• Couple of Gamer

[Preview] On a pris le train, direction Köln puis Londres, pour découvrir Train Sim World 2


Vendredi 7 août, nous étions invités pour découvrir en avant-première, le futur de la simulation de train à Dovetail, Train Sim World 2. Après un premier opus acclamé par la critique, le leader de la simulation en tous genres, nous fait reprendre le train, et pas que, à travers de nouveaux lieux, sans pour autant changer sa formule. Disponible le 20 août sur Steam, Playstation 4 et Xbox One. Voici nos premières impressions.

Découverte du Métro Londonien

Dans le monde du jeu vidéo, quand on parle simulation de train, ou même de pêche, on pense souvent à Dovetail Games. Train Sim World. Fishing Sim World Pro Tour. Ou encore, le dernier en date, The Catch. Dovetail Games nous offre de très belles simulations toujours plus réalistes et poussées.


Pour la future simulation, Dovetail Games revient sur l'une des meilleures, et des plus prenantes, celle de la simulation ferroviaire, avec un Train Sim World 2, qui part nous faire découvrir de nouveaux territoires. Et surtout de nouveaux trains. En quelques chiffres, Train Sim World a accueilli 1 million de joueurs cette année, qui ont joué à plus de 5 millions de scénarios uniques, pour plus de 150 millions de Miles parcourus par les joueurs. Il n'y a pas à dire, Train Sim World bien tourné. Et avec ce que nous offrira le second opus, il fera surement aussi bien.

Dans Train Sim World 2, on aura la chance de découvrir l'ambiance du métro Londonien, avec la célèbre ligne de Bakerloo. Les 100 miles de voie ferrée des montagnes Allegheny de Pennsylvanie et du Maryland. Ou encore, découvrir le fameux modèle DB BR 406 ICE 3M, qui relie Aachen à Köln. Ces 3 lieux emblématiques seront accompagnés de 3 autres lieux. Le jeu sera une fois de plus 100% solo. Et aucun mode multijoueur n'est envisagé pour le jeu. Comme pour Train Sim World, le jeu se déroulera en scénario. Mais cette fois-ci, les voyages font place à des chapitres, proposant plusieurs missions. Il y aura aussi les scénarios, ou encore les jobs, qui étaient déjà de la partie dans Train Sim World. Côté mission, on reste dans le même principe. On effectue des trajets et quelques objectifs, pour gagner de l’expérience. Et surtout, gagner la petite médaille d'or pour avoir accompli à bien la mission. Chaque commande bien effectuée rapporte de l’expérience. Ce qui permet de monter son niveau.


Une fois dans le train, on est une nouvelle fois perdue avec tous ces boutons. Car comme toujours, Dovetail Games nous offre une réplique des plus réalistes. Et il est parfois difficile de s'y retrouver avec tous ces leviers. Heureusement, il y aura des modules d’entraînements pour chacun des trains. La conduite va rester assez similaire à ce qu'on avait l'habitude d'avoir dans TSW. Là où le jeu va changer un peu, c'est dans le métro Londonien. Car contrairement à un train, un métro possède beaucoup moins de beaucoup. Et on a l'impression qu'il est plus simple à prendre en main. le plus difficile sera de respecter les horaires très stricts imposés par ce moyen de transport. Et encore plus dans l'une des lignes de métro les plus fréquentées de Londres. Mais ça permet aussi de découvrir quelque chose de nouveau, que Dovetail Games n'avait pas encore exploité. Et mis à part les tunnels arrondis qui manquent vraiment de lumières. Cette nouvelle expérience au cœur de Londres s'annonce encore plus immersive.

Cette année, pour rendre les trains plus réalistes, ou personnels, Dovetail Games a ajouté un éditeur de livrée très complet, qui va permettre aux créateurs de se lâcher. Avec de nombreux stickers, et diverses couches possibles. Les trains pourront se transformer en œuvres d'art. Lors de cette avant-première, nous avons eu le droit à une petite démonstration de ce que pourrait donner la création d'une livrée assez poussée. Et le train de Köln a eu le droit à une très belle représentation de sa ville, sur toute la longueur. On y apercevait la cathédrale, ou encore le musical dôme. On imagine déjà des trains à l'image de la Gamescom, lors de la sortie du jeu.


Train Sim World 2 utilise le moteur physique de véhicules SimuGraphde Dovetail Games et la technologie Unreal Engine 4 déjà utilisé lors de Train Sim World. Ce procédé permet d'avoir une immersion des plus réalistes, avec un maximum de détails, que ce soit intérieur, ou extérieur. Le jeu est tout simplement magnifique. Et propose diverses météos, histoire de connaitre chacune des situations. Même la neige est au rendez-vous. Malheureusement, une fois de plus, aucune météo dynamique ne sera proposée. C'est surement le petit truc en plus qui manque aux jeux de Dovetail Games.

Pour conclure, même si Train Sim World 2 n'est pas vraiment différent de son prédécesseur. Les quelques modifications apportées vont tout de même permettre d'avoir une immersion différente. Surtout pour les débutants, qui pourront être accompagnés plus facilement, grâce à des modules plus complets, et des instructions plus précises sur le pilotage. Sans oublier le créateur de scénario, qui apportera toujours de nouveaux trajets aux joueurs. De notre côté, on a hâte de mettre nos talents durement acquis, à l'épreuve de ces nouveaux défis. Mais surtout, découvrir les joies du train train quotidien des Londoniens. Du moins, des conducteurs de métro.



453 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now