• Couple of Gamer

[Test][Steam] Soulstice


Après avoir exploré la démo lors de notre preview. Nous sommes retournés dans le monde sombre et impitoyable de Soulstice. Un jeu AA italien, développé par Replay Game Studio, et édité par Modus Games, qui nous raconte l'histoire de deux sœurs devenues chimères pour protéger l'humanité. Mais derrière cette union se cache un terrible secret. Et après avoir enchaîné les combats, et les chapitres. On peut enfin donner notre avis final sur ce jeu qu'on attendait depuis un bon moment.

Trailer du jeu

L'équilibre des Royaumes Sacrés de Keidas est menacé lorsque des créatures puissantes et féroces appelées « Spectres » traversent le Voile pour envahir la région et ravager le monde des vivants. Les Spectres corrompent leurs victimes et prennent possession de leur corps, créant ainsi des monstres invincibles qui s'en prennent aux habitants. Les « Chimères », des guerrières hybrides nées de l'union de deux âmes, sont les seules à pouvoir protéger l'humanité. Briar et Lute sont deux sœurs réincarnées sous la forme d'une Chimère. La transformation a doté Briar d'une force et d'une résistance surhumaines, tandis que Lute, sacrifiée afin de lier son âme à celle de sa sœur, est désormais un esprit doué de pouvoirs mystiques. Briar et Lute sont envoyées en mission pour libérer une ville en ruines ravagée par les Spectres, et découvrent que l'Ordre auquel elles appartiennent leur a réservé un rôle bien plus complexe.


Soulstice est un magnifique Hack 'n' Slash, où l'on va prendre le contrôle de Briar, la sœur à la force surhumaine. Elle va être secondée par l'esprit de sa sœur, Lute, qui utilisera ses pouvoirs pour la protéger, et l'aider à vaincre les Spectres. Le jeu se déroule en plusieurs actes, composés de divers chapitres et de souvenirs. Chaque chapitre du jeu pourra être terminé dans l'une des 5 difficultés du jeu. Permettant ainsi une rejouabilité du titre. Même si pour venir à bout du jeu, il faudra compter une bonne dizaine d'heures en difficulté Humain, la plus facile du jeu. Et bien plus en difficulté Transcendé, la plus difficile du jeu.

Lors de notre aventure, on va visiter une dizaine de lieux, remplis d'ennemis. Mais dans Soulstice, les combats se déclencheront par vague. On rencontrera très rarement des ennemis hors de ces zones de combat. Pour vaincre les ennemis, on devra utiliser les diverses armes de Briar qu'elle récupérera pendant son voyage. Épée. Marteau. Fouet. Ou encore Arc. Pendant l'aventure, on découvrira 7 armes différentes, qui auront leurs qualités, comme leurs défauts. Jusqu'à 3 armes seront actives tout au long de l'histoire. Certaines disparaîtront pour laisser place à d'autres. Il faudra donc ne pas trop s'attacher aux différentes armes du jeu. Lors des combats, il faudra enchaîner les combos avec Lute, afin de faire monter le score, et obtenir la meilleure note. On pourra bien évidemment esquiver les attaques, ou contrer en appuyant sur le bouton au bon moment. Parfois, certains ennemis ne pourront pas être touchés par nos attaques. Pour les vaincre, il faudra utiliser les champs de Lute. Le champ d'évocation, qui permettra de faire apparaître les ennemis invisibles. Et le champ de bannissement, qui permettra de faire des dégâts aux ennemis possédés. Parfois, il faudra enchaîner les différents champs. Car le champ d'évocation fera apparaître des mines explosives au sol. Par la suite, on débloquera l'état de ravissement, qui permettra d'enchaîner les combos sur les différents ennemis, avant de lancer une attaque spéciale. Et l'état de Berserker. Un état surpuissant qui enchaînera les attaques, juste en bougeant le joystick.

En tuant des ennemis, on va récupérer des fragments de cristaux rouges, et des fragments de cristaux bleus. Ces fragments serviront à débloquer les nombreuses compétences de Briar et Lute. De son côté, Briar débloquera surtout des combos pour chacune de ses armes, ainsi que de la maîtrise. Alors que Lute aura le droit à 4 arbres à compétences. Les 3 premiers, Champs, Défenses et Attaques permettront d'apprendre de nouvelles capacités qu'elle pourra lancer en combat. Le dernier arbre à compétences permettra seulement d'améliorer les attaques lors du ravissement. Malheureusement, que ce soit pour Briar ou Lute, il faudra de nombreux fragments pour tout débloquer. Et ce n'est pas en tuant des monstres de temps en temps qu'on arrivera à récupérer des fragments. Donc, lors de nos différents chapitres, il faudra penser à explorer la zone de fond en comble, pour trouver des filons de cristaux. Pour les détruire, il faudra activer les champs de Lute correspondant à la couleur des cristaux. On trouvera aussi quelques fragments dans des caisses ou autres objets destructibles. Parfois, les filons seront des mirages. Et une fois détruit, ils feront apparaître des spectres. Sur notre route, on aura souvent l'occasion d'utiliser les champs de Lute. Pour faire apparaître des passerelles, ou nous ouvrir la voie.

Soulstice est un jeu vraiment magnifique, à la direction artistique époustouflante, qui le rend unique. Le lien entre les deux sœurs, que ce soit lors d'un combat ou de l'exploration, apporte un petit quelque chose au jeu. Et les souvenirs, qui nous en dévoilent plus sur leur histoire, nous touchent au plus haut point. Mais tout n'est pas rose dans ce petit AA. Même s'il n'est pas loin de la perfection. Tout d'abord, plus on va avancer dans le jeu, plus on va remarquer que le mode ne change presque pas. On est toujours dans les mêmes décors. Avec un bestiaire assez répétitif. Et sur le long temps, ça devient redondant. De plus, certains combats contre les boss sont plus frustrants qu'autre chose. La faute à une mauvaise gestion des champs de Lute. Après, ce sont des défauts qui ne gâcheront peut-être pas l'expérience de certains joueurs. Car les qualités du jeu prennent plus souvent le dessus.


Pour conclure, même s'il y a ce petit côté répétitif. Soulstice est une très belle découverte. Des combats magnifiques, grâce à un sublime lien fraternel. Des souvenirs qui nous feraient verser une petite larme. Des scènes grandioses et explosives. Et une direction artistique atypique et unique, qui rend le jeu exceptionnellement beau pour un AA. Certes, il n'est pas parfait. Mais il a de quoi nous tenir en haleine pendant une bonne dizaine d'heures, voire plus.


207 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout