• Couple of Gamer

[Test][Steam] Yakuza Kiwami


Les chiffres changent, mais les jeux ne se ressemblent pas, enfin presque pas. Après avoir fait un test de Yakuza 6, puis un de Yakuza 0, avant de finir par celui de Yakuza Kiwami 2, c'est au tour de Yakuza Kiwami, tout fraîchement sorti sur Steam d'avoir le droit à son test. Une histoire que l'on suit dans le désordre, mais qu'on apprécie toujours autant. D'ailleurs, cette version Steam, vaut elle le détour ? sans plus attendre, voici notre test.

Trailer du jeu

Couper la tête du dragon.

Sorti 6 mois après Yakuza 0 sur Steam, Yakuza Kiwami vous plonge 10 ans après les événements de 1985. Notre bon vieux Dragon de Dojima a gravi les échelons dans l’échelle des clans, et il est de plus en plus respecté. Mais malheureusement, il fallait bien qu'un événement l'atteigne, l'obligeant une nouvelle fois à s'en sortir en montrant les points.

Après avoir été arrêté pour un meurtre qu'il n'a pas commis, et surtout pour protéger son ami d'enfance Nishiki, il se retrouve 10 ans derrière les barreaux, et par la même occasion, expulsé de sa famille de Yakuza. Une fois sa peine purgée, notre cher Kazuma Kiryu se retrouve en 2005, dans un monde qui a bien changé, comme son ami Nishiki.

Même si le jeu est sorti il y a bien longtemps en France sur Playstation 4, c'est toujours un plaisir de découvrir ce scénario toujours aussi bien écrit, digne d'un vrai film. Comme à chaque fois, on ne joue pas à Yakuza, on regarde le jeu. Car malgré une certaine liberté dans la ville, et quelques combats intenses, Yakuza Kiwami, comme les autres opus, est avant tout un chef-d'oeuvre narratif. Le jeu comporte 13 chapitres, avec un dénouement final toujours aussi incroyable et renversant. Tout au long des nombreux chapitres de l'histoire, vous allez avoir diverses quêtes secondaires, qui malgré leurs courtes durées, sont très sympathiques à découvrir. Au total, une trentaine de quête secondaire s'ajoutent à l'histoire, permettant d'allonger la durée de vie de quelques heures. Il faudra une quinzaine d'heures pour venir à bout de l'histoire.

Un scénario qui jongle entre déplacements dans la ville de Kamurocho, découverte de nouveaux lieux, et longues cinématiques en VOST anglais. Car oui, une fois de plus, le jeu ne propose pas de VF, mais on y reviendra pas une fois de plus. Car à force, on y prend goût, et c'est un réel plaisir de retrouver ce doublage japonais.

L'office du tourisme de Kamurocho.

Comme pour yakuza 0, Yakuza Kiwami 2 et Yakuza 6, le jeu propose une multitude de quêtes annexes et activités secondaires en tous genres. En plus de pouvoir profiter une fois de plus des salles d'arcade SEGA, vous aurez la possibilité de faire quelques courses de voitures électriques, avec création de votre propre petite voiture électrique, reprit de yakuza 0. Vous aurez aussi du Baseball, des bars à hôtesses, du bowling, des fléchettes, du billard, et bien sûr, l'activité préférée des Japonais, le karaoké. On y rajoute cette fois-ci, un Shifumi revisité, avec des femmes déguisées en insecte, qui font des prises de catch, selon vos cartes sélectionnées. Pour avoir d'autres prises, il faudra fouiller un peu partout dans la ville pour en trouver des nouvelles. Une fois de plus, Yakuza ajoute énormément d'activité secondaire dans son jeu, pour le plus grand plaisir des joueurs. Vous aurez aussi des boutiques, des restaurants, et des clés cachées ouvrant des casiers dans la ville.

Comme pour les autres opus, les quêtes annexes sont disponibles un peu partout dans les rues du jeu. Un peu de combat, un peu de recherche, ou simplement discuter, vous n'aurez jamais la même quête. Tout ceci rajoute au jeu, une durée de vie des plus conséquentes, surtout quand on prend plaisir à faire des combats de Virutal Fighters 2. Et celui qui dit qu'il n'y a rien à faire dans Yakuza Kiwami, n'a pas joué au jeu.

Majima, où es tu ?

Yakuza Kiwami reprend le même système de combat que Yakuza 0, et propose un système de combat séparé en 4 styles. Body, Brawler, Soul et Dragon. Les techniques des 3 premiers styles se débloqueront en utilisant vos CP durement gagné en remportant des combats, remplissant diverses quêtes ou autres objectifs. En ce qui concerne le style Dragon, il faudra monter son rang de combat avec Majima pour pouvoir utiliser ses CP dans cette technique. Pour monter son rang Majima, il faudra le combattre pendant vos promenades dans les rues de Kamurocho. Il apparaîtra par surprise, vous lançant un combat aléatoirement avec de nouvelles techniques puissantes, qui faudra contrer ou autres. Plus vous le battrez, plus vous augmenterez votre rang Majima.

Ce système reste proche des autres opus. Mais ce coup-ci, vous garderez votre argent pour débloquer vos techniques. De plus, les techniques permettront d'augmenter votre santé, ou votre boost. Vous rendez plus puissant, au fur et à mesure de votre progression.

Vous aurez aussi la possibilité de vous équiper d'armes, et quelques éléments renforçant votre force et protection.

Le Dragon Engine + PC, mariage parfait ?

Yakuza Kiwami utilise le même moteur graphique que Yakuza 0, Yakuza Kiwami 2, ou bien Yakuza 6 sur Playstation 4. Ce qui lui permet d'avoir le droit à des environnements lumineux très réalistes. Se balader dans les rues de Kamurocho n'a jamais été aussi plaisant, surtout la nuit. Les enseignes lumineuses vous en mettent plein la vue, et les reflets de l'eau sont époustouflants. Tout est magnifique dans Yakuza Kiwami. On est transporté dans un Tokyo virtuel toujours plus réaliste. les expressions faciales des personnages sont grandioses, et Kazuma est encore plus beau avec sa résolution 4K, un taux de rafraîchissement illimité. Comme pour Yakuza 0, le jeu est encore plus appréciable sur PC, et on ne dit jamais non à une résolution aussi belle sur un jeu.

Yakuza un jour, Yakuza toujours.

Une fois n'est pas coutume, ce nouvel opus de Yakuza est une réussite. Résolution 4k pour le plus grand bonheur des yeux. Taux de rafraîchissement illimité pour une fluidité exceptionnelle. Un casting 5 étoiles, pour un jeu qui est facilement comparable à un film, grâce à son scénario extrêmement bien écrit. Bon, une fois de plus, il ne propose pas de sous-titres Français, ce qui peut en rebuter plus d'un à découvrir la licence, et c'est bien dommage, car il mérite vraiment d’être connu. On espère que cette version PC donnera des idées aux moddeurs, pour qu'ils sortent des sous-titres Français. Sinon, Yakuza restera toujours dans l'ombre, alors qu'il ne devrait pas.


137 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
A Propos de Nous

Nous sommes un couple gamer fan de jeux depuis notre plus tendres enfance.

 

Lire Plus ...

 

  • Gris Facebook Icône
Ne ratez rien !

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now