• Couple of Gamer

[Test][Steam] V-Rally 4


Depuis le 25 septembre, V-Rally 4 est de retour sur PC. Une sortie tant attendue du plus célèbre jeu de rallye, après 16 ans d'absence. Développé par Kylotonn et édité par Bigben Interactive, voici notre test sur le retour d'un jeu qui a marqué les esprits de plus d'un il y a tant d'années.

Trailer du jeu

le retour du roi ?

Après 16 ans d'absence, et une multitude de concurrents de haut niveau comme DiRT, ou encore WRC, mais surtout l'arrivée du rallye sur iRacing et Projet Cars 2, deux grosses simulations automobiles qui ont fait leurs preuves. Difficile de se dire que V-Rally 4 trouverait une place parmi les fans de simulation. V-Rally 4 est très loin de V-Rally 3, avec un contenu plus large, et de bonnes idées, on ne s'attendait à être surpris lors de nos premiers tours de roues.

Bien sûr, on n'est pas sur Dirt, la jouabilité est très loin d’être parfaite, et on ressent le côté arcade à chaque virage, mais avec quelques petits réglages, on arrive à avoir un feeling plutôt sympathique, ce qui nous permet d'avoir un meilleur avis sur la conduite. Vous commencerez doucement avec des voitures qui ne tiennent pas trop la route et ont tendance à survirer un peu, pour le rallye c'est une bonne chose surtout dans les virages, mais pour une prise en main immédiate, ce n'est pas le meilleur moyen de commencer un jeu de courses.

Nous avons démarré notre expérience sur le G920, et malheureusement, il est quasiment impossible de trouver le réglage parfait pour vivre cette expérience V-Rally 4 au volant. Nous avons donc continué notre carrière à la manette.

Le jeu a énormément de bug de collision, et les voitures sont parfois tellement incontrôlables, qu'on se retrouve dans le Dark Souls du jeu de voiture, la moindre erreur se paie cash.

On est bien sur le retour, mais pas du roi. On est plus sur le bouffon de service, qui essaie de s'en sortir tant bien que mal pour plaire à tout le monde. Mais ne vous inquiétez pas, il n'a pas que des défauts, et reste un jeu agréable, si on gère un tant soit peu les réglages.

Le jeu propose 3 modes. Le mode multijoueur, qui vous permet de faire des courses en ligne. Le mode partie rapide, vous proposant la possibilité de faire une des 5 activités du jeu pour passer le temps, et le mode V-Rally, la carrière principale du jeu. D'ailleurs, on va y venir tout de suite.

La carrière en 5 Étapes.

V-Rally 4 propose une carrière très complète, mais un peu trop compliqué avec des explications parfois pas si explicatives. Le jeu propose de vous faire voyager dans le monde entier à travers 5 styles de courses. Hillclimb, Buggy, Extreme-Khana, V-Rally Cross et Rallye.

Votre carrière commence soit en Rallye, soit en Rallycross, tout dépendra de la voiture que vous aurez sélectionnée. Une fois lancé, vous devrez choisir un sponsor, qui vous payera pour chaque objectif de carrière réalisé. L’écran du mode carrière se présente en plusieurs onglets.

le Hub d'activités, qui vous listera toutes les courses disponibles. Malheureusement, on ne sait jamais, si la course à déjà était faite, à quoi correspond le niveau ... on est un peu perdu. du coup, on fait ce que l'on a envie de faire, sans vraiment se soucier d'un quelconque ordre.

Le recrutement est présenté comme pour l'Hub d'activité, avec plusieurs personnes a recruter dans votre équipe sur la carte du monde. Vous aurez 3 équipes à créer. deux équipes portant sur les performances de vos voitures. Les mécaniciens et les ingénieurs. Vous aurez la possibilité de recruter 3 ingénieurs et un chef, et 3 mécaniciens plus un chef. Le choix est important, car vos employés vous permettront d’améliorer vos véhicules. La dernière équipe, composé de deux employés, c'est l’équipe d'agents. Ces derniers seront là pour vous trouver plus facilement des activités. Toujours dans votre écran carrière, vous aurez la possibilité de gérer votre garage. Cette partie est réservée à l’amélioration de vos véhicules, et la personnalisation. Nous n'avons pas beaucoup utilisé l’amélioration, car en plus de nous obliger à avoir divers ingénieurs pour débloquer les améliorations du véhicule, cela à un coût, et parfois c'est moins cher d'acheter une voiture plus performante

Le concessionnaire, vous permet d'acheter une voiture selon sa catégorie. Hillclimb, Buggy, Extreme-Khana, V-Rally Cross et Rallye. Vous êtes sur d'acheter la bonne voiture selon l’épreuve que vous désirez faire.

Le dernier petit onglet concerne le Hub en ligne. Plusieurs activités en ligne sont proposés, en course multi et contre la montre, il y a le choix, et c'est mis à jour très souvent. Mais peu de monde joue à V-Rally 4 sur PC, donc on n'apas pu trop profiter de ce mode.

Le mode carrière enchaîne les épreuves en tout genre, et au fur et à mesure de montrer vos talents, vous débloquerez un championnat du monde. permettant de gagner beaucoup d'argent, et surtout faire des courses un peu plus longue que d'habitude.

parfois votre sponsor vous proposera de réaliser des quêtes avec une voiture spécifique. Un peu brouillon, car vous ne savez jamais l'objectif avant de terminer l’épreuve, donc si vous êtes en difficile, et que vous faites une petite erreur, il faudra attendre de finir, et louper au moins une fois l’épreuve pour savoir l'objectif.

Dans ce mode V-Rally, vous pourrez y passer des heures, tout en y prenant plaisir. Mais seulement une fois que vous aurez pris le jeu en main.

Beau sans être beau.

V-Rally 4 propose du beau comme du moche. Parfois, vous allez être éblouies par la beauté des somptueux décors que propose le jeu, et parfois c'est tout le contraire. on a l'impression que les développeurs ont plus travaillé certains lieux que d'autres.

On se retrouve donc dans un rallye du Japon magnifique, avec son coucher de soleil et ses jeux de couleurs, puis d'un coup on arrive dans une Malaisie remplir d'arbres identiques qui nous dérangent plus qu'autres choses car certains sont buggués. Pourtant les jeux de lumière sont très beaux.

C'est un drôle de mélange. Car la finition des voitures, et à l'image des divers lieux du jeu. certaines sont très belles et d'autres sont dignes d'un vieux jeu d'arcade.

Mais le pire dans tout ça, c'est le son des voitures. On n'y arrive pas. Peut-être trop habitué aux autres jeux de voitures. On a l'impression d'entendre toujours le même bruit de moteur. Ce qui montre une fois de plus que le jeu est orientée arcade.

En ce qui concerne la musique, même si elle n'a pas vraiment d'importance dans un jeu comme V-Rally, on la trouve un peu répétitive. Mais on peut très bien la désactiver, ce n'est pas ça qui changera quelque chose au jeu.

Il passe la 4e en surrégime.

Pour conclure, en passant la 4e, V-Rally s’éloigne de ce qu'on a pu connaitre il y a 16 ans. Mais face à une concurrence de plus en plus chevronnée, Forza Horizon, The Crew, pour rester dans l'arcade, il est difficile de se frayer un chemin sur le devant de la scène. Et même si ce petit V-Rally 4 n'est pas si mauvais au final, en proposant une carrière plutôt bien construite, il reste dans l'ombre des géants. Et même avec une meilleure jouabilité et un peu plus de réalisme, il aurait eu du mal à s’imposer. Mais pour ceux qui aiment la conduite, il sera se faire une toute petite place, grâce aux 5 styles d’épreuves qu'il propose.



237 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now