top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Early Access][Steam] Inkulinati


Disponible en Early Access sur Steam et Xbox. Inkulinati est un jeu de stratégie à base d'encre directement issu de manuscrits médiévaux, où le derrière d'un lapin peut être plus mortel que l'épée d'un chien. Développé par Yaza Games, et édité par Daedalic Entertainment, on a, à nouveau, fait couler beaucoup d'encre, afin de découvrir l'accès anticipé de ce roguelike particulier. Et voir si depuis octobre dernier, le jeu de Yaza Games a su écrire quelques chapitres intéressants.

Trailer du jeu

Inkulinati est un jeu de stratégie au tour par tour très loufoque, où l'on va devenir le maître de l'encre vivante. Dans ce jeu, on va devoir contrôler des animaux, comme des lapins, ou encore des chiens, qui devront se battre sur des manuscrits médiévaux. Des combats à mort qui feront couler beaucoup d'encre. Lors de notre première découverte, on avait la possibilité de découvrir une bonne partie du jeu, comme l'Académie, qui nous avait appris les bases d'Inkulinati. Les combats. La gestion de maître de l'écriture. Les combattants. L'encre vivante. Ensuite, on avait eu accès au mode duel. Ce dernier nous avait permis de lancer des combats contre l'IA, sans se soucier de l'histoire. Il y avait aussi le bestiaire, avec les différentes bêtes, les actions de main, et les talents. Et pour finir, on avait le droit à notre petite épopée. Une histoire qui se déroulait en plusieurs événements et combats. Pour ce lancement en Early Access, on a retrouvé les mêmes modes, avec très peu de changements. Seule l'épopée a eu le droit à une amélioration.


D'ailleurs, pour ce nouvel avis, on va surtout parler de ce mode. Car l'épopée est un peu l'histoire principale du jeu. Dans cette aventure d'Inkulinati, on va prendre le contrôle d'un Inkulinati, un dessinateur à l'encre, avec qui on va devoir prendre part à de nombreux combats, jusqu'à arriver au combat final contre un maître Inkulinati. Pour chaque acte de notre épopée, on va devoir progresser en sélectionnant divers événements sur une carte. Le premier acte proposera seulement quelques combats classiques, ainsi qu'une histoire narrative, avec un petit boss final. Par la suite, on aura d'autres évènements, comme des combats contre des ennemis élites. Des combats de bêtes, qui ne mettra pas en scène notre héros. Et des événements, comme une taverne, une boutique, et bien d'autres, qui vont nous permettre d'améliorer notre équipe, les soigner, gagner de l'or, ou encore, du prestige. Mais principalement, on aura des combats. Beaucoup de combats. Et un maître Inkulinati qui ne nous laissera aucune chance.

Comme lors de notre preview, les combats d'Inkulinati se déroulent toujours au tour par tour. Et ils sont toujours aussi stratégiques. Lors d'un tour, on va devoir utiliser l'encre de notre héros, afin de créer une armée. Cette armée va nous permettre de vaincre notre ennemi. On pourra aussi utiliser certains pouvoirs de notre Inkulinati pour pousser des objets , les briser, et autres, selon les pouvoirs sélectionnés au début de l'épopée. Mais ces pouvoirs vont aussi nous permettre de pousser et frapper l'armée de notre adversaire. Dans certains manuscrits, on pourra même pousser nos ennemis hors du livre, le tuant sur le coup. Bien sûr, notre adversaire pourra faire de même. Avec les personnages dessinés, on pourra attaquer, se déplacer, pousser des objets, se défendre, ou lancer des bonus à nos alliés. Le but sera de défendre notre Inkulinati. Car s'il meurt, c'est Game Over. Et si on a aucune plume en notre possession, on devra recommencer l'épopée. Heureusement, les combats sont assez simples. Seuls les boss nous donneront du fil à retordre. Mais il sera possible de les esquiver, si vraiment, on n'arrive pas à les battre.


Les combats se dérouleront toujours sur des scènes différentes. Parfois, on aura une simple ligne droite, avec quelques objets, fatals ou non, que l'on pourra déplacer, et utiliser pour vaincre nos adversaires. D'autres fois, la scène sera bien plus complexe, avec des échelles et autres. On devra donc déplacer stratégiquement notre armée pour pouvoir remporter le combat. Il faudra aussi s'aider de son Inkulinati pour pousser certains ennemis du haut d'une plateforme, afin de le tuer instantanément. Plus les combats s'éterniseront, plus on aura la malchance de déclencher des évènements, comme des feux apocalyptiques, qui toucheront aussi bien notre armée que celle de notre adversaire. Il faudra se dépêcher pour ne pas sombrer avant notre ennemi.

Après chaque combat de boss, on gagnera de l'expérience pour notre armée, ainsi que de nouveaux points de vie pour notre Inkulinati. On aura aussi quelques points de prestiges qui permettront de débloquer de nouveaux pouvoirs, ainsi que de nouveaux animaux, à utiliser lors d'une prochaine épopée.


Inkulinati est un jeu original, qui utilise une direction artistique atypique. Cette dernière nous avait déjà charmée lors de notre première découverte. Et lors de cet accès anticipé, rien n'a vraiment changé de ce côté. Et on adore toujours autant ce style issu des manuscrits médiévaux. Et on a hâte de voir ce que nous réserve la suite de l'Early Access.


Pour l'instant, entre notre première découverte, et ce premier lancement en Early Access, notre aventure fut agréable dans les deux cas. Certes, ça parait parfois débile, avec le lapin qui pète pour baisser la précision d'un ennemi. Mais ça reste drôle. Et surtout, très bien pensé. On attend désormais la suite de l'aventure. En espérant que le studio Yaza Games a encore assez d'encres pour faire pleuvoir de bonnes idées, avant la sortie officielle du jeu.

169 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...