• Couple of Gamer

[Preview][Epic Games Store] On a pris part à la bataille de Chivalry II


Ce week-end, on a profité d'une bêta fermée pour partir sur le champ de bataille du prochain jeu de Tom Banner Studios, Tripwire Interactive et Deep Silver, Chivalry II, disponible cette année sur PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 5, Xbox Series et PC via Epic Games Store. Inspiré par les combats épiques médiévaux du grand écran, ce jeu d'action multijoueur nous immerge au cœur d'une guerre entre deux factions, où combats d'épées, ouragans de flèches enflammées, et bains de sang, vont se mêler pour des scènes mythiques et inoubliables. On s'est donc équipé de notre plus belle et solide armure, et notre épée bien tranchante. Puis on a rejoint le combat, afin de pouvoir donner notre premières impressions. Verdict ? "Une tache de sang cache la suite."

Trailer du jeu

Chivalry 2 est un jeu d'action multijoueur à la première personne, où il faudra prendre part à des combats entre factions, dans des champs de bataille, gisant de sang. Pendant notre courte session dans le monde de Chivalry II, on n'a pas pu découvrir énormément de choses. Mais on a tout de même pu manier l'épée, et couper quelques têtes. Mais avant de se lancer dans la bataille, on a eu le droit à un très beau tutoriel, qui nous a appris les attaques et la défense de base. Et mine de rien, on en a appris des choses.

Le tutoriel de Chivalry II dure une bonne demi-heure. Dans ce dernier, on va apprendre à manier l'épée. Et ce n'est pas de tout repos. Coup en haut, en bas, de côté, classique. Il y en a pour tous les goûts. Et on se demande même comment on va faire pour tout retenir, une fois sur le champ de bataille. Il y a plus d'une dizaine de coups disponible à l'épée, dont quelques combos bien utiles. Malgré quelques petites galères, on va s'exécuter à tous les ordres de notre instructeur. Les mannequins d'entraînements, ou plutôt, cobayes humains, vont prendre très cher pendant cet entraînement. Après avoir appris tout ce qu'il y avait à savoir, on peut enfin partir au combat, ou presque. Car, après le choix de sa faction, Bannière Bleu, Agatha, ou Bannière Rouge, Mason, on va avoir le droit à un petit combat contre l'IA. Avec toutes les techniques apprisses à l'entraînement, on va pouvoir mettre quelques coups d'épée, pour essayer de gagner cette première bataille. Mais on se rend très vite compte, que malgré un très bon tutoriel, on va surtout faire l'attaque de base, entre deux/trois esquives et blocages.


Mais après un combat épique, contre l'IA, pas forcément très courageux, on va pouvoir se lancer dans le matchmaking. Et les combats deviennent très différents. En gros, le tutoriel qui nous apprend les bases, va être mis à contribution contre les autres joueurs. Attaques, combos, esquives. Sans un minium de maîtrise du Gameplay, inutile de chercher à prendre part aux combats. Car les autres joueurs n'auront aucune pitié. Et ça fait très mal.

Pendant la bêta, on a eu accès à deux modes de jeu. Le premier, le Match à mort par équipe. Dans ce monde, on se retrouve sur un champ de bataille, où l'objectif sera de faire descendre le score de ses adversaires à 0, en tuant tous les soldats adverses. La réapparition est illimitée. Et les combats sont très difficiles. En même temps, certains savent déjà manier l'épée. Pas comme l'IA. L'autre mode de jeu, c'est Objectif d'équipe. Malheureusement, on n'a pas réussi à entrer dans une partie proposant ce mode. Mais il est là. Il attend juste des joueurs, ou les joueurs attendent d'entrer dans l'une des parties proposant ce mode.


Chivalry II est un jeu exigeant, mais de toute beauté, qui offre des somptueux combats. Et surtout qui tente de proposer une expérience réaliste, même si parfois, ça tourne au gore. Lors des batailles mythiques où 64 joueurs peuvent s'affronter, on a pu découvrir que Chivalry II ne laissait rien au hasard. Entre les membres coupés, les têtes qui roulent, les pluies de flèches, ou les ruines du champ de bataille, le jeu nous immerge à la perfection aux combats médiévaux. Et pour aller encore plus loin dans le réalisme, on a aussi la possibilité d'utiliser le moindre petit membre ou bout de bois, pour s'en servir comme arme.

Chivalry II est une véritable simulation de bataille médiévale, aussi gore et exigeante, soit elle. Et malgré notre manque flagrant de maîtrise, on a pris un pied d'enfer à participer aux batailles mémorables du futur jeu de Tom Banner Studios. Malheureusement, il faudra attendre cet été pour pouvoir reprendre son épée. Le temps va paraître très long. Mais on sait déjà que la prochaine bataille sera épique. Et on a hâte d'être à nouveau présent, pour y participer.

1 944 vues0 commentaire