• Couple of Gamer

[E3 2021][Preview] On a tenté de survivre aux vagues de montres dans Monster Outbreak


Lors de l'E3, nous avons pu découvrir, avec le seul et unique développeur du studio GameMunchers, le jeu de survie en pixelart, Monster Outbreak. Un jeu qui nous a fait penser à The Survivalist, avec le côté Tower Defense en plus, et l'exploration en moins. Après une courte présentation par le développeur, on est parti s'essayer à repousse de monstre, sur cette drôle île déserte. Voici notre premier avis.


Monster Outbreak est un jeu qui mélange survie, construction de base, et défense de base contre des vagues d'ennemis. Dans ce jeu, on y contrôle Yulia, une garde royale survivante, qui va être le dernier espoir de l'humanité. Pour rétablir l'ordre sur ce monde, elle va devoir détruire l'Orbe Dimensionnel. On va débuter notre aventure, échoué sur la plage. Un petit dragon va nous réveiller. Et à partir de là, on va commencer notre chasse aux monstres. Au début, on va devoir récolter quelques ressources avec les différents outils en notre possession. La hache servira à récolter du bois. Le marteau de la pierre. Et l'épée et l'arc serviront à attaquer les ennemis qui apparaîtront sur l'île.

Grâce aux premières ressources, on va construire un établi, ou encore, un feu pour la cuisine. On pourra aussi construire une table d'alchimie, et divers pièges pour protéger sa base. Le jeu proposera de nombreux crafts. Mais la plupart seront des structures de défense de base. Car Monster Outbreak est plus un Tower Defense, qu'un jeu de survie. On ne le voit peut-être pas au début. Mais en avançant dans le jeu, on remarquera que c'est l'une des bases les plus importantes. D'ailleurs, lors de notre démo, on a pu tester une partie "Boss", avec des équipements plus avancés, et une redoutable vague d'ennemis. Dans cette partie du jeu, on a pu construire des arbalètes automatiques, ou encore des tours de défense magique. Il a fallu en installer un peu partout, pour être sûr de vaincre les différents ennemis.

La version démo qu'on a pu tester est loin d'être prête. Depuis le menu, on a pu accéder au Lobby, un petit radeau avec un homme à son bord, un journal, et surtout, la carte du monde. Cette carte permet de naviguer entre les différentes îles du jeu. Il y en a que 4 pour l'instant. D'autres îles arriveront sûrement à la sortie du jeu.


Monster Outbreak est un jeu développé par un seul homme. Et malgré le côté pixelart basique, on y trouve de très bonnes idées, comme certains ennemis qui permettent de faire repousser des arbres. Mais bon, sur le si peu que l'on peut voir, on ne peut pas vraiment donner un avis concret sur Monster Outbreak. Car si le côté Tower Defense est mal géré. Monster Outbreak peut devenir très vite répétitif.

273 vues0 commentaire