• Couple of Gamer

[Test][Steam] GRID Legends


3 ans après GRID, Codemasters est de retour pour un nouvel épisode, avec GRID Legends. Cette fois, il est publié sous l'égide du grand EA, qui compte bien apporter sa petite touche personnelle à ce nouvel épisode. Et après un F1 2021 plaisant. On s'attendait à un GRID métamorphosé et agréable. Verdict ? Avant de conclure, on va commencer par parler de ce nouvel épisode.

Trailer du jeu

Dans la légende ?

Le mythique jeu de course arcade de Codemaster est enfin de retour. Après 3 ans d'absence, les GRID World Series reprennent pour le plus grand bonheur des fans de courses et de voitures. Mais cette année, il y a du changement. Car pour ce nouvel opus, on va avoir le droit à une petite histoire. D'ailleurs, avant de parler de GRID Legends et de tous ses modes, on va commencer par parler de la grande aventure de Seneca Racing.


GRID Legends est un épisode assez particulier. Car dès le lancement, on ne va pas avoir les menus du jeu, comme souvent dans les jeux de courses. Dans GRID Legends, on va commencer par l'histoire principale. Cette dernière, composée de 36 chapitres, va nous raconter l'histoire de l'écurie Seneca Racing, qui va tout miser sur un certain Numéro 22, pour remporter les GRID World Series, et détrôner Nathan McKane, l'indétrônable vainqueur de cette compétition.

L'histoire est racontée comme un reportage à la "Netflix". On va suivre pendant les différents chapitres l'écurie Seneca Racing à travers les caméras de GRID TV. Chaque nouveau chapitre va nous permettre de participer à une course, avec un objectif toujours simple à réaliser. Les chapitres vont surtout nous permettre de piloter chacune des catégories disponibles dans le jeu. Ainsi que les différents styles de course.


Même si l'histoire de GRID Legends n'est pas révolutionnaire. Et qu'elle est loin d'être parfaite. Elle arrive tout de même à nous tenir en haleine jusqu'à la fin. On ne sait pas pourquoi. Car le doublage est assez mauvais. Et on connaît la fin de l'histoire en avance. Mais pourtant. On aime l'enchaîner, juste pour le plaisir de battre l'arrogant Nathan McKane.


Pour venir à bout de l'histoire, il faut compter 5-6 heures de jeu seulement. C'est très court. Heureusement, GRID Legends propose d'autres modes de jeu, pour passer des bons moments en voiture.

Après les GRID World Series !

Une fois l'histoire de GRID Legends terminée, on va pouvoir utiliser l'argent gagné pendant l'histoire, pour acheter quelques voitures. Mais bizarrement, on va très vite se rendre compte que le garage a encore de nombreuses voitures verrouillées. Et pour les débloquer, il faut participer à des courses du mode carrière. Donc, avant de dépenser son argent, on va partir dans le mode carrière de GRID Legends.


Ce dernier propose 4 catégories. Pour bien débuter, on va avoir la catégorie Rookie. Ensuite, une fois qu'on aura remporté assez de courses, on partira en catégorie Semi-Pro. Avant de passer à la catégorie Pro. Et pour finir avec l'ultime épreuve, The Gauntlet. Les différentes catégories proposent de nombreuses épreuves, avec plusieurs catégories de voitures. Chaque épreuve propose plusieurs manches. Pour débloquer la catégorie supérieure, il ne sera pas nécessaire de terminer toutes les épreuves de la catégorie. Mais si on souhaite débloquer toutes les voitures du garage, c'est vivement conseillé de participer à toutes les courses.

En plus du mode carrière, GRID Legends propose un mode Social, qui permet de participer à de nombreuses épreuves en ligne contre d'autres joueurs, ainsi que des courses entre amis, avec un maximum de 21 joueurs. Le mode Social est Cross-Play. On pourra donc s'amuser avec des joueurs de toutes les plateformes. Heureusement. Car les serveurs PC sont assez vides.


On peut aussi créer nos propres courses grâce au mode créateur de course. Depuis le mode création, on va pouvoir choisir le type de discipline que l'on souhaite parmi la course, le drift, l'élimination, l'electric, le face à face, multiclass, chrono, et contre la montre. On pourra aussi sélectionner une ou plusieurs classes de voitures. Ainsi que l'un des 22 lieux et leurs tracés. On aura aussi le choix des conditions météos, et le nombre de tours et de pilotes. Le mode création est parfait pour débloquer certains trophées, pour les chasseurs.


Pour finir, le jeu propose aussi quelques épreuves hebdomadaires et mensuelles, pour se mesurer aux autres joueurs, et montrer comment conduit une légende. De nombreux modes, qui permettent d'avoir un "endgame" à l'histoire de GRID Legends.

Un garage de Légende ?

Comme dit plus haut, le garage de GRID Legends propose de nombreuses voitures verrouillées. Mais après un petit tour dans le mode carrière, on va pouvoir enfin en débloquer une bonne partie, et en acheter quelques unes. Parmi les voitures disponibles dans GRID Legends, on retrouve des GT4, GT3 ou encore GT1. On va avoir une Ginetta G40, une Porsche 911 GT1, ou encore, la mythique Panoz GTR-1. On retrouvera aussi quelques Prototypes mythiques des 24 Heures du Mans.


Mais le jeu propose 9 catégories. Et en plus des GT, on va avoir le droit à quelques Touring, Tuner, Open Wheel, et bien d'autres. Et dans toutes ces voitures, on retrouve presque toutes les marques qui font la fierté du sport automobile. On va même avoir le droit à des camions. Mais ce qu'on apprécie le plus dans ce garage, c'est de voir des voitures légendaires, comme la Ford GT 40 ou la F1 Renault R26. Des voitures qui donneraient des frissons à n'importe quel fan de sport automobile.

Mon écurie !

Ce nouvel opus propose la création de sa propre écurie. Bon, la création, c'est vite dit. Depuis l'onglet écurie, on va pouvoir changer le logo, le nom, les couleurs de notre écurie. On va aussi pouvoir choisir un sponsor, pour gagner de l'argent en accomplissant des objectifs. Mais aussi débloquer de nouvelles voitures. On va aussi avoir la possibilité d'utiliser son argent pour développer son coéquipier et son mécano. Ces derniers proposent tous les deux des arbres à compétences, avec 3 catégories chacun, qui proposeront des boost et autres, pour développer son écurie.


Malheureusement, ce petit plus est peu mis en avant. Et si on n'y prête pas attention, on ne s'en occupe même pas. Et on ne remarque même pas la différence. Certes, on peut gagner plus de crédits, ou avoir une ristourne sur l'achat des voitures. Mais ça reste maximum 15%. Donc, on peut très vite s'en passer. Même l'arbre à compétence du coéquipier n'est pas très utile. En gros, on va dépenser de l'argent pour qu'il apprenne à conduire. Et à la longue, les leçons deviennent très chères.

L'arcade dans toute sa splendeur !

Sans surprise GRID Legends est un jeu de course très arcade. Et on le ressent à chaque coup de volant. Les sensations sont loin d'être au rendez-vous. Et selon la catégorie, on va avoir l'impression de conduire une voiture ou une caisse à savon. Mais dans l'ensemble, on sait à quoi s'attendre. Alors, qu'on conduise une F1 ou une GT, on sait qu'il va y avoir un truc louche lors de la conduite. Petit exemple rapide. Certains Prototypes ne tournent pas dans les virages. Alors que dans la logique, ça tourne assez facilement. Surtout quand aucune aide n'est activée. Et que la vitesse est assez basse. Il faut limite faire un coup de frein à main pour pouvoir prendre un virage serré.


Certes, il y a une nette amélioration par rapport à GRID (2019). La conduite, même si on est loin d'une simulation, reste très agréable, manette en main. On parle de manette. Car au volant, que ce soit avec le T248 ou le G920, c'est impossible de conduire une voiture. Il n'y a aucune sensation dans le volant. Et la réaction est trop longue quand on souhaite tourner. Donc, on a privilégié la manette. De toute façon, un jeu d'arcade se joue à la manette.


On ne va pas s'attarder sur la physique désastreuse. Mais on va tout de même parler de la difficulté. Même si on a l'habitude que GRID soit assez simple dans l'ensemble. On n'a pas vraiment l'habitude de mettre 10 secondes à l'IA au niveau Légende. Niveau le plus difficile du jeu. Certes, les débuts sont difficiles. Car on démarre souvent au milieu de la grille. Il faut donc faire une bonne remontée. Ce qui laisse le temps aux 3 premiers de prendre un peu d'avance. Mais si on enchaîne la conduite parfaite. En un seul tour, on est déjà derrière les premiers. Et à la longue, on ne prend plus aucun plaisir à conduire face à l'IA.

Un beau retour ?

Les jeux GRID ont l'habitude de nous en mettre plein la vue. Et sur PC, quand on a la chance d'avoir l'écran et le PC pour le faire tourner en 4K, GRID Legends nous met une claque. Les modélisations des voitures sont toujours aussi merveilleuses. Les tracés sont très agréables, avec quelques animations très colorées dans certains lieux. On a aussi de très beaux effets de lumière, d'ombre, et de pluie lors des courses. Et parfois, lors de certaines courses, on a une sensation de vitesse très appréciable, qui nous immerge à la perfection dans la course.

Le renouveau de GRID ?

Pour conclure, GRID Legends n'est pas là pour concurrencer les mastodontes du genre. Mais il en a tout de même sous le capot, pour ravir les fans de sport automobile. Surtout grâce à son garage légendaire, qui en met plein les yeux. Et son mode histoire à la "Drive to Survive" de Netflix. Malheureusement, ça reste encore très arcade. Et quand on se lance dans un jeu comme GRID Legends, on ne s'attend plus à avoir des sensations de conduite réaliste. Mais ça reste fun. Et avec tous les jeux de courses qui tentent de devenir des références de la simulation automobile, sans pour autant y arriver. On est bien content d'avoir un jeu comme GRID Legends, qui s'adapte à tous les joueurs, sans exception.


1 663 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout