• Couple of Gamer

[Test][Xbox One] Resident Evil 2 Remake


Il y a 20 ans, des zombies envahissaient notre bonne vieille Playstation 1. Nous plongeant dans l'horreur d'un Raccoon City dévasté par un mystérieux virus, et nous permettant de vivre une expérience des plus angoissantes, dans le second opus de Resident Evil. 20 ans après, les zombies reviennent plus beaux que jamais, tout comme Raccoon City, grâce à un remake du célèbre Resident Evil 2. Échec ou Réussite ? Voici notre Test.

A La Découverte de Resident Evil 2 Remake

Bienvenue à Raccoon City le bleu.

Comme il y a 20 ans, notre cher Leon Kennedy débarque à Raccoon City. Et comme il y a 20 ans, il va faire la connaissance de Claire Redfield et des zombies. Car oui, en 20 ans de temps, Resident Evil 2, remake ou pas, il garde la même histoire.

On se retrouve donc dans l'enfer de Raccoon City, où un mystérieux virus a décimé toute la ville, les transformant en Zombie. Que ce soit avec Leon, qui est arrivé à Raccoon City pour son premier jour de travail très mouvementé, ou Claire, à la recherche de son frère Chris, membre des S.T.A.R.S, disparu après les événements du premier opus.

Après avoir sauvé la vie de Claire, Léon propose de rejoindre la ville pour s'entraider. Malheureusement, les événements les sépareront, obligeant les deux protagonistes à faire cavalier seul, dans la ville de l'horreur.

Claire ou Léon, même combat.

Dans Resident Evil 2 Remake, vous aurez la possibilité de vivre la campagne de Claire ou de Léon. Les deux campagnes sont similaires au début. Vous commencerez l'histoire à la station-service. Vous y ferez le même chemin, avec les mêmes vidéos et donc la même histoire.

Une fois arrivée à Raccoon City, l'explosion qui vous séparera de votre binôme, vous obligera à partir au commissariat, que vous ayez Claire ou Léon. C'est à la fin du chapitre 1, après s’être échappé des souterrains du commissariat, que la campagne de nos deux héros diverge.

Pendant que Léon essayera de quitter le parking du commissariat en cherchant à récupérer le badge dans une des cellules de la prison. Claire fouillera du côté de l'orphelinat. Les deux atteindront les égouts, avant de finir cette histoire dans le fameux laboratoire d'Umbrella. Les deux campagnes sont assez similaires, mais arrivent tout de même à se démarquer grâce à des façons de faire complètement différentes. Vous donnant vraiment l'impression de vivre deux histoires à part, alors que dans l'ensemble, elles ne le sont pas vraiment.

Après avoir passé une dizaine d'heures avec Léon et Claire, vous aurez la possibilité de faire la campagne "Bis". Cette nouvelle option vous permettra de vivre la même histoire que la campagne basique, avec quelques différences dans les énigmes.

Pour ceux qui aiment les défis, des Mr Raccoon se cachent un peu partout dans le jeu, permettant aussi d'augmenter la durée de vie, mais surtout de faire un peu d'exploration et de recherche, dans des lieux qu'on n'a pas souvent envie d'explorer plus que ça.

20 ans après, rien n'a changé.

En 20 ans, rien n'a vraiment changé dans Resident Evil 2. On y retrouve l'ambiance de l'époque, avec ses zombies, nous surprenant sans arrêt. Monsieur X toujours aussi stressant et imbattable, les lickers, Les Chiens ou bien le bon vieux William, nous rappelant de très bon souvenir. Pour les anciens joueurs, on se plonge tellement facilement dans le bain de ce Remake. La modernité apporte une caméra dynamique et une perspective différente très intéressante, sans vraiment nous gâcher l’expérience de jeu. Les couloirs sombres, les pièces de style un peu vieilli ... Toute cette atmosphère étrange qu'on le retrouve dans la plupart des films d'horreur, est présent. Sublimé par un moteur graphique RE Engine, rendant l’expérience encore plus vivante que jamais. Les cinématiques sont finement bien réalisées. Nous envoyant dans un film à l'ambiance noire, qui se marie tellement bien au jeu. On peut dire que ce Remake est réussi, et il a de quoi se donner quelques frissons, tout en nous angoissant par moments, grâce à des bruits de pas, ou des marcheurs se baladant non loin de vous.

Le seul point faible de ce Remake, c'est qu'il est bien trop facile en mode normal et facile. Pour retrouver les plaisirs d'antan, il faut passer en difficulté Difficile, pour profiter des sauvegardes limitées avec les rubans encreurs.

La survie avant tout.

Ça commence à dater, l’époque où Resident Evil proposait un vrai survival horror. Avec des scènes stressantes, vous mettant face à un zombie, sans munitions, pour y venir à bout. Pour le coup, revenir à ce bon vieux système de survie, avec peu de munitions, peu de soins, et sauvegarde limitée ( en difficile), c'est un vrai régal. On reprend enfin du plaisir à jouer à un survival horror qui porte enfin fièrement le côté survival. Car oui, Resident evil 2 Remake propose de survivre face à la horde de zombies qui vous attaque, ou face au assaut extrêmement fatal de Mr X.

Pour ceux qui veulent vraiment vivre la meilleure des expériences dans RE 2 Remake, devront passer en mode difficile. Le mode normal aussi reste assez complexe quand on n'a pas l'habitude d’économiser nos balles, et qu'on tire au moindre bruit. Pour éviter la mort, et tenter de survivre le plus longtemps. Il faudra combiner les diverses herbes récoltées pour vous faire un peu de soin, ou les quelques poudres qui traînent pour créer des munitions, s’additionnant ainsi au peu de soins et de balles que vous aurez dans votre petit inventaire limité en place.

Parfois, il faudra faire des choix, et laisser certains objets pour prendre des objets-clés indispensables à votre quête. Munitions ? Soins ? le choix sera parfois difficile. Pour éviter l'invasion, quelques planches de bois permettront de barricader les fenêtres, évitant ainsi l'envahissement des lieux par nos amis les zombies.

Si vous n'avez plus ou pas l'habitude de vivre des aventures aussi intenses et stressantes, vous aurez la possibilité de passer en mode facile après la mort. Parfait pour ceux qui sont vus invincibles dès le début, ce disant, ce n'est que Resident Evil, donc c'est facile.

Un remake réussi qui en appellera d'autres ?

Pour conclure, on avait un merveilleux Resident Evil 2, on a maintenant un merveilleux Remake. Le jeu est réussi, et Capcom n'a pas profité de ce Remake pour rendre cette oeuvre moins bonne, bien au contraire. Toujours plus angoissant, on y prend autant de plaisir qu'il y a 20 ans, voire même plus. Le RE Engine sublime l'un des meilleurs Resident Evil de la Saga, avec RE 3 Nemesis, et permet de revivre de très bon souvenir, en plus beau et plus immersif que jamais. Malheureusement, on le termine très vite, et on aurait aimé passer plus de temps à Raccoon City en compagnie de Claire, Leon et Ada. Mais qui sait, l'avenir nous permettra peut-être d'y retourner, mais avec Jill Valentine cette fois. C'est beau de rêver non ?


165 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
A Propos de Nous

Nous sommes un couple gamer fan de jeux depuis notre plus tendres enfance.

 

Lire Plus ...

 

  • Gris Facebook Icône
Ne ratez rien !

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now