• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Narcos: Rise of the Cartels


Disponible depuis le 19 novembre sur Steam, Nintendo Switch, Playstation 4, et Xbox One, Narcos: Rise of the Cartels est un jeu de stratégie en tour par tour développé Kuju, et édité par Curve Digital, qui reprend les bases de la célèbre série Netflix du même nom. Dans ce jeu d'action stratégie, on revit l’intégralité de la saison 1, avec le point de vue de la DEA, et les Narcos. On a donc infiltré tout d'abord la DEA, avant d’intégrer le cartel Colombien, pour la réalisation de notre test.

A La Découverte de Narcos: Rise of the Cartels

Qui ne connaît pas Narcos, la célèbre série Netflix, qui pendant deux saisons, nous a fait vivre le quotidien de Pablo Escobar, le célèbre narcotrafiquant qui a fait vivre un enfer au gouvernement Colombien, et à la DEA, entre la fin des années 80 et le début des années 90. Une série qui est revenu sur toute une période de guerre dans les quartiers de Médelin, avec comme acteur principal de cette série, Pablo Escobar, mais aussi l'agent Murphy de la DEA.

Narcos: Rise of the Cartels raconte l'histoire de la célèbre série Netflix éponyme, dépeignant l'ascension et la chute d'El Patrón. Dans ce jeu de stratégie en tour par tour, qui nous envoie dans les lieux emblématiques de la série, on a le choix de vivre la campagne de la DEA, ou celle des narcotrafiquants.

Avant de se lancer dans Narcos: Rise of the Cartels, il faut avoir vu les premières saisons. Car le jeu est composé de diverses vidéos de la série, ce qui dévoile beaucoup de passage de l'histoire. C'est donc un jeu réservé aux fans de Narcos, avant tout. Même s'il est tout à fait possible d'y jouer, sans voir la série. Mais comme ça manque de nombreux détails, beaucoup de questions peuvent rester en suspens.

Pour commencer une nouvelle campagne dans Narcos, on est obligé de faire le prologue de la DEA. Il est impossible de faire la campagne des narcotrafiquants, tant que le début de campagne de la DEA n'est pas terminé. Mais on ne reviendra pas là-dessus. Que ce soit avec la DEA, ou avec les Narcos, la campagne se joue de la même manière. Côté DEA, on y contrôle la brigade d'intervention Colombienne de l'agent Carillo, accompagné de l'agent spécial Penna, et bien sûr, l'agent de la DEA, Steve Murphy. Avant chaque mission, on se retrouve dans la chambre de guerre. Ce lieu permet de voir la carte des missions, préparer son équipe, ou encore recruter de nouveaux membres. Avant de pouvoir accéder à la mission principale, il va falloir résoudre 4 enquêtes, qui entourent la quête principale. Il peut s'agir d’éliminer une ou des cibles. Escorter quelqu'un. Ou encore, Trouver des indices. Certaines missions auront un coût. Il faudra donc passer à la caisse pour pouvoir la résoudre. Mais plus elle est chère, plus la récompense est attractive. La campagne de la DEA comporte 9 missions principales. Tout comme la campagne des narcotrafiquants. En fait, dans les deux cas, le système est totalement identique. Pour mener à bien cette guerre, que ce soit avec la DEA ou les Narcos, il faudra recruter des nouveaux membres. Au début, on ne peut que recruter que quelques membres. Mais par la suite, même si l’équipe qui part en mission ne se compose que de 5 membres, elle peut posséder plusieurs membres, qui rejoindront les rangs, qu'on certains seront blessés, ou morts. La DEA ou les Narcos possèdent toutes deux plusieurs soldats, avec leurs propres capacités. Certains utiliseront des fusils à pompe pour être redoutable au corps-à-corps. D'autres utiliseront les fusils d’assaut pour les plus longues distance. Il y aura même des soldats "Tank" avec des lance-grenades, pour les attaques plus puissantes. Plus on avance dans le jeu, plus le choix des soldats aura une importance, pour mener à bien la mission.

Narcos: Rise of the Cartels se joue comme n'importe quel autre jeu de stratégie en tour par tour. On déplace nos soldats sur la carte, tout en gérant le nombre d'actions, et le nombre de déplacements. Mais contrairement à beaucoup de jeux du genre, Narcos utilise un système un peu plus stratégique, qui nous oblige à réfléchir à deux fois, avant d'agir. Car même si on possède 5 membres dans une équipe. On a la possibilité de n'en bouger qu'un seul par tour. Il faut donc être très stratégique dans ses déplacements. Car souvent, le mauvais choix nous coûte la vie. Au début, ce gameplay est assez difficile à prendre en main. Et ça rend le rend très mou. Mais par la suite, avec les nouveaux soldats que l'on débloque, on se prend plus facilement au jeu du tour par tour très strict de Narcos. Pendant les combats de Narcos: Rise of the Cartels, on a le droit à un mode 3D pour les séquences de tirs. Le réticule se met en place, et c'est à nous de tirer sur l'ennemi, pour essayer de lui retirer le plus de vie possible. Plus on vise la tête, plus l'ennemi perd des points de vie. On peut aussi la jouer très stratégique, en progressant très peu, et en utilisant aucun point d'action. Cela permet de gagner des points de contre, qui s’avère très utile quand les ennemis s'approchent de nos soldats. Car on peut prendre l'avantage, en les attaquants, pendant leur tour.

Narcos: Rise of the Cartels est un jeu de stratégie en tour par tour extrêmement réfléchi, qui joue sur la stratégie de déplacement. Parfois, il est plus intelligent de laisser l'ennemi venir vers nous, que de venir l'attaquer sur son terrain. Mais ce choix peut être discutable, car ça fait perdre beaucoup de rythme au jeu.

Le jeu a une durée de vie plutôt convenable. Il faut compter en moyenne 10 heures par campagne. Ce qui fait un bon 20 heures, pour finir toutes les missions de Narcos: Rise of the Cartels. On a tout de même un peu de répétitivité dans les quêtes. On refait souvent la même chose, dans les mêmes lieux.

L'univers de la série est très bien représenté. On y retrouve les personnages emblématiques, assez bien modélisé. On a un petit faible pour Luis Guzmán, qui est vraiment bien réalisé. Le jeu propose en plus quelques cuts-scènes de la série Netflix, histoire de vraiment se mettre dans l'ambiance Narcos. Avec bien sûr, la célèbre musique du générique. On s'immerge vraiment facilement dans la série. Car rien n'est laissé au hasard dans ce petit jeu de stratégie. Tout y est. Les lieux, les personnages, et les musiques.

Pour conclure, même si Narcos: Rise of the Cartels n'est pas très original dans son histoire. Il reste tout de même très intéressant pour les fans de la série, qui ont dévoré les premières saisons, avec Pablo Escobar. Certes, la prise en main n'est pas la plus simple. Il faut aimer le style XCOM pour vraiment apprécier Narcos. Et malgré un jeu très fidèle à la série. Les fans ne seront pas forcément les premiers à se ruer sur le jeu. Car les jeux de stratégie en tour par tour sont parfois difficiles à prendre en main. Et Narcos: Rise of the Cartels ne fait pas dans la dentelle, avec son système un peu trop stratégique.

118 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now