• Couple of Gamer

[Test][Xbox One] Warhammer 40k: Mechanicus


Sorti en 2018 sur steam, Warhammer 40k: Mechanicus, le jeu développé par Bulwark Studios, et édité par Kasedo Games, arrive le 17 juillet, sur Playstation 4, Xbox One et Nintendo Switch. Jeu tactique au tour par tour dans l'univers Warhammer 40,00, Mechanicus fait le bonheur des joueurs PC. Mais sera-t-il aussi bien accueilli par les fans, qui n'auraient pas de PC ? Pour nous, un tel jeu n'a pas vraiment sa place sur une console de salon. Mais on lui laisse tout de même sa chance. Car derrière des mécaniques parfois difficiles à prendre en main. Warhammer 40k: Mechanicus reste fidèle aux autres jeux du genre. Voici notre test.

Trailer du jeu

La faveur de Omnimessie.

Warhammer 40k: Mechanicus est un jeu de stratégie en tour par tour dans l'univers de Warhammer 40k. Dans ce jeu, on prend le contrôle de l'une des armées de l'Imperium. On incarne Magos Dominus Faustinius, qui aura pour mission d'explorer la planète Silva Tenebris, en quête d'anciennes technologies. À l'aide de plusieurs Tech-Priests, il faudra explorer et enquêter sur d'anciens tombeaux Nécron. Tout en éradiquant la menace.


Le jeu se compose de plusieurs missions, qui ont un déroulement similaire. Pour progresser dans la campagne, il faudra terminer les diverses quêtes du jeu, avec que le compte à rebours, qui indique le réveil des Nécrons, soit écoulé. S'ils se réveillent, la partie est terminée.

Pour satisfaire tout le monde, Warhammer 40k: Mechanicus propose 4 modes de difficulté, allant de facile à très difficile. Selon la difficulté choisie, on recevra plus au moins de Pierre Noire. Et les ennemis auront plus ou moins de vie. Mais pour vraiment simplifier l’expérience, ou au contraire, la rendre encore plus difficile. Il est possible de personnaliser la difficulté, en touchant à quelques réglages, qui pour les débutants, peut permettre de découvrir l'histoire de Warhammer 40k: Mechanicus, sans pour autant souffrir lors des phases de combat.


Il faudra une bonne trentaine d'heures pour finir une partie de Warhammer 40k: Mechanicus, avant que les Nécrons se réveillent. Et le double, voire le triple, pour découvrir les différentes fins du jeu.

De l'exploration aux combats.

Pour progresser dans Warhammer 40k: Mechanicus, il va falloir partir en exploration dans les divers donjons du jeu, qui serviront de missions pour vos Technoprêtres. Depuis une vue du ciel, vous allez guider votre troupe dans les dédales du jeu. Chaque mission est différente. Et donc, l'objectif en donjon ne sera jamais le même. Mais l'exploration se déroulera toujours pareil. Vous arpenterez les diverses salles, à la recherche de votre objectif. Chacune des salles a son lot de surprise. Vous pourrez y découvrir des interactions narratives, avec des choix multiples à faire. Selon les choix que vous ferez, vous obtiendrez des bonus ou des malus. Et parfois, vous déclencherez même un combat. Une fois votre objectif de mission atteint, vous terminez le donjon par une phase de combat, qu'il faudra tenter de gagner.

Les combats de Warhammer 40k: Mechanicus se déroule comme n'importe quel jeu de tactique. On se déplace de case en case, tout en gérant ses mouvements. Dans ce jeu, les mouvements et les actions coûteront des PC ( Points de connaissance). Chaque Technoprêtre possède ses propres capacités et compétences, qui peuvent être améliorées dans leur arbre à talents. Le but sera de créer des Technoprêtres uniques, qui pourront être utile ensemble, lors des phases de combat. On démarre avec seulement 2 Technoprêtes. Et par la suite, il sera possible d'utiliser jusqu'à 6 Technoprêtes en mission.

Pour les faire évoluer, il vous faudra un maximum de Pierre Noire. On en trouve lors des explorations. Des scènes narratives à choix Multiples. À la fin des missions. Mais aussi dans les arènes de combat. Chaque arbre à talents possède 7 disciplines, qui vont permettre de monter les diverses stats des Technoprêtes. Attention toutefois, car la Pierre Noire est aussi utilisée pour préparer son équipe avant chaque mission. Et certains disciples peuvent aussi coûter des pierres. Bien sûr, il est possible aussi de personnaliser l’équipement de chaque Technoprêtre, pour les rendre un peu plus puissant.


Les combats de Warhammer 40k: Mechanicus restent tout de même très difficiles à prendre en main. Du moins pour des amateurs. Car même en facile, les ennemis, mais surtout les boss, font extrêmement mal. Parfois, une simple attaque vous tuera d'un seul coup. Et si tous vos Technoprêtres meurent en combat, la mission est échouée. Après, il est toujours possible d'être invulnérable aux attaques ennemies. Ou avoir des PC illimités, grâce à la personnalisation de la difficulté. Mais ça reste tout de même de la triche. Et si vous n'arrivez vraiment pas à sortir vainqueur d'un combat, c'est que ce genre de jeu n'est pas fait pour vous.

40k ou 4k.

La version Xbox One de Warhammer 40k: Mechanicus n'est pas une très mauvaise surprise. Bien au contraire. Le jeu est vraiment très simple à prendre en main à la manette. Que ce soit pour l'exploration, ou pour les combats. Bon, il y a quelques soucis de caméra dans certaines arènes de combat, qui fait effet angle mort. Ce qui nous cache de belles surprises parfois. Mais dans l'ensemble, on prend le jeu en main assez facilement avec une manette. Seul souci, c'est le bouton pour zoomer qu'on n'a pas su trouver. Mais à part ça, il est assez facile d'apprécier le jeu sur sa console.

La direction artistique est vraiment magnifique. Et même si on a l'impression d’être souvent dans les mêmes donjons. Les environnements sont assez variés, et à l'image de Warhammer 40k. Le jeu est plutôt réussi. Avec son atmosphère sombre propre à Mechanicus. Qui est sublimé par une bande-son à l'image du jeu. Tout est assez fidèle à l'univers. Personnages. Dialogues. De quoi satisfaire les néophytes de 40k.


Le petit plus de ce Warhammer 40k: Mechanicus, c'est son histoire très bien écrite, qui réussit à nous captiver. D'ailleurs, Ben Counter, qui a écrit cette histoire, est un auteur publié par Black Library. Donc forcement, l'univers de Warhammer 40k, n'a aucun secret pour lui. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle colle parfaitement à l'univers de la série.

Pour les fans.

Pour conclure, la version Xbox One de Warhammer 40k: Mechanicus n'est pas mauvaise. Mais elle est réservée à un public de connaisseur, qui aime les jeux du genre. Et surtout l'univers. Surtout que la difficulté des combats, est un sacré frein pour apprécier comme il se doit le jeu. Et même en facile, on trouve ça encore trop difficile. Heureusement, avec quelques configurations supplémentaires, il est possible de profiter du jeu plus simplement. Mais on reste dans notre idée que Warhammer 40k: Mechanicus s'adresse avant tout aux néophytes de la série.


0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now