• Couple of Gamer

[Test Express][Playstation 4] RPG Maker MV


Après de nombreux reports, le très célèbre créateur de jeux vidéo, enfin de RPG, RPG Maker MV arrive enfin sur Playstation 4. Nouvel opus de la saga RPG Maker, MV reprend les bases du créateur de RPG, tout en s'adaptant à la console de Sony. Mais que faut-il vraiment attendre du jeu de Kadokawa, qui sortira le 11 septembre ? Voici notre test d'un opus qu'on avait plus vue sur consoles depuis des années.

Trailer du jeu

Ça fait des années que la célèbre franchise de création de jeux vidéo fait succès sur PC. Et même sur console. En Europe, RPG Maker s'est fait un nom avec son tout premier opus RPG Maker 95, qui tournait sur nos bonnes vieilles machines. Déjà bien poussé, ce créateur de RPG proposé les ressources et les commandes nécessaires pour créer un RPG de A à Z, sans rien y connaître en programmation, ou presque. Car cette version Windows proposait des outils de bases. Mais elle se contentait vraiment des bases. Rien de plus. Il était impossible de partager son projet, comme on peut le faire aujourd'hui avec les nouvelles versions. Il fallait s'y connaître un minimum en informatique, pour créer un exécutable de son jeu. Dans les mêmes années, RPG Maker s'est fait une petite place sur la Playstation, première du nom, avec un opus 100% 3D, loin de la 2D de RPG Maker 95. Cet opus était assez différent des RPG Maker que l'on connaît. Il y avait moins de possibilités. Et aucune possibilité de partager son projet.

Mais avec les années, RPG Maker est passé du stade jeu vidéo à logiciel, en incluant la possibilité de modifier tous les scripts de son jeu. Pour les connaisseurs en langage Ruby, c’était un véritable bonheur de créer son jeu en toute liberté. On pouvait donc créer un action-RPG, un visual novel, un jeu de plateforme. Il n'y avait plus aucune contrainte. Il fallait juste de l'imagination. Il était même possible de compiler son jeu, pour le faire partager à ses amis. Mais la véritable révolution de ce petit logiciel, c'est son arrivée sur steam. Car grâce au workshop, les joueurs ont pu enfin partager leur jeu au monde entier. Permettant même à certains petits créateurs indépendants de faire succès. Le développeur canadien Kan Gao et son équipe de développement de jeux indépendants, Freebird Games, ont utilisé RPG Maker pour la création de leurs jeux. D'ailleurs, si vous ne connaissez pas leurs jeux, on vous invite à les découvrir. Il y en a plein d'autres dans ce cas. Mais ce studio est l'un des plus marquant qui utilise RPG Maker pour la création de tous ces titres.


Mais on s’égare un peu du sujet. Car RPG Maker sur PC, ce n'est plus vraiment un jeu. Et quand on voit le prix qu'il faut débourser pour avoir la licence, on se dit que ce n'est pas à la portée de tous. C'est sûrement pour ça que Kadokawa et Nis America ont voulu proposer une version console de leur logiciel. Pour qu'il soit plus accessible aux joueurs. Mais est ce qu'un RPG Maker MV a sa place sur une Playstation 4. Comme il peut avoir sa place sur PC ? Oui et non.

La version Playstation 4 est vraiment différente. Tout d'abord, parce que la prise en main est totalement différente. Certes, on y retrouve les bases d'un RPG Maker. Il y a les chipset pour la création des cartes. Le générateur de personnages. Les événements. La modification des fiches du jeu. Infos. Personnages. Attaques. Ennemis. Sorts. Compétences. Objets. Crédits. Et bien sûr, les nombreuses ressources, comme les musiques, les monstres, les objets, les tuiles pour les décors. C'est presque aussi complet qu'une version PC. Sauf que sur Playstation 4, il faudra faire avec ce que vous avez. Il n'y a aucune possibilité d'ajouter des éléments extérieurs et de modifier les scripts. Mais il sera tout de même possible de partager son projet avec la communauté. Et même travailler en équipe. Un peu comme le jeu Dreams.


Pour les novices de RPG Maker, on démarre avec un petit tuto, qui va expliquer les bases de la création, grâce à un petit jeu. Malheureusement, vous ne verrez qu'une partie du mapping, des événements, ou de l'utilisation de l'interface. Pour tout le reste, il faudra apprendre par soi-même. Pour nous qui connaissons et utilisons RPG Maker depuis la version 95, on n'a pas trop été dépaysé par la version. Tout est présent. La création des événements. L'auto génération des donjons. Les cartes exemples. Malheureusement, prendre en main un logiciel, avec une manette Playstation 4, c'est une autre histoire. Tout d'abord, il faudra jongler entre les divers éléments avec la touche carré, ce qui demande un temps fou. Puis lors des événements à textes, il faudra utiliser aussi la manette pour écrire. Donc, si vous êtes du genre à vouloir créer un visua lnovel, on vous souhaite bon courage. Ou sinon, on vous conseille de passer par le Remote Play. Ce qui permettra d'utiliser le clavier pour écrire. On cherche des astuces comme on peut.

Mais le plus long dans ce processus de création, c'est de créer SON RPG, de A à Z. Sur PC, c'est déjà un travail colossal. Fiche de personnages. Compétences et objets personnalisés. Événements parallèles pour créer un système de quête, ou un cycle jour/nuit.Plus il y aura d’éléments.Plus votre jeu sera imposant. Ce qui n'est pas très apprécié par la console. Et vous commencerez à subir de gros ralentissements. Du moins sur Playstation 4 Day One. On se retrouve donc limité dans la création. On a testé de créer des maps en 256x256, le maximum possible. Et d'en copier le maximum. À partir de 10 maps, la console a commencée à souffler tellement fort, que les 3 maisons des petits cochons se sont envolées. Une preuve de plus que RPG Maker n'est pas fait pour être sur console. Enfin, RPG Maker n'est pas fait pour créer un véritable jeu sur console.


Mais comme Dreams, grâce à la communauté, qui on l’espère sera active, RPG Maker pourra nous faire découvrir quelques pépites d'autres joueurs. Pour ceux qui souhaiteraient faire que de la découvrir, et non de la création. La bibliothèque des jeux propose de sélectionner par langue. Ce qui permet de profiter uniquement des jeux Français, si vous le souhaitez. C'est aussi une bonne opportunité pour les créateurs en herbe, de dévoiler leurs idées. Et de les partager. Ou de trouver d'autres créateurs, pour des projets plus ambitieux. Et qui sait, cela permettra un jour de les voir sur steam, avec un projet RPG Maker, comme l'a fait Freebird Games.

Pour conclure, il est difficile de vraiment juger RPG Maker MV sur Playstation 4, quand on a passé toute notre vie, sur RPG Maker version PC. Certes, le prix est totalement différent. Et l'utilisation aussi. De notre côté, on aura toujours une préférence pour le logiciel de Kadokawa, que le jeu. Mais RPG Maker MV est un peu le Dreams en 2D. On fait notre petite création. On la partage avec les autres. On teste des milliers d'autres jeux. C'est un procédé amusant. Mais qui a ses limites. Car, en plus d'un système de création extrêmement difficile à prendre en main. Le manque de ressources. Et l’impossibilité de toucher aux scripts. Tous les jeux se ressembleront à la longue. Et même les futurs DLC n'y changeront rien. Pour vraiment apprécier RPG Maker MV, rien ne vaut la version PC.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now