• Couple of Gamer

[Test][Xbox One] Anthem


Sorti le 22 février 2019, Anthem est le dernier bébé de Bioware. Un action-RPG se déroulant dans un monde futuriste, où les seuls à pouvoir sauver la menace actuelle, sont des Freelancers, et leur Javelin. On a donc enfilé le notre pour éviter que le monde sombre dans un chaos total. Voici notre Test.

Trailer du jeu

La dominiontion du Maelstrom

Après une attaque contre le Bastion, pour récupérer la relique de l'hymne, le Dominion déclenche un Maelstrom sur le monde paisible des Démiurges, invoquant de nombreuses créatures sur le monde, et en déréglant le Bastion. Pour contrer cette menace, une équipe de freelancers tente de repousser les multiples attaques, mais échouent.

Retranchés au Fort Tarsis, les derniers humains tentent de survivre comme ils peuvent dans ce monde en ruine. Mais deux ans plus tard, de nouvelles menaces vous obligent à reprendre du service. Et à bord de votre javelin, vous allez devoir reprendre les armes, pour éviter le pire.

Voilà un peu l'histoire d'Anthem, qui reste un peu compliquée à décrire, car elle comporte énormément de détail, et il faut vraiment s'y mettre à pour réussir à s'attacher au jeu. Après la mission d'introduction, vous vous retrouverez à Fort Tarsis, une petite ville fermée qui abrite les derniers humains, arborant commerces, forges, et tout ce dont vous aurez besoin pour évoluer dans ce monde. C'est votre cocon et votre hub principal. Le lieu qui vous reposera entre deux missions. En tant que Freelancer, vous serez souvent amené à revenir dans ce lieu pour parler aux divers PNJ, qui vous donneront de nombreuses quêtes secondaires ou expéditions, mais aussi pour améliorer votre Javelin.

Quand vous commencerez Anthem, vous allez souvent chercher à récupérer les nombreuses petites quêtes du Fort Tarsis, histoire d’améliorer son niveau, gagner de nouveaux équipements, ou personnaliser comme il se doit son Javelin. Mais une fois dans le jeu, vous remarquerez que l'important restera la quête principale, car les quêtes secondaires installent un rythme répétitif à Anthem, qui rendra le jeu extrêmement mou. On prend une mission, ont l'accomplie, on retourne à Fort Tarsis, on reprend une mission. Un vrai cercle vicieux.

L'histoire principale d'Anthem, qui vous obligera à la faire en matchmaking ou avec des amis va elle aussi se retrouver dans un cercle vicieux, mais pour une tout autre raison. En fait, Anthem doit se jouer avec des joueurs qui auront le même rythme de jeu que vous. Pourquoi ? car si vous commencez l'histoire seule, vous allez rencontrer des joueurs qui sont surement plus haut niveau que vous, ce qui les obligeront à attendre lors de vos scènes cinématiques ou autres. Rendant les autres joueurs pressés, vous obligeant à bâcler votre quête. Mais cela vous arrivera à vous aussi, et vous verrez que l'attente est parfois bien trop longue, ce qui vous rendra tout aussi pressé.

Au cours de votre histoire, vous rencontrerez des PNJ, avec qui vous aurez des conversations, et des choix à faire. Mais, il y a un manque de vie à Fort Tarsis, qui nous oblige presque à ne pas prendre au sérieux les divers choix que l'on fait. Mais tout n'est pas mauvais dans Anthem. Nous avons le droit à une intrigue plutôt intéressante, avec un rebondissement qu'on n'attend pas du tout.

Regardez dans le ciel, c'est Iron Man ? non c'est un Freelancer.

Vous l'avez surement remarqué depuis 2017, date du premier trailer d'Anthem, nos exosquelettes sont des répliques de ceux de Tony Stark. Avant de se lancer dans l'aventure, vous aurez le choix entre 4 javelins différentes. Le premier, Tempête, utilisera les éléments, tels que la foudre ou la glace, pour attaquer. Un javelin rapide, mais pas très résistant, qui s'utilise surtout à distance. Le deuxième, Commando, est le javelin de base. Il est équilibré, et résiste facilement aux attaques, tout comme il est efficace en corps à corps. Le colosse, 3e javelin que l'on peut déverrouiller, est l’équivalent d'un Tank. Il est plus lent que tous les autres javelins, mais a la capacité de résister à de nombreuses attaques, avant de succomber. Et pour finir, l'intercepteur. Un javelin très rapide, qui rend les combats corps à corps très simple. Une fois que vous aurez choisi votre javelin, vous ne pourrez pas changer de classe avant le niveau 8.

Il faut savoir que dans Anthem, le niveau maximum s’arrête à 30, et que les javelins ont un échelon maximum de 9. Pour augmenter ses niveaux, il faudra enchaîner les diverses quêtes principales, et secondaires, mais aussi les objectifs quotidiens, hebdomadaires, et mensuels.

Les javelins sont ultras personnalisables. Vous aurez la possibilité d'y changer les armes, les grenades, les lanceurs d’assaut, les composants, et les équipements de soutiens. Mais ce n'est pas tout, car vous aurez aussi la possibilité de changer les diverses couleurs de votre javelin, installer des dessins etc . Beaucoup de choix de personnalisation sont présents dans le jeu, rendant votre exosquelette très personnel.

Au niveau des armes, vous en aurez pour tous les goûts. En passant par le simple fusil-mitrailleur au Sniper très puissant. Vous pourrez les récupérer lors de vos expéditions, ou dans un butin. Les armes, ou autres équipements, comme les lanceurs d'assaut ( attaque de l’exosquelette) peuvent être démantelées pour y récupérer des ressources, et des pièces. Permettant la création de divers objets, armes ou autres, mais aussi l'achat de certains objets exclusifs.

Avec tout ce que vous propose Anthem niveau personnalisation, une chose est sûre, vous ne rencontrerez jamais le même Javelin que vous. Sauf si vraiment vous êtes du genre à ne pas personnaliser votre exosquelette, et qu'un autre joueur soit comme vous. Mais pour l'instant, on en a vu très peu.

Je suis Libre.

Anthem propose plusieurs modes pour explorer le jeu comme on le souhaite. La principale mode reste celui de l’expédition, qui vous envoi en expédition avec d'autres joueurs, tout en choisissant un mode de difficulté. Facile, Normal, ou Difficile. Ce mode sert surtout à la quête principale du jeu.

Vous avez aussi la possibilité de parcourir le Bastion en mode libre. Ce mode sera utilisé pour les quêtes secondaires, comme récolter un objet, ou tuer certains des monstres du jeu. Il est idéal pour se balader en toute tranquillité dans le monde d'Anthem, enfin tranquillité, c'est vite dit.

Si vous désirez faire des missions avec d'autres joueurs, sans vraiment suivre l'histoire, ou parce que vous l'avez presque terminée, vous avez le mode partie rapide. Et pour les plus aguerris, le mode forteresse vous propose des donjons remplis d'ennemis qui vous donneront du fil à retordre. Mais il faudra atteindre un certain niveau avant de pouvoir y accéder. Le gros défaut des donjons, c'est qu'on a une grosse impression de répétitions.

Avez tout ceci, vous aurez de quoi vous occuper de nombreuses heures dans le monde d'Anthem. Un monde qui vous en mettra plein la vue.

Un monde chaotique tout en splendeur.

Si Anthem a de nombreux défauts. Une chose qu'on ne peut pas lui reprocher, c'est son univers. Le jeu est tout simplement sublime. Il propose une faune et une flore incroyablement magnifique. On y découvre des êtres coloré et beau, dans des lieux presque tous paradisiaques. En fait, Anthem nous en met pleins la vue chaque seconde que l'on passe dans le jeu. C'est un monde ouvert somptueux qui nous attire avec force.

Malheureusement, ce beau monde, combiné aux sublimes attaques de nos javelins fait un peu souffrir la Xbox One. Du coup, on a le droit à quelques lags un peu désagréable lors des expéditions.

Mais, ce n'est pas le seul problème. Anthem a beau être magnifique, et sublime, on a l'impression parfois de voir plus souvent les écrans de chargement, que les décors du jeu. Le jeu est peut-être un peu trop lourd pour notre Xbox One Day One, rendant le chargement long ... très long. On a parfois le temps de partir 5 minutes, et revenir, que le chargement n'est pas encore fini. Il faut vraiment aimer se retrouver face à la faune locale, et aux paysages magnifiques d'Anthem, pour attendre si longtemps.

Le jeu propose aussi un excellent doublage, que ce soit votre personnage, ou les nombreux PNJ. Pour ça, on ne peut rien dire. Il y a eu un très bon travail de réalisé. Mais comme pour les quêtes, ce monde est très répétitif. On a l'impression de toujours voir les mêmes lieux, et mêmes ennemis.

Endgame.

Pour conclure, malgré la répétition des missions, des lieux, des décors, des ennemis ... Anthem reste un très bon jeu. On y passe énormément de temps, et on admire les beaux décors du jeu, tout en explosant nos ennemis d'une manière jouissive. La prise en main est ultra-simple, et on n'a jamais autant pris son pied à voler comme Iron Man. Mais il reste tout de même très vide, et a côté, on peut vivre une expérience similaire en jouant à un jeu tel que Warframe, qui est gratuit. Au final, une fois le jeu terminé, on le laisse de côté, car on n'a pas vraiment grand-chose à y faire. On attend maintenant les futures mises à jours du jeu de Bioware, pour voir si leur jeu va s'envoler, ou bien au contraire, sombrer dans les tréfonds du Maelstrom.



204 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now