top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] FIA European Truck Racing Championship

Dernière mise à jour : 31 mars 2023

Disponible depuis le 18 juillet sur Steam, Nintendo Switch, Playstation 4 et Xbox One, FIA European Truck Racing Championship est le jeu officiel du FIA ETRC. Développé par N-Racing, et édité par Big Ben, on a repris le volant pour tenter d'apprivoiser ces 5 tonnes d'acier, à fond, sur les plus beaux tracés du monde. Voici notre test.

A La Découverte de FIA European Truck Racing Championship

Un pilote Hors Normes !

FIA European Truck Racing Championship est une simulation de camion de course. Rares sont les jeux de course qui traite de ce sujet. Et on était les premiers surpris une fois lancés dans le jeu. FIA ETRC propose, comme beaucoup de jeux de course, un mode carrière. Mais on y reviendra juste après. Un mode Course rapide, qui propose les 25 pilotes de l'ETRC, et les 15 pilotes des World Series. Un mode championnat, qui permet de créer un week-end de course, parmi les 14 pistes du jeu. Toujours avec la possibilité de sélectionner les 25 pilotes de l'ETRC et les 15 pilotes des World Series. Un mode compétition, qui proposera, car par encore actif, des compétitions hebdomadaires. Un mode Contre-la-Montre. Et pour finir, un mode Multijoueur, avec course en ligne, et course en écran partagé. Malheureusement, sur PC, nous n'avons jamais pu tester une course en ligne. Et on espère que ce test vous donnera envie d'acheter le jeu, pour nous rejoindre.


Vous l'aurez compris, FIA European Truck Racing Championship est complet, et ne manque de rien. Il y a même un showroom, qui permet de découvrir en détailles différents camions du jeu. Un petit plus très sympathique, car les camions sont très bien réalisés.


Mais revenons au mode carrière de cette petite simulation, car oui, volant en main, FIA European Truck Racing Championship est une simulation. Dans ce mode, vous avez le choix entre le ETRC, le championnat d'Europe, ou les World Series, le championnat du monde. Mais avant toute chose, il faudra passer son permis. Oui, on a bien dit passer son permis, comme à l'époque de Gran Turismo. Pour pouvoir vraiment lancer sa carrière, il faudra donc réussir 15 épreuves de pilotage. Car un camion de course, ne se conduit pas du tout comme une GT3. Il faudra donc, pendant ces 15 épreuves, maîtriser le freinage, les virages, accélération et décélération, mais surtout le refroidissement des freins. Une chose qu'on n'a pas l'habitude de rencontrer dans une simulation de course.


Une fois votre permis en poche, vous pourrez enfin montrer vos talents sur la piste. Mais dans FIA European Truck Racing Championship, que ce soit lors du championnat d'Europe, ou championnat du monde, il faudra prouver sa valeur pour monter dans les échelons. Ne pensez donc pas que dès votre première course, vous signerez chez la Team Robineau.


Le mode carrière permet d'ajuster les différentes aides de jeu. Comme refroidissement des freins, difficulté de l'IA, aides au pilotage, pourcentage de durée des courses ... Une fois la sélection faite, il est temps d'entrer en piste. Les championnats se déroulent de la manière suivante. Pendant 6 mois, vous enchaînerez les week-ends de course. Au début, avant chaque week-end, vous aurez la lourde tâche de signer un contrat d'une durée très courte, c'est-à-dire, le temps du week-end. Votre but sera de remplir les objectifs de l’équipe. Chaque course remportée, ou objectif réussi, vous permettra de gagner de l'argent, mais surtout de la notoriété. Cette dernière vous permettra par la suite de montrer votre valeur, et de signer un vrai contrat d'une saison entière.


La grosse différence de signer un contrat d'une saison, c'est que les réparations nécessaires sur le camion, seront à vos frais. Il faudra donc gagner un maximum de crédits, pour pouvoir entretenir votre bête. Sur un contrat de courte durée, vous n'aurez aucuns frais à prévoir sur les monstres de la route. Vous serez juste embauché pour atteindre les objectifs. Les championnats sont assez courts. L'ETRC comporte 8 courses, tandis que le World Series en comporte seulement 6. Mais chaque week-end se déroulera en 4 courses, dont deux qualifications, et bien sûr la Super Pôle. Vous pourrez aussi effectuer quelques tours lors des essais libres. Quand vous n’êtes pas en week-end de course, le calendrier propose quelques petits événements libres sur piste. Un bon moyen de s’entraîner sur un tracé, avant une compétition.

Refroidissement.

La particularité de FIA European Truck Racing Championship, c'est son côté simulation. Nous avons réalisé les permis, et bien sûr les deux championnats, uniquement avec un G920. Habitué aux jeux du type Simracing, on était prêt à relever le défi. Mais on ne s'attendait pas à un tel ressenti.


Comme vous pourrez vous en douter, conduire un camion n'est pas chose facile. Et volant en main, c'est la première impression que l'on a. On sent tout le poids du camion au moindre virage. Et le retour de force est très réaliste. Alors que sur une GT3, par exemple, on va ressentir les vibreurs, la vitesse, les pertes de contrôle ..., à bord d'un camion, on va surtout ressentir les freinages, et les virages assez lourds. La réaction ne se fait pas automatiquement, contrairement à une voiture. Il faut un temps avant que le camion puisse aborder le virage sereinement, et surtout repartir sans tête à queue. Pour cela, il faudra doser son accélération dans les virages, et surtout ne pas lésiner sur le freinage. La conduite d'un camion, surtout pendant une course, c'est un vrai apprentissage. C'est d'ailleurs pour ça qu'on doit passer son permis avant de se lancer. Dans un premier temps, le passage de vitesse, et l’accélération est totalement différente d'une voiture. Sur 4 rapports à passer, on passe notre temps en 3 et 4. Ce qui permet d'avoir une meilleure accélération en sortie de virage. Et la meilleure sortie se fera avec une accélération progressive. Si vous forcez de trop, le camion patinera. Et malgré une force sur le volant, il sera quasi impossible de rattraper son erreur.


Côté freinage, la simulation de FIA European Truck Racing Championship permet de mettre en avant le refroidissement des freins. Au début, on ne comprenait pas trop pourquoi. Puis une fois en course, on a vu les autres pilotes freiner très tard. Puis on a compris que le freinage était aussi important que l’accélération, voire même plus important. Un bon freinage, et un freinage tardif. Ce qui nous force à appuyer assez fort sur la pédale de frein, ce qui les fera surchauffer. Pour garder les freins à la bonne température, il faudra donc jouer avec la réserve d'eau que contient le camion. Mais attention, car des freins trop froids empêchent de bien freiner dans un virage. Et des freins trop chauds, les abîment. Il faut donc constamment regarder la température de ces derniers, pour avoir un freinage, et une conduite optimale.


Bien sûr, pour les adeptes de simulation, le jeu propose de toucher aux différents réglages d'un camion. Répartition du freinage, suspension, compression, barre anti-roulis. Que ce soit à l'avant ou à l’arrière, vous aurez la possibilité de faire quelques modifications sur les différents camions. Ce qui vous permettra de gagner des précieuses secondes en course.

Se sentir comme Thomas Robineau.

FIA European Truck Racing Championship est un jeu réussi, et graphiquement, on ne peut rien lui reprocher. Les différents camions sont très détaillés, et réalistes. Et même en vue intérieure, avec le volant ou non, on a le droit aux vibrations sur la vitre. Rien n'est laissé au hasard dans ce jeu. C'est même très surprenant. On ne s'attendait pas à un tel niveau de détails. La vue intérieure est surement la vue la plus immersive du jeu. Le mode showroom permet de nous donner un aperçu des différents camions du jeu. Et il suffit juste de faire une petite balade dans ce mode, pour voir que les développeurs ont fait attention aux moindres petits détails.


Bien sûr, pour ceux qui connaissent les simulations de course, vous ne pourrez pas rester insensible aux 14 tracés du jeu, tous réalisés à la perfection. Le corkscrew de Laguna Seca, la montée Dunlop du Mans, ou encore les Éoliennes de Zolder. Si vous aimez la course en général, et que vous connaissez par cœur les plus beaux tracés du monde, vous serez servi. Misano, Bugatti, Nürburgring, Fuji, ou encore le très long Slovakia Ring, parcourir ces pistes en camion, est un vrai plaisir pour tous les fans de sport auto, moto, ou camion. Bien sûr, côté bruitage, on ne peut qu'admirer le travail effectué par les développeurs. Car que ce soit au freinage, ou à l’accélération. Tout est réaliste.


D'ailleurs, les développeurs sont très réactifs dans la résolution des bugs. Les premières semaines, les joueurs volants ne pouvaient pas profiter pleinement du jeu. Car le volant perdait son calibrage quand on rentrait au stand. Ce qui nous obligeait à quitter le jeu. Mais ce problème a très vite été résolu. Ce qui prouve que les développeurs prennent soin de leur jeu. Un bon point qu'on ne peut qu’apprécier.

Drapeau à damier.

Pour conclure, FIA European Truck Racing Championship est une très belle surprise, que ce soit pour les fans de course de camion, mais aussi pour les adeptes de simulation racing. Certes, on ne conduit pas un camion, comme on conduit une voiture du Blancpain GT Series. Mais c'est tout ce qui fait la différence. On a une sensation tellement différente, et tellement bonne, qu'on ne peut qu’apprécier le pilotage réaliste de FIAETRC. Les joueurs possédant un volant seront comblés. Par contre, on regrette qu'un jeu aussi bon, n'ait pas plus de monde en ligne. Il aurait autant sa place, qu'un Assetto Corsa, ou un Project Cars. il faut juste s'adapter à la conduite, pour pleinement apprécier le titre. Un jeu à posséder pour les curieux, et les fans de course de camion.


Note de la rédaction: 8/10

373 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...