top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Valthirian Arc: Hero School Story 2


Alors qu'un premier opus est sorti en 2018. L'école de Valthirian Arc: Hero School Story rouvre ses portes pour un second opus ce 22 juin sur PC, PlayStation 5, Xbox Series X|S et Nintendo Switch, après une petite année d'Early Access. Développé par Agate, et édité par PQube, Valthirian Arc: Hero School Story 2 est un jeu qui mélange RPG et Gestion. Et après avoir pris soin de notre académie, et terrassé nos ennemis, il est temps de donner notre avis.

Trailer du jeu

Valthirian Arc: Hero School Story 2 est un jeu qui mélange RPG et Gestion, qui nous raconte l'histoire du monde de Valthiria, auparavant uni sous une même bannière. Jusqu'au jour où le Dragon des Ténèbres fait son apparition. Ensemble, ils luttèrent pour emprisonner le dragon pour l'éternité. Mais maintenant, Valthiria s'est brisé en quatre nations. Et comme les monstres sont encore présents, les nations ont créé des académies pour former de futurs héros. En tant que magister de l'une d'entre elle, c'est notre rôle de prendre soin de l'école et de ses élèves.


Avant de commencer l'aventure, il faudra choisir son magister. La personnalisation sera simple et rapide, car il faudra choisir uniquement entre un homme et une femme, et bien sûr, son nom. Une fois nos choix terminés, on pourra aussi, si on le souhaite, renommer notre académie.

Dans Valthirian Arc: Hero School Story 2, on va avoir deux phases de jeu complètement différentes. D'un côté, on aura la gestion de l'école. Mois après mois, on va faire évoluer notre académie. Pour cela, dans un premier temps, il faudra installer les pièces qui vont permettre l'apprentissage de nos héros. Une fois créé, il faudra attribuer chacun de ses élèves à un cours. Pour plus de performance, nos héros auront tous des capacités physiques, magiques, divines ou encore arctisterie, qui seront plus élevées d'un élève à un autre. Ce qui permettra plus facilement de les orienter dans une formation. Cependant, il faudra garder en tête que ce sont des étudiants, et non des super-héros. Il faudra donc faire attention à leur énergie, et les laisser au repos. Et si on ne le fait pas de nous-même, ils s'en chargeront tout seul une fois complètement vidé de leur force.


Pour que les élèves apprennent avec plus d'efficacité, il sera possible d'augmenter les niveaux des bâtiments, allant d' ”inactif à haute”. Cependant, ces bâtiments demanderont plus de ressources d'arclithes pour être plus performant. Par chance, ce sont des cristaux qu'on arrive facilement à récupérer. Les Arclithes vont aussi être utiles pour diverses choses. Avec un peu d'or, on pourra lancer des recherches pour améliorer divers points tels que l'académie en général, les bâtiments et les combats.

Avant de découvrir la seconde phase de Valthirian Arc: Hero School Story 2, il va falloir faire preuve de diplomatie, en faisant des offrandes aux différentes nations, ou en réalisant des missions pour qu'ils nous laissent entrer sur leur terre. Ce qui permettra de baisser le niveau de difficulté des Terres. Mais pour plus de simplicité, il faudra attendre que l’apprentissage des élèves porte ses fruits, afin de leur attribuer des compétences utiles au combat.


Comme annoncé plus haut, Valthirian Arc: Hero School Story 2 n'est pas seulement un jeu de gestion. Notre second rôle sera de protéger les habitants. Pour cela, sous forme d'un RPG, il faudra envoyer nos futurs diplômés réaliser diverses missions principales ou secondaires, dans les différents recoins de Valthirian, comme, tuer un nombre d’ennemis, trouver des autels, ou simplement faire de l'exploration. Qui dit mission, peut également dire ennemis. Et pour combattre, on pourra envoyer jusqu'à trois héros en exploration. Les combats vont se faire à tour de rôle. Chaque ennemi aura ses forces et ses faiblesses. Et pour vaincre les ennemis, il faudra prendre un héros de chaque spécialité. En combat, il sera possible de choisir avec quel héros on souhaite attaquer. Ensuite, on devra choisir de lancer une attaque classique, ou utiliser les techniques de base du héros, ou celles apprises à l'académie, en échange de PM. Chaque héros qui nous accompagnera ne sera pas obligé de taper. Et il pourra laisser cette lourde tâche à ses coéquipiers.

À chaque fin de combat, on gagnera des récompenses pour améliorer la vie de notre école. De leur côté, nos héros accumuleront de l'expérience, qui leur permettra de prendre des niveaux, afin d’être plus puissant pour les futurs combats à venir, et prendre les nouveaux sous leurs ailes.


Si un combat est trop difficile, et que l'on meurt, la mission échouera. Le jeu nous offrira l'opportunité de fuir un combat jusqu'à trois fois par expéditions. Ce qui nous fera reprendre à l'entrée avec tous nos points de vie. Si lors d’un combat, on perd beaucoup trop de vie, il y aura des coins pour se détendre et reprendre des forces. Cependant, ce moment de détente laissera également le temps à nos ennemis de revenir. Une fois une mission accomplie, on reprendra le chemin de l'école.


Une fois qu'un élève aura passé trois ans à l'académie, il sera temps de lui remettre son diplôme, et voir si notre éducation a portée ses fruits, avec des récompenses plus ou moins importantes. Et après leur avoir dit au revoir, on pourra accueillir de nouveaux étudiants qui démarreront leur formation à zéro.

Après avoir parlé du fonctionnement du jeu, il est temps de parler des sujets qui fâchent. Graphiquement, Valthirian Arc: Hero School Story 2 a une mignonne petite direction artistique très colorée. Mais le portage sur Nintendo Switch n’est pas le point fort du jeu. Les textures sont floues. Ce qui pique énormément les yeux, et rend donc l'expérience à long terme très désagréable. Et même en mode portable, c’est loin d’être agréable. De plus, la batterie est mise à rude épreuve, tout comme la Nintendo Switch. En plus de chauffer anormalement, la durée de vie de la batterie en prend un coup, avec une petite heure d’autonomie. Du coup, si la possibilité s'offre à nous de découvrir le jeu sur n'importe quelle autre plateforme, il est préférable de fuir la version Switch.


Pour conclure, Valthirian Arc: Hero School Story 2 est similaire au premier opus. Le concept est intéressant. Mais comme le premier épisode, on a du mal à accrocher. Et la version Nintendo Switch est une raison de plus de le fuir. Les textures sont désagréables et font mal aux yeux sur le long terme. Sans oublier que le jeu est très gourmand en mode portable. Et vu la catastrophe sur un petit écran, on n’arrive même pas à trouver le courage de le lancer en mode TV.


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...