• Couple of Gamer

[Test][Xbox One] Saints Row: The Third Remastered


Sorti la toute première fois en 2011, le jeu développé par Volition, et édité par Deep Silver, fait son grand retour sur consoles et PC, pour une remasterisation du 3e opus de la série, Satins Row: The Third. Considéré pour beaucoup, comme l'un des meilleurs de la série. Et sur ça, on ne contredira personne, Saints Row: The Third Remastered nous renvoie dans un Steelport au bord du chaos, d'une très belle manière. Avec ses graphismes, sa lumière, ses effets spéciaux, et surtout, ses 30 DLCs. On peut dire que le retour dans la ville du péché ne sera pas de tout repos. D'ailleurs, en tant que chef du célèbre crew de Steelport, on a dû retourner voir notre gang, 9 ans après. Et on peut dire qu'après toutes ces années. Rien n'a changé. Enfin, presque rien.

Trailer du jeu

Nostalgie de Stilwaters.

Saints Row: The Third Remastered est la version remastérisée du jeu du même nom, sorti il y a maintenant 9 ans. 3e opus de la célèbre série GTA-Like de Volition, Saints Row: The Third est le premier à prendre un virage dans la direction du complètement déjanté, en oubliant tous les codes d'un GTA-Like, et prenant un peu, voire beaucoup, de liberté. Et c'est surement grâce à ça, qu'il a réussi à devenir l'un des meilleurs. Pour la petite histoire, The Third n'est pas seulement un titre pour désigner le 3e opus. Il fait surtout référence au nom originel du gang des Saints, appelé 3rd Street Saints. C’était la petite histoire nostalgique, qui s'accompagne de ce merveilleux opus qu'est Saints Row: The Third. Mais revenons à notre test.


Dans ce 3e opus, Les 3rd Street Saints sont les rois de Stilwater. Les gens veulent des autographes. De nombreux produits dérivés à l'image du gang sont vendus un peu partout dans Steelport. Et Johnny Gat a même le droit à sa petite figurine. Mais cette célébrité n'est pas au gout de tous. Le Syndicate, une organisation criminelle, réunissant plusieurs gangs, refuse de se soumettre à cette bande de rigolos, qui sont devenu de faibles produits de marque. Ils vont donc tout faire pour les éradiquer. Mais s'attaquer aux Saints, c'est s'attaquer à Steelport. C'est alors que la ville va devenir une zone de guerre de gangs, mêlant aussi les forces paramilitaires de la ville.

Le jeu se compose de 47 quêtes. Et le but sera de reprendre le contrôle de la ville, des différents gangs venu s'installer dans les quartiers. Sans rien dévoiler de l'histoire, car ce n'est pas le but de ce test, certains choix de vos quêtes auront des conséquences sur la ville, votre gang, et votre compte en banque. Pour ceux qui connaissent déjà le jeu, rien ne change vraiment dans cette version remastérisée. Mais quelques quêtes supplémentaires, qui ne sont pas disponibles dans le jeu original, feront la surprise de s'incruster entre deux quêtes bien connues.


Pour venir à bout de Saints Row: The Third Remastered, il faudra compter seulement 10 heures, avec les fins d'actes alternatifs. C'est peu, certes. Mais on parle d'un jeu qui a maintenant 9 ans. Et de plus, si on additionne toutes les activités, et les quêtes bonus des DLCs, on peut monter à 15h voire 20h de jeu. Il est possible de faire les 47 quêtes du jeu en coop. Et donc, repartir sur 10 heures de jeu, avec un ami.

Its Jane Valderamma ...

D'ailleurs, parlons en des activités. Steelport est une ville vivante. Et même si de nombreux gangs y ont élu domicile, il y a toujours quelque chose à faire dans les quartiers de la ville. Toutes les activités se dévoilent une par une au fil de l'histoire. Vous allez donc obligatoirement passé par chacune d'entre elles. Une fois la quête terminée, il suffira de chercher sur la carte, l'activité similaire, pour la réaliser. Les quêtes sont obligatoires pour avancer dans l'histoire. Tandis que les autres activités, non.

Saints Row: The Third Remastered étant un jeu complètement déjante, ne vous attendez pas à avoir des activités dites normales. Chaos. Trainée ardente. Fraude à l'assurance. Pelote de chatte sexy. Assaut Hélico. Chaos Tank. Escorte. Ou encore, les jeux du prof Genki. Parmi toutes ces activités, le carnage est le maître mot. Mais pour reprendre le contrôle de tous les quartiers de Steelport, il faudra obligatoirement y passer. Chaque quartier propose ses activités, ses opérations de gang, ses magasins, ses propriétés, et ses habitations. Et pour reprendre le contrôle d'un territoire, il faudra que tout vous appartienne. Pour cela, il faudra aussi de l'argent. Et ça tombe bien. Car plus vous contrôlez de zone, plus vous gagnerez de l'argent à l'heure. Et cet argent servira à acheter les divers lieux des quartiers. Au total, le jeu propose 56 activités dans tout Steelport, dont 15 liées à la quête principale du jeu. Il y a aussi 64 magasins à acheter. Plus les petits objets à collectionner, dispersés un peu partout dans la ville, comme les paquets de drogue, les piles de fric, les poupées gonflables, les séances photos, les cibles tueurs à gages, ou encore les vols de voitures. Tout ceci se rajoute aux activités que le jeu propose. Et pour ceux qui aiment terminer à 100% un jeu, il y a aussi plus de 250 raccourcis, et une cinquantaine de cascade aérienne, et de sauts à trouver. De quoi vous occuper un petit moment. Surtout si vous n'avez jamais mis les pieds à Steelport. Comme pour les quêtes principales du jeu. Les 56 activités peuvent aussi être jouées en Coop.

Ma ville, mon gang.

Pour survivre dans Saints Row: The Third Remastered, il va falloir être équipé. Mais avant ça, il faudra créer son chef de gang. De nombreuses options sont disponibles lors de la création du personnage. Sexe, voix, cheveux, type, vêtements, sex-appeal. Et si vous êtes du genre pressé de commencer le jeu, il faut savoir que par la suite, dans la ville, vous trouverez des magasins de chirurgies esthétiques, histoire de changer de sexe, ou se refaire le portrait.

Si vous connaissez bien Saints Row, vous n'êtes pas sans savoir que la personnalisation joue un rôle important sur le respect. Plus vous porterez du violet, couleur du crew, plus vous monterez votre respect. Il ne faut pas négliger le respect dans Saints Row: The Third Remastered, car c'est un peu votre niveau. Plus vous en aurez, plus vous aurez la possibilité d'acheter des améliorations pour vous, et votre gang.

Certaines améliorations se débloquent automatiquement en terminant une activité, ou une quête. Mais pour les autres, il faudra passer à la caisse. Et ça coûte très cher. Depuis votre hub, ou téléphone, vous aurez accès à un onglet amélioration, qui proposera de faire évoluer son personnage, en débloquant des capacités spéciales, plus de santé, plus de munitions pour vos armes, ou encore, plus de puissance de feu. Il y aura aussi des améliorations pour votre gang, pour vous permettre de changer leur style, leurs armes, ou pour qu'ils aient plus de santé.

Une fois certaines améliorations achetées, elles seront disponible, soi grâce à un appel via votre téléphone. Soi via les magasins de vêtement, pour les tenues spéciales. Ou tout simplement via vos planques. D'ailleurs, même les planques peuvent être modifiées. Elles peuvent être à l'image d'un chef de gang calme. Ou d'un chef de gang qui aime les bordels. Quasiment tout est modifiable dans Saints Row: The Third Remastered. Et même les fans de tuning ne sont pas en reste. Car depuis un garage, il est possible de tuner ses caisses, pour en faire des Bulldozers aussi rapides que destructeurs. Les armes aussi ont le droit à de nombreuses modifications, accessible depuis une armurerie. Les améliorations d'armes permettent de les rendre plus puissantes. Et avec les nombreuses armes que dispose Saints Row: The Third Remastered, vous trouverez forcément votre bonheur.

Steelport (encore) vue du ciel.

9 ans après, notre retour au Steelport de Saints Row: The Third est un peu différent. Et c'est tout de même un peu normal pour une version remastérisée. A vrai dire, la différence n'est pas énormément flagrante. Saints Row: The Third étant déjà un beau jeu à l'époque. Mais on y voit tout de même une nette amélioration au niveau des textures. C'est plus propre. Même si ça reste un peu daté par moments. Il suffit de zoomer un peu sur les têtes des passants, pour comprendre que les améliorations de textures sont centrées sur ce qu'on voit en priorité dans le jeu.


Mais là où le travail est réussi, c'est sur les jeux de lumière. C'est un véritable éclat de phœnix, qui fait briller Steelport de 1000 feux. Et la ville lumière de Saints Row: The Third se retrouve complètement transformé. Et c'est un véritable plaisir pour les yeux. Surtout la nuit. Il y a aussi un certain travail apporté sur les explosions. C'est moins flou. Et tellement plus réaliste. Mais au final, ça reste seulement une légère amélioration des textures, de la version de 2011. Il ne faut pas s'attendre à quelque chose qui saute aux yeux. Saints Row: The Third Remastered est à l'image de beaucoup de remaster. Et on ne s'attendait pas à plus non plus.

I Need a Hero.

Côté soundtrack, il n'y a aucun changement. On retrouve l'OST original qui nous avait fait tellement vibrer il y a 9 ans. Cet OST reste tellement mythique, qu'on était obligé de revenir dessus. Car Saints Row: The Third, qui soit remastérisé ou non, n'est rien sans ses musiques mythiques, telles que I Need a Hero, qui vient résonner dans nos oreilles, lors de la quête finale. Ou encore, What I Got qui se chante, comme on chante une chanson à pleine voix dans sa voiture. Sans oublier, l'inoubliable track de Kanye West, POWER, qui nous fait surement revivre l'un des meilleurs moments de tous les Saints Row réunis.


Bien sûr, ce n'est qu'un petit avant-gout de ce que réserve cette playlist tout simplement incroyable. Car beaucoup se rappelleront surement du son Français du groupe Tandem, 93 Hardcore. Pour ne citer que cette chanson.

À la mémoire de Johnny Gat.

Pour conclure, même si on aurait aimé avoir un remaster des deux premiers opus. On ne dit jamais non à Saints Row: The Third. Car qu'on se le dise, c'est le meilleur de la série. Et de revenir à Steelport, mettre un coup de boule à Philip Loren, en version remastérisée, on ne peut qu'apprécier. Certes, la remasterisation du titre ne saute pas toujours aux yeux. Mais pour son côté déjanté, et son OST tout simplement parfait. Qu'il soit remastérisé ou non, on y retourne sans problème. Saints Row: The Third Remasteredest une version améliorée d'un kiff sorti il y a 9 ans. Et si vous ne l'avez jamais fait. C'est le moment de changer ça. Il est impossible en 2020, de ne pas avoir semé le chaos à Steelport, au moins une fois dans sa vie. Et même si vous connaissez le jeu par cœur. Rien que pour les DLCs déjà inclus, et incrustés dans l'histoire principale, il mérite que vous sautiez à nouveau d'un avion, direction une fête, où vous n'aviez pas été invité.



1,709 vues1 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now