• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] The Red Lantern


Disponible le 22 octobre sur Nintendo Switch et Epic Games Store, The Red Lantern est un jeu d'exploration et survie narratif, développé et édité par Timberline Studio, qui nous fait voyager dans les étendues sauvages et imprévisibles de l'Alaska, en compagnie de cinq chiens de traîneau. Entre exploration d'un monde, aussi joli que dangereux. Découverte de la faune et la flore sauvage de l'Alaska. Et survie. On a tenté de mener à bien notre mission et remplir notre petit carnet de route, pour le bien de notre test.

Trailer du jeu

The Red Lantern est un jeu narratif, qui mélange survie et exploration. Dans ce petit jeu, on y contrôle une jeune femme, accompagnée de ses cinq chiens de traîneau, qui va devoir traverser les plaines enneigées de l'Alaska, pour rejoindre un chalet, en plein cœur de la forêt. Mais avant de partir, on doit se préparer à un long voyage.


On démarre l'aventure de The Red Lantern avec une petite présentation narrative des cinq chiens de traîneau qui nous accompagneront lors de notre voyage. Cette présentation sert surtout à mieux connaître nos amis les chiens, qu'on devra chouchouter pendant notre voyage. Une fois l'équipe au complet, l'aventure commence vraiment.

Le but du jeu dans The Red Lantern, c'est de survivre au voyage. Pour cela, il faudra prendre soin à la fatigue des chiens. Mais aussi à leur faim. Comme tout bon jeu de survie. On démarre avec un peu de nourritures, des balles de fusil, du bois, et des chiens en pleine forme. Une fois les chiens élancés pour la traversée glaciale, plus rien ne va les arrêter. Enfin, presque. Le jeu va mettre sur le chemin divers événements, qui vont attirer notre attention ou celle des chiens. Parfois, l'événement permettra de partir à la chasse au cerf ou au lapin, pour récupérer de la nourriture. Quelques fois, les chiens seront attirés par un bruit ou autres. En leur permettant d'aller voir, on y rencontrera des amis ou ennemis animaux. Certains serviront de réconfort pour les chiens. D'autres les piégeront. Il sera de notre devoir de les protéger, ou les aider à surmonter ces événements. Par exemple, après une rencontre avec un putois, qui se lâche sur un chien, il faudra être présent pour le chien, en lui parlant. À chaque fois, les événements sont mis en avant par des séquences narratifs.

En avançant vers notre but, les chiens commenceront à avoir faim. Pour les ressourcer et les reposer, il sera possible, à tout moment, de faire un arrêt pour construire un camp. Ce camp va permettre de dormir, pour faire passer la nuit très dangereuse, et aussi nourrir les chiens. Il faudra bien sûr du bois pour allumer un feu de camp, et de la nourriture dans ses stocks. Si vraiment, on commence à être à cours de nourriture, il faudra penser à chasser quelques animaux sur la route. La chasse n'est pas bien compliquée. Grâce à notre fusil, il faudra viser un cercle mouvant, pour que l'animal soit touché. Il faut savoir que plus l'animal est gros, plus il offrira de la nourriture. Il y a aussi une système de pêche, pour récupérer des poissons.


Malheureusement, on tombe très vite à cours de munitions. Et pour en récupérer, il faudra participer à divers événements d'explorations. La plupart du temps, les munitions de fusils se trouveront dans des cabanes abandonnées. Il faut savoir que dans The Red Lantern, la clé de la survie, c'est l'exploration. Il ne faut pas avoir peur d'explorer un lieu, quand un événement se présente. Car en plus de trouver des munitions ou du bois pour le feu de camp, ça permet de remplir son petit carnet d'explorateur, qui est l'une des choses les plus importantes du jeu.

Dans The Red Lantern, la faune sauvage de l'Alaska se dévoilera petit à petit pendant l'exploration. Caribou. Aigle. Lapin. Hibou. De jours, comme de nuits, des nombreux animaux ne se baladeront pas loin. Et même si ce n'est pas obligatoire pour arriver à son but. Il est toujours intéressant de prendre cinq minutes de son temps, pour observer un aigle ou un hibou. De plus, parfois, cela permettra d'activer d'autres événements, comme une chasse au lapin. Pour chaque animal découvert ou exploration tentée, une note est ajoutée au carnet. Mais pour découvrir les informations de ce dernier, il faudra perdre. Attention, perdre ne veut pas dire mourir. En fait, si les chiens tombent de fatigue ou ont trop faim, il faudra recommencer l'exploration à zéro. Mais avant de repartir, on aura le droit de découvrir ce fameux carnet, qui ajoutera toutes les rencontres faites dans la partie. Et aussi, certains événements réalisés.


Même si on fait très vite le tour de ce petit jeu de survie, on s'y attache très facilement. Surtout grâce à sa magnifique petite direction artistique pleine de charme. Les amoureux des chiens auront du mal à ne pas craquer face à ces cinq adorables boules de poils. Surtout quand un des chiens tente de s'amuser avec un Porc-Epic, et qui se fait piquer le museau. Il est tout triste. Et on a qu'une seule envie. Lui faire un gros câlin. Mais ce qui fait vraiment le charme de The Red Lantern, c'est son originalité. Le côté survie est peut-être difficile à maîtriser les premières fois. On ne souhaite jamais s'égarer hors de sa route. Mais à force de perdre et de recommencer, on prend la main, et on commence à explorer un maximum, pour chasser et trouver des ressources. C'est un jeu qui nous force à recommencer, encore et encore, pour vraiment apprécier l'aventure de survie qu'il propose. Et c'est ce qui rend The Red Lantern vraiment original.

Pour conclure, avec sa magnifique direction artistique, qui nous fait voyager dans une peinture vivante de l'Alaska, et son originalité, The Red Lantern est un jeu de survie surprenant, qui nous envoûte dès les premières secondes. Difficile de ne pas craquer pour ces adorables chiens de traîneau, et leurs événements malheureux. Et même si on doit souvent recommencer pour vraiment progresser dans The Red Lantern. On a jamais pris autant de plaisir de refaire, encore et encore, le même chemin, pour venir à bout d'un jeu. On regrette tout de même l'absence de traduction française, qui aurait été un plus. Surtout sur Nintendo Switch.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now