top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Preview] On a rejoué avec les soldats de plomb de Tin Hearts


Après une petite découverte lors du Wired Press Preview, on était impatient de pouvoir mettre nos mains sur le sublime jeu de Rogue Sun et Wired Productions, Tin Hearts. Un jeu d'aventure et de puzzle, qui nous plonge dans une sublime histoire, pleine d'amours et de soldats de plomb. Et grâce à Wired Production, on a enfin pu voir ce que nous réservait ce petit jeu indépendant, développé par les créateurs de la série Fable. Et en attendant une date de sortie, voici notre nouvelle preview de ce sublime jeu.

Trailer du jeu

Tin Hearts : un jeu d'aventure et de puzzle immersif intégré dans une histoire émouvante et inspirante d’Albert J. Butterworth, un inventeur de génie de l’époque victorienne. Dans ce jeu, on va devoir guider une troupe de petits soldats de plomb, vers la sortie. Pour cela, il faudra utiliser ses mains, ainsi que divers objets et jouets, pour que les soldats de plomb puissent atteindre la porte. Tin Hearts est un jeu pensé VR. Mais on peut tout de même y jouer sans la VR. Et même si l'immersion doit être totalement différente. Elle reste agréable et sublime à découvrir à la manette ou au clavier.


Lors des niveaux, on va avoir une boite où seront stockés nos petits soldats. Une fois ouverte, ils se mettront en marche, et suivront la route, en déviant si un objet bloque le chemin. Pour les attirer jusqu'à la sortie, il faudra prendre des petits bouts en triangle avec une forme au milieu, et les placer sur des petites pièces de puzzle, correspondant à la forme. Parfois, sur notre chemin, on devra ouvrir des boîtes qui renfermeront un trésor. Ces derniers serviront par la suite. Comme la montre qui permettra d'accélérer le temps. Par la suite, les niveaux deviendront un peu plus complexes. De nouveaux jouets, comme un train, un tambour, ou encore, des canons, viendront s'ajouter aux puzzles. Et à partir de ce moment-là, le jeu prendra une toute autre ampleur. Car même si le principe restera le même. L'ajout d'un train à déplacer sur ses rails, ou d'un tambour qui fera sauter nos soldats, rendra les énigmes bien plus difficiles. Heureusement, en plaçant nos différents jouets, on aura le droit à un chemin lumineux, pour nous donner un aperçu du trajet de nos soldats.

Pour cette nouvelle expérience, on a pu enchaîner 18 niveaux, sur les 40 niveaux qui seront proposés dans la version finale. Et plus on avançait dans les niveaux, plus la difficulté était présente. De plus, avec les nouveaux ajouts, comme le tambour, les canons ou encore, le train, on a vraiment eu l'impression d'évoluer, sans jamais faire deux fois le même niveau. Et on a hâte de voir ce que nous réserve la suite de l'aventure.


Ce qu'on apprécie dans Tin Hearts, depuis la toute première annonce, c'est sa direction artistique. Le jeu est tout simplement sublime. Et une fois qu'on se plonge dans son monde, on est transporté par une espèce de magie, qui nous met des étoiles plein les yeux. Entre le monde victorien, qui apporte un côté d'antan à l'aventure, et ce petit côté nostalgique, avec les vieux jouets de notre enfance, Tin Hearts nous offre un voyage unique qui fait du bien. Et on n'imagine même pas la suite, avec l'histoire qui va s'écrire au fil de l'aventure. Certes, on aurait adoré pouvoir le découvrir en VR. Car une fois dans le jeu, on sent qu'il est pensé VR. Et être plongé dans son monde, grâce à un casque de réalité virtuelle, doit rendre l'expérience encore plus belle.

Cette seconde découverte de Tin Hearts nous a confortés dans notre premier avis. C'est un jeu qui dégage plein de magie et de charme, malgré son côté VR, qui prend parfois trop le dessus. Mais si on fait l'abstraction de sa jouabilité, parfois dérangeante, Tin Hearts est une petite pépite. Son histoire, sa direction artistique, son gameplay. Tout est réuni pour nous charmer. En espérant que cela ne change pas lors de la sortie finale du jeu.

171 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...