• Couple of Gamer

[Preview] On a parcouru le monde chaotique de Wo Long: Fallen Dynasty


Annoncé lors d'un direct, Wo Long: Fallen Dynasty est le nouveau jeu de dark fantasy punitif ayant pour thème les Trois Royaumes, et réalisé par Team NINJA, le studio de développement derrière Nioh. Un jeu punitif qui se déroule en Chine, en l'An 184 après Jésus-Christ, à la fin de la dynastie Han. Et qu'on a pu essayer quelques heures, le temps d'une démo. Voici nos premières impressions.

Trailer du jeu

An 184 après Jésus-Christ, Chine, fin de la dynastie Han. Le pays est submergé par le chaos et la destruction. La dynastie impériale, autrefois si prospère, est sur le point de s'effondrer. Un milicien anonyme va tout faire pour affronter le chaos, afin de survivre, en réveillant le démon qui est en lui. Wo Long: Fallen Dynasty est une aventure qui n'est pas s'en rappeler un certain Nioh 2, où l'on va suivre les péripéties d'un milicien anonyme combattant pour survivre dans une version dark fantasy de la fin de la dynastie Han, où les démons tourmentent les trois royaumes. Dans ce jeu, on y affrontera de dangereuses créatures et des soldats ennemis en se battant à l’épée dans un style inspiré des arts martiaux chinois, proposant aussi de maîtriser les « Cinq Phases ».


En fait, Wo Long: Fallen Dynasty est un nouveau Nioh, dans une époque différente. Lors de notre balade en Chine, on a pu découvrir les mécaniques du jeu. Et bizarrement, rien ne change par rapport à Nioh 2. Mais on va y venir plus en détail. Avant, on va parler de la personnalisation du personnage. Dans Wo Long: Fallen Dynasty, on a le droit à une personnalisation très poussée, avec le choix du corps, de la voix, des cheveux, et bien d'autres éléments de personnalisation pour créer un guerrier qui nous ressemble. Après avoir finalisé son héros, on va devoir choisir son style parmi les 5 éléments. Feu. Bois. Métal. Eau. Et pour finir, Terre. Chaque élément va permettre d'être axé sur un style particulier de combat. Par exemple, le feu privilégie l'attaque. Tandis que l'Eau privilégie la discrétion. Le choix de départ déterminera surtout les caractéristiques de départ de son KI, qui, comme dans Nioh, représente le niveau du personnage. Mais on y reviendra après. Une fois tout ceci terminé, on va pouvoir commencer.

Tout d'abord, avant de commencer notre aventure, on va avoir le droit à un didacticiel. Ce dernier, qui ressemble comme deux gouttes d'eau à celui de Nioh 2, va nous apprendre à manier nos armes, ainsi que nos magies et notre animal totem. Donc, en prenant les armes de départ posées sur le sol, on va commencer à s'équiper, et suivre les tutos d'attaques. Comme pour Nioh 2, on va avoir une attaque normale et une attaque d'esprit un peu plus puissante. En enchaînant les attaques, on va briser la parade de l'ennemi, nous permettant de l'exécuter. Il faudra bien sûr maîtriser l'esquive, la parade, et les contres. Des bases que les joueurs de Nioh 2 connaissent déjà par cœur. Après avoir revu, ou vu, les bases, on va passer à la nouveauté. Tout d'abord, les arts martiaux. Des attaques spéciales se déclencheront quand notre jauge d'esprit sera pleine. On aura une à deux arts martiaux, selon l'arme et sa rareté. Ensuite, on va avoir les sortilèges. Des techniques mystiques qui pourront être lancées sous deux conditions. La première, avoir la jauge d'esprit pleine. Et la seconde, avoir un bon niveau de moral. Ce niveau augmentera ou descendra selon notre capacité à survivre face aux ennemis. Pour finir avec les attaques, on va avoir l'invocation de l'animal totem. En gros, c'est le même système que le Yokai dans Nioh. Sauf que ça change de nom. L'animal totem dispose de sa propre compétence qui pourra être lancée, une fois la jauge pleine. On retrouvera divers animaux totems pendant notre aventure, qui auront leurs forces et leurs faiblesses. Comme dit plus haut, Wo Long: Fallen Dynasty est une copie conforme de Nioh 2. Et même le tutoriel le démontre.

Mais sur le terrain, il y a tout de même quelques différences. Même si on va retrouver des mécaniques similaires, comme le système d'échelle pour créer des raccourcis sur notre route, ou le mode en ligne, avec la possibilité de combattre au côté d'un autre joueur, ou de combattre directement un autre joueur. On va avoir le droit à une progression qui misera sur la survie. Par exemple, plus on va réussir à tuer nos ennemis sans se faire tuer, plus notre moral va augmenter. Le moral permettra d'être plus puissant. Et de lancer certaines attaques de notre animal totem. Mais sur notre route, les ennemis aussi auront une jauge de moral. Et si ces derniers sont en pleine forme, il sera plus difficile de les combattre. Ce qui rendra le jeu encore plus difficile et exigeant que Nioh 2. Ensuite, sur notre route, on va trouver différentes portes drapeaux. Les petits, qui augmenteront la bravoure de notre héros. Cette dernière descendra après un nombre de morts. Et les grands permettront de créer une zone de sauvegarde pour s'y reposer. Comme dans Nioh, le repos va faire réapparaître tous les ennemis vaincus. Sauf les boss et sous-boss. Ces lieux de repos permettront aussi de dépenser le KI durement gagné au combat. Le KI permettra de monter l'un des cinq éléments cités plus haut. Chaque élément montera des caractéristiques bien précises. Il faudra donc bien doser pour avoir un personnage équilibré. Dans cette zone de repos, on pourra aussi changer son animal total, et se préparer au combat, en changeant les différents sortilèges. Et comme dans Nioh, on pourra inviter et recruter du monde. D'autres options seront disponibles, comme la livraison, les objets, ou encore, le voyage rapide. Il faut savoir que dans Wo Long: Fallen Dynasty, la mort ne nous fera pas perdre tout notre KI. Donc, inutile de chercher son corps. Mais on pourra le récupérer en se vengeant de celui qui nous a tué.


Lors de notre progression, on va faire la rencontre de nombreux ennemis, toujours plus redoutables. Et, une fois de plus, comme dans Nioh 2, on trouvera souvent du loot dans les corps de nos ennemis. On aura tout de même moins de loot que dans Nioh. Mais il y en aura. Cela nous permettra de changer assez souvent nos armes et armures. Plus les équipements ont d'étoiles, meilleure est la qualité. Mais selon notre classe élémentaire de départ, il faudra parfois mieux s'abstenir de porter certains équipements. Côté arme, on va avoir le droit à diverses épées et lances, ainsi que des arcs et arbalètes. Mais connaissant Team Ninja, on s'attend à en découvrir davantage au cours du jeu.

Même si Wo Long: Fallen Dynasty est une copie de Nioh 2. Il y a une chose qui le différencie de son prédécesseur, son univers. Car ce nouveau jeu de la Team Ninja est bien plus lumineux que le très sombre Nioh 2. Certes, on va avoir le droit à des zones un peu plus sombres, avec des ennemis imposants et coriaces, qui nous feront regretter de ne pas être resté dans la lumière. Mais c'est aussi ça qui fait la force des jeux de Team NINJA. De plus, Wo Long: Fallen Dynasty est un jeu pensé Next-Gen. Et graphiquement, il nous met une sacré claque. Et on ne parle pas uniquement des décors qui nous donnent envie de se poser et d'admirer. On parle aussi de certains ennemis, ou l'invocation de notre animal totem. On a du mal à croire que Nioh 2 est sorti il y a 2 ans seulement, tellement la différence est là. Et encore, on n'a pas encore tout vu. Et on a hâte de découvrir tout ce que la Chine de cette époque a à nous offrir.


Wo Long: Fallen Dynasty est un jeu qui ne sortira qu'en 2023. Et d'ici là, on aura le temps de l'oublier. Mais on sait d'avance que ce futur jeu de Team NINJA sera la grosse claque de l'année.




155 vues0 commentaire