche ou droite, pour éviter tous les obstacles qui nous entourent. Mais ce n'est pas tout, car il sera aussi possible de faire des accélérations, pour éviter de tomber d'un pont qui se brise, ou encore effectuer des attaques magiques, pour tuer des ennemis, ou débloquer un chemin. Mais dans ce runner, le gameplay est abordé d'une autre manière. Le jeu lie les deux personnages, Lyssa et Colwyn. Et la malédiction les oblige à effectuer les actions ensemble. On ne va donc pas parler de gauche ou droit, mais de séparation et liaison. Mais dans l'ensemble, ça reste la même chose.

Quand on joue à Runner Heroes en solo, c'est assez simple de se familiariser avec les commandes. L'action effectuée sur un personnage est automatiquement effectuée sur l'autre personnage. On contrôle donc qu'un seul héros, qui lui-même contrôlera l'autre héros. Jouer à Runner Heroes seul n'est pas un défi en soi. Car ça reste un simple runner. Là où ça se complique, c'est de jouer à Runner Heroes en Coop. Les joueurs doivent impérativement être connectés ensemble pour réussir le vrai défi de ce jeu. Le mode coop joue sur la coordination, et la bonne entente des deux joueurs. Il faut qu'ils sautent, tournent, ou encore dash en même temps, pour ne pas devoir recommencer le niveau à 0.


Runner Heroes propose 3 modes de difficultés. Normal, difficile, et apocalypse. En normal, la vitesse de course est lente. Et on a le droit à quelques checkpoints lors des niveaux. En difficile, la vitesse reste la même, mais les checkpoints disparaissent. Et pour finir, en apocalypse, on augmente la vitesse, et on supprime tous les checkpoints, ce qui rend le défi encore plus compliqué. Surtout quand le niveau est extrêmement long, et difficile.

Pour ceux qui souhaiteraient se lancer dans l'aventure, on vous conseillerait de tenter en solo, avec une difficulté normale pour commencer. Car c'est le meilleur moyen pour apprendre les niveaux du jeu. Et surtout, connaitre les endroits où sont cachées les petites surprises, qui nous font perdre. Car oui, la menace de Runner Heroes peut apparaître quand on s'y attend le moins. On va donc mourir à plusieurs reprises, avant de mémoriser comme il se doit les niveaux.

Il faudra compter quelques heures pour voir le bout du tunnel de l'histoire de Runner Heroes en solo. Mais en coop, il faudra compter le double, car la difficulté est bien plus importante. Et pour ceux qui aiment les succès, le jeu en propose un bon nombre, qui met au défi le joueur. Il faudra trouver les collectibles de chaque niveau. Mais aussi tenter l'aventure dans plusieurs difficultés. Côté graphisme, le jeu propose de magnifiques illustrations en guise de cinématique. Runner Heroes est somptueux dans ses images, qui nous racontent une très belle histoire. La phase de jeu cependant, est moins réussie. Il y a encore quelques imperfections dans les décors, ou dans les animations. Mais ça reste correct pour un jeu indépendant. On a droit à des décors variés, comme les rues du village, un port, un château, ou encore les profondeurs sous-marines. Malheureusement, malgré l'effort de proposer une version Française, on ne comprend pas toujours certains mots. Il y a beaucoup d'erreurs de traduction, qui nous rappellent un peu celle de google translat. Mais on le dit souvent, la traduction d'un jeu coûte extrêmement cher. Et encore plus pour un studio indépendant. L'effort est là, c'est tout ce qui compte.

Pour conclure, Runner Heroes est un endless runner classique en mode solo. Mais qui offre un vrai défi, et une autre vision du runner game en mode coop. On prend malin plaisir à essayer de se coordonner pour relever le défi coopération que propose Runner Heroes. Il est d'ailleurs plus gratifiant de terminer un niveau à deux, que seul. Le jeu n'est pas sans défaut, comme la traduction, ou quelques chargements un peu trop long. Mais on a le droit à une somptueuse histoire, aux illustrations vraiment magnifiques. Et pour ça, il mérite qu'on s'y intéresse. Même pour un endless runner.


122 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now