• Couple of Gamer

[Test][Epic Games Store] WRC 9


Disponible le 3 septembre sur Xbox One, Playstation 4, et Epic Games Store. WRC fait son grand retour 1 an tout juste après la sortie du 8e opus. Toujours développé par les Français de Kylotonn, et édité par Nacon, WRC 9 reprend la route des plus célèbres rallyes du monde, avec quelques petites nouveautés, faisant de ce 9e opus, l'un des plus complets jamais réalisé. Alors que WRC 8 avait réussi à nous charmer, sans vraiment être LE jeu de rallye de l'année à sa sortie. On attendait beaucoup de WRC 9. Car sans concurrent cette année, le jeu officiel du WRC avait l'occasion de prendre une place importante sur le marché des simulations de Rallye. Mais en seulement 1 an, le travail de Kylotonn a t-il vraiment porté ses fruits ?

Trailer du jeu

WRC 8 ?

WRC 9 est un jeu de simulation de rallye. Plus précisément, c'est le jeu officiel du WRC. Après un 8e opus plutôt réussi, on n'attendait pas que WRC 9 arrive si tôt. Seulement 1 an après la sortie du 8, presque jour pour jour. Mais ce nouveau WRC ne vient pas seul. Il est accompagné de 3 nouveaux rallyes (Kenya, Japon, Nouvelle-Zélande), une quinzaine de voitures historiques, et quelques nouveaux modes pensés pour la communauté. Mais pour ce qui est de l’ensemble du jeu. C'est WRC 8, en plus complet. Les voitures officielles du WRC, WRC 2, et les juniors WRC rugissent une fois de plus sur l’asphalte, la boue, ou encore la neige.


Comme l'année précédente, on retrouve le mode carrière très complet. On y reviendra un peu plus en détails juste après. Le mode saison, qui permet de faire une saison entière en WRC, sans la gestion du mode carrière. Le mode partie rapide, avec le choix de la voiture, de la spéciale, réglage de la météo. Ce mode peut servir pour découvrir les différentes voitures du jeu, ou les 100 spéciales qu'offre WRC 9. Le mode entrainement, qui va permettre de tester son pilotage sur des circuits fermés de différents types. Le fameux Test Area, pour se balader librement dans une immense zone ouverte, à l'environnement changeant. Sans oublier les modes multijoueur, online ou non, qui proposent du multijoueur en ligne, de l’écran partagé, des événements en ligne, et la compétition eSport. Vous l'aurez compris, tout est présent comme l'année dernière. Sauf que cette année, de nouveaux modes de jeu plutôt sympathiques, s'invitent dans WRC 9.

Le tout premier mode, qui n'est pas vraiment un mode. C'est le club. Il va permettre de créer un club avec des amis, ou non. Pour ensuite créer des compétitions avec le nombre de spéciales que vous désirez. Tout est réglable dans vos compétitions du mode club. Durée de la compétition. Voiture utilisée. Ou même la catégorie de voitures. C'est une façon de pouvoir promouvoir ses propres compétitions de rallye. Un très bon ajout, qui va énormément servir pour les créateurs de championnat eSport. Pour finir, le dernier mode que propose ce nouvel opus, c'est les défis. Il y a en a 50 au total. Et ils reprennent un peu les défis que l'on retrouve chaque jour dans le mode carrière. Conditions extrêmes. Entrainement. Ou encore, maintenance. Avec bien sûr, une voiture imposée. Les défis se débloquent en fonction du nombre de points que vous possédez. Une médaille d'or vaut 50 points. Une en argent, 30 points. Et la bronze, 10 points. Plus vous avancerez dans les défis, plus les médailles seront difficiles à avoir en or. Sauf pour ceux qui maîtrisent toutes les situations en rallye. Un mode intéressant, qui permet de se changer les idées. Surtout que beaucoup de ces défis, qui sont plutôt pas mal, on ne les retrouve que dans le mode carrière.


En gros, WRC 9 n'offre pas grand-chose de plus que son prédécesseur. Limite, on pourrait croire qu'il s'agit d'une simple petite mise à jour de contenu.

Le nouveau dieu de la route ?

Heureusement, le meilleur mode de WRC 8 est toujours là. Vous savez ce mode carrière ultra-complet, qui permettait de gérer une équipe, tout en restant un pilote. En même temps, on n'aurait pas vu Kylotonn lâcher ce mode, tellement il a été apprécié. Pour ceux qui ne connaissent pas, dans ce monde, on démarre une carrière, en tant que pilote Junior, ou WRC 3. Mais pour ce dernier, il faudra réussir le test de pilotage. Une broutille pour ceux qui maîtrisent le rallye. Mais le mode Junior permet surtout au débutant de se lancer doucement dans une carrière, sans prendre de risque.


Comme dans WRC 8, Le mode carrière propose de gérer un tas de choses. Tout d'abord, en tant que pilote, vous aurez une jauge de réputation. Plus vous ferez de course, plus votre réputation avec le constructeur augmentera. Mais pour réussir une course, il vous faut une bonne équipe. Il faudra donc penser à recruter du personnel. Il y a 6 membres à recruter et actionner dans votre gestionnaire d’équipe, qui auront tous un rôle très important lors de votre carrière. Le mécanicien, l'agent, l’ingénieur, le directeur financier, le météorologue, et pour finir le kinésithérapeute. Plus vous avancerez dans votre carrière, plus vous débloquerez de bons éléments. Attention tout de même a votre budget. Car chaque membre de votre équipe à un salaire. Et il faudra bien le payer à la fin du mois. Bien sûr, il faudra faire attention au moral de l’équipe. Et donc, obtenir de bons résultats lors des divers Événements de votre calendrier. Ou tout simplement, prendre quelques repos.

Pour cela, il faut gérer son calendrier du mois, en fonction de vos besoins. Un mois est divisé en 4 événements. Pour chaque événement, il est possible de sélectionner des événements, comme des tests, des entraînements, du repos, ou des conditions extrêmes. Tous ces événements rapporteront de l'argent, et de la réputation. Contrairement à WRC 8, ce 9e opus propose un peu moins d’événements par semaine. Du moins, les premiers mois. On va souvent se retrouver avec un seul choix à faire. Par la suite, il sera possible de choisir entre 3 événements.


Dans ce mode carrière, on y retrouve aussi le fameux R&D, recherche et développement. Un arbre à compétences, qui permet de faire évoluer son team. Le R&D est séparé en 4 branches. Écurie, Équipe, Performance, et Fiabilité. Chacune de ces branches propose des compétences plus ou moins importantes. Dans la branche Équipe, on peut débloquer les autres métiers de l’équipe, ou les améliorer. Comme par exemple, permettre à notre météorologue de dévoiler deux tiers, au lieu d'un. Ou dans la branche Écurie, gagné plus d’expérience, ou de réputation. Vous gagnez un point de compétence par niveau de pilote. Les niveaux montent en fonction de l’expérience gagnée lors des épreuves. Parfois, il arrive qu'on fasse une petite erreur sur certaines compétences. Il y a donc la possibilité, contre 25 000$, d'opter pour la respécialisation du R&D.

On retrouve aussi la messagerie, qui permettra le 3/4 du temps, à payer vos salariés. Les objectifs, comprenant les objectifs de saison, seulement en WRC, les objectifs à court et moyen terme, et la réputation constructeur. Quand vous réussissez un objectif, vous gagnez de l'argent, de la réputation, et de la réputation. Mais aussi vos stats de la saison, le classement, vos constantes, et pour finir le Test Area.


Le mode carrière de WRC 9 n'a pas vraiment évolué par rapport à l'année précédente. Mais il était déjà complet et intéressant. Et on prend toujours un plaisir énorme dans ce mode.

Un temps qui fait plaisir.

L'une des nouveautés qu'on avait adorée l'année dernière, est toujours présente. La météo dynamique. Que ce soit en mode carrière, ou dans tous les autres modes de WRC 9, cette météo nous offre le summum du réalisme. Car le changement de temps à un impact sur la piste, et sur notre conduite. Rendant l’expérience encore plus immersive. Et le fait de pouvoir personnaliser cette météo dynamique, en partie rapide, ou en écran partagé, par exemple, permet de se créer des petits défis personnels. On peut passer d'un temps radieux, à une pluie orageuse en un clin d’œil, juste en configurant tout ça. Le seul petit défaut reste le côté soleil asséchant. On trouve que la boue s’évapore assez rapidement quand on passe de pluie à soleil.


Certes, ce n'est pas une grosse surprise. Car, comme le mode carrière. On ne s'attendait pas à voir cette révolution qui date de WRC 8, disparaître. Mais avec le travail réalisé sur les graphismes. La météo dynamique est encore meilleure dans WRC 9.

La patte de l'expert !

Et une fois de plus, on va parler de WRC 8. Car l'autre nouveauté du 8, qui nous avait vraiment plu, c’était le système de réglage très poussé. Une fois de plus, que ce soit grâce au test Area, ou non, il est possible de créer des réglages aux petits oignons, pour chacune des voitures que vous piloterez. Certes, on va parler à l’élite de la simulation. Pour les régleurs en herbe, tout peut être modifié sur la voiture que vous piloterez. Les suspensions, le différentiel, les freins, ou encore les transmissions, et aérodynamique. Tous ces paramètres peuvent être modifiés de façon classique, de façon avancée, avec des détails plus poussés sur les réglages des différentiels, des freins. Permettant ainsi aux joueurs un peu plus expérimentés, de créer le réglage parfait, pour chacune des spéciales.

De la simulation ?

Avant d'en finir avec WRC 9, on va revenir sur ce qui fait d'un jeu de voiture, une simulation. C'est-à-dire, la conduite. L'opus précédent était une révolution. La physique était vraiment impressionnante. On pouvait autant se faire plaisir à la manette qu'au volant. Et ça, sans passer des heures à faire des réglages. Cette année, on n'a pas eu le même ressenti. Du moins au volant. Car à la manette, c'est toujours un plaisir. On ressent chacune des surfaces. Avec le G920 qu'on a utilisé pour ce test, on a vu une énorme différence. Tout d'abord, il n'y a plus le ressenti des surfaces. Même le passage dans les flaques d'eau, n'offre pas une sensation digne d'une simulation. On a l'impression de rouler sur les mêmes surfaces. Il y a aucune véritables forces dans le volant. Et ça nous dérange. Déjà qu'on a effectuer un réglage volant, pour que les voitures puissent tourner. Nous avons passer la sensibilité à +10, pour avoir la sensation de tourner quand on tourne le volant. Et c'est dérangeant. Nous avons essayé divers réglages, dans le jeu, et sur le volant. Mais on cherche encore une manière de rendre la conduite réaliste. On aurait pu croire que c’était notre volant qui prenait de l'âge. Mais il n'y a aucun souci sur les autres jeux de simulation. En attendant, on a su s'adapter avec quelques réglages maison.

Heureusement, WRC 9 nous en met plein la vue. Le réalisme des voitures et des tracés, rendent ce dernier opus encore plus beau que le précédent. On peut dire que Kylotonn a su se surpasser de ce côté-là. Et avec la météo dynamique, qui offre une évolution de l'environnement, on reste bouche bé. On prend tellement de plaisir à réaliser chacune des spéciales du jeu. Car à chaque fois, c'est une nouvelle claque. Sans oublier le son des moteurs, qui est encore meilleur que l'année précédente. Certes, le jeu n'a peut-être pas beaucoup évolué dans son contenu. Mais graphiquement, WRC 9 est une véritable claque sur PC. Dommage que la physique n'est pas aussi bonne.

Un podium sans surprise ?

Pour conclure, sans grande surprise, le travail effectué par Kylotonn l'année dernière, rend WRC 9 aussi bon que le 8. Enfin, c'est ce qu'on pourrait croire. Car même si le mode carrière reste tout à fait exceptionnel. Que le club et les défis offrent quelque chose de nouveau. Et que les graphismes et la météo nous offrent une expérience immersive incroyable. La conduite n'offre pas le côté simulation qu'on recherche tant. Pourtant, Kylotonn avait presque réussi à s'approcher de la perfection, il y a 1 an. Mais on sent tout de même que le studio Français tente le tout pour le tout. Et en continuant sur cette lancée, les prochains titres de WRC devraient être des références du rallye. Et surtout, une référence pour tous les Simracers.


1,588 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now