• Couple of Gamer

[Test][Steam] King's Bounty II


Après avoir passé 10 heures dans le merveilleux monde de Nostria. Il était temps pour nous de découvrir ce que nous réservait vraiment King's Bounty II, le nouveau jeu d'1C Entertainment, du tout nouveau Label d'édition, Prime Matter. C'est donc après une première découverte enivrante, qu'on est retourné à nos quêtes, afin de continuer notre aventure, et de se faire un avis final sur cette suite, longuement attendue par les fans.

Trailer du jeu

Un long périple pour la rédemption !

King's Bounty 2 est la suite de la légendaire série de jeux vidéo King's Bounty, un des RPG au tour par tour, qui a vu le jour en 1990. Cette suite approfondit l'héritage de la série avec un tout nouveau scénario, de nouvelles factions, de nouveaux ennemis, et bien sûr, de nouvelles fonctionnalités. Dans ce nouvel épisode, on va prendre le contrôle d'un des trois héros du jeu, afin de sauver l'immense monde d'Antara, et ses royaumes en proie au chaos.


Alors qu'on devait garder secret l'identité des personnages lors de notre preview. On est enfin libre de tout vous dire. Et donc, de revenir sur les 3 héros qui composent cette aventure. Pour se lancer dans King's Bounty II, il est possible de choisir l'un des 3 personnages du jeu. Aviar, guerrier, et ancien chevalier de la garde royale, et redoutable mercenaire aux loups. Katharine, la mage, appartenant à la lignée des comtes de Rigern. Et Elisa, une paladin, paysanne, qui souhaite sauver l'ensemble de Nostria. Que l'on choisisse l'un des trois, on aura exactement la même histoire, à quelques détails près. Notre départ se fera à la prison. Seuls les événements qui suivront seront différents selon le personnage. Car parfois, il faudra utiliser la force, et d'autres fois, la finesse, pour se débloquer dans une quête. Et selon qui on choisira, notre chemin sera bien différent. Le fait d'avoir le jeu avec beaucoup d'avance, nous a permis de découvrir les trois personnages. Et plus on avance dans l'histoire de King's Bounty II, plus nos choix écriront notre histoire. Mais cela ne changera pas vraiment l'histoire du personnage.

Il est difficile de raconter les évènements de King's Bounty II. Car, selon les choix que l'on fera pendant notre aventure, les événements seront bien différents. On pourra se pencher du côté de l'ordre, comme celui du chaos. Tout dépendra de notre façon de voir les choses. Pendant notre voyage, on aura des quêtes principales. Mais aussi des quêtes secondaires. Dans un premier temps, ces quêtes vont permettre d'avancer dans l'histoire. Mais lors de certaines quêtes, on aura des choix à faire, qui influenceront notre progression. Il n'y a pas de mauvais chemin dans King's Bounty II. Mais certains chemins peuvent nous simplifier la vie. Tandis que d'autres nous mettront des bâtons dans les roues. Et parfois, les choix sont difficiles. On sait que nos mauvaises actions auront des conséquences désastreuses. Mais on a comme l'impression que c'est le meilleur choix à faire au vu des événements.

Ce qui est intéressant dans King's Bounty II, c'est que même une quête secondaire peut avoir de l'importance. Et parfois, il est nécessaire de terminer le secondaire, avant de se lancer dans les quêtes principales. Tout d'abord, parce que notre personnage pourra évoluer, et qu'on aura assez d'argent pour recruter de meilleurs soldats. Mais aussi parce qu'en terminant certaines quêtes secondaires, on débloquera des aides pour terminer une quête principale, qui se termineront souvent par un combat extrêmement difficile.


Pour venir à bout de King's Bounty II, il faudra compter plus d'une centaine d'heures, si on souhaite terminer le jeu avec les 3 personnages. Bien sûr, on n'est pas obligé de refaire le jeu plusieurs fois pour comprendre l'histoire. Mais le terminer au moins 2 fois, afin de découvrir les différents choix, reste une option à ne pas négliger. Surtout que certaines quêtes sont plutôt intrigantes. Et que découvrir les deux versions, nous donne une autre image de certaines factions.

De l'argent et des combats !

King's Bounty II est un jeu qui est très axé sur la narration. Mais il y a aussi de nombreux combats qui s'inviteront un peu trop souvent entre les quêtes. Tout d'abord, on aura les combats inévitables. Ceux qui termineront une quête. Souvent, ce sont les combats comme cela qui nous donneront du fil à retordre. Et on aura aussi les combats qui bloquent la route. Ces derniers peuvent parfois être contournés. Mais souvent, en contournant un combat, on en trouvera un autre sur notre route.


Dans King's Bounty II, on a affaire à des combats tactiques en tour par tour. Nos unités sont posées sur une zone, avec plusieurs cases hexagonales. Et on va devoir avancer nos pions, afin de vaincre nos ennemis. Pendant ce temps, notre héros aura la possibilité d'utiliser des parchemins de sort, un par tour, afin de réduire les points de vie des ennemis.

Pour composer son équipe, il faudra prendre en compte plusieurs critères. Tout d'abord, le personnage que l'on contrôlera. En prenant Aviar, nos unités de combats armées seront plus fortes. Tandis qu'avec Katharine, il faudra opter pour des unités magiques. Ce n'est pas une obligation. On peut acheter les unités que l'on souhaite. De toute façon, les premieres fois, on prendra les unités qui coûtent le moins cher. Car l'argent ne coule pas à flots. Il faudra aussi faire attention à leur faction. Une unité de l'Ordre ne voudra pas se battre au côté d'une unité de l'anarchie. Tout comme une unité de force. Malheureusement, il faudra faire des choix. Et au début, par manque d'argent, le meilleur choix sera de confronter les différentes unités.


Les unités de notre équipe gagneront de l'expérience après chaque combat. Ce qui permettra de les faire évoluer. Si une unité tombe au combat. Il faudra la racheter en boutique. Ce qui parfois, n'est pas très rentable. Il faudra donc toujours faire en sorte d'avoir au moins 1 survivant dans une unité, pour espérer la faire évoluer. Sinon, on recommencera à zéro, encore et encore. La puissance de nos unités évoluera aussi en fonction du niveau de notre personnage principal, et de ses équipements. Il faudra donc aussi faire en sorte d'acheter les meilleurs équipements possibles en boutique.

Pour finir, les unités seront meilleures en combat, en fonction des points de talents dépensés. En montant de niveau, notre personnage gagne 1 point de talent. Ce point est utilisable sur l'une des 4 branches de l'arbre à talents, qui correspondent à l'ordre, la force, l'anarchie et la finesse. Bien sûr, ces points de talents auront aussi un impact sur notre personnage. On pourra activer des boosts d'expériences ou d'argents. Les choix nous appartiennent.


Même si tout ceci est très bien pensé. Les combats de King's Bounty II sont un véritable calvaire. Au début, on aura des combats simples, où les unités ennemies tomberont très facilement face à nos petits soldats. Mais plus on avancera dans l'aventure, plus ces combats deviendront difficiles. Et parfois, nos unités ne suivront pas. Nous laissant aucune chance face à l'ennemi. Le problème, c'est qu'une fois nos unités mortes, il faudra mettre la main au porte-monnaie, afin d'en racheter de nouvelles. Et, entre leur prix exorbitant, et leur faible puissance, ces unités ne nous servent plus à rien. On va donc perdre, puis racheter, puis perdre à nouveau, jusqu'à être à court d'argent. Et là, on se retrouve bloqué.


C'est l'un des plus gros défauts du jeu. Les unités n'évoluent pas assez vite. Et elles ne sont jamais assez puissantes. Et même avec l'aide extérieure. On se retrouve souvent contre un groupe ennemi très puissant. Heureusement, grâce aux sorts, il est possible de faire le ménage. Mais quand nos meilleures unités font du 130 de dégâts, et que les différents combats pour avancer sont sur une moyenne de 350 de dégâts. On sait qu'on a perdu d'avance. On avait déjà pointé du doigt ce problème lors de notre preview. Et de nombreux joueurs resteront bloqués à cause de ça.

Un somptueux monde ouvert ?

Même si la route est parsemée de combats toujours plus difficiles. Cela ne nous empêche pas d'apprécier comme il se doit le magnifique monde de King's Bounty II. Le monde enneigé des Hautes-Terres Albiennes. Le royaume en ruine des Terres de la Couronne. Tous ces lieux que l'on traverse nous font penser aux mondes fantastiques que l'on a l'habitude de découvrir dans des films ou dans des séries. Des créatures mythiques, comme des dragons, des golems, des morts-vivants, viennent embellir ce monde. Tout comme des lieux mythiques, comme les magnifiques et immenses cités médiévales. King's Bounty II nous offre une immersion parfaite dans ces mondes fantaisistes, comme on les aime.

Certes, King's Bounty n'est pas parfait. Et souffre de quelques petites imperfections, qui peuvent parfois nuire à l'expérience de jeu. Et la plus énervante de toute, c'est le problème de collision avec les textures. Il est impossible de sauter dans le jeu. Et on se retrouve souvent bloqué dans les décors. Pour éviter ça, il faudra toujours suivre les chemins. Car le moindre petit écart hors des routes, peut bloquer notre personnage. Certes, il suffit d'appeler notre cheval, pour monter dessus et se débloquer. Mais à la longue, ça devient très énervant.


Heureusement, à côté, le jeu nous offre un voyage magnifique, qui ne s'oublie pas. Le monde est immense et éblouissant. Les quêtes sont intrigantes. Tout comme l'histoire. Et les musiques sont sublimes. Le jeu a de nombreuses qualités, qui le rendent vraiment agréable à parcourir. Certes, on aurait adoré des combats moins complexes, pour profiter de l'histoire, sans se prendre la tête. Mais à part ça, King's Bounty II propose un dépaysement total, qui s'apprécie du début à la fin.

Le retour du roi ?

Pour conclure, King's Bounty fait un retour fracassant sur le devant de la scène. Et malgré quelques défauts, comme ses combats et ses bugs de collisions. King's Bounty II reste une expérience agréable, par son histoire, ses choix, sa musique, et son magnifique royaume. Certes, il n'est pas parfait. Mais une fois pris en main, il a de quoi nous tenir en haleine de nombreuses heures. Et pour un retour, on n'en demandait pas moins.



2 735 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout