• Couple of Gamer

[Test][Playstation 4] Ys: Memories of Celceta


Sorti la toute première fois en 2012 sur Playstation Vita, L'action-RPG de Nihon Falcom et Marvelous, Ys: Memories of Celceta, revient retrouver la mémoire, le 19 juin prochain, avec une version Playstation 4, qui n'offrira pas grand-chose de plus que la version PlayStation Vita. Mais pour ceux qui ne connaîtraient pas le jeu, voici tout de même notre test d'un action-RPG qui a mal vieilli. Mais qui reste toujours aussi intéressant.

Trailer du jeu

Tu es qui ?

Sorti pour la toute première fois en 1987, Ys est un action-RPG qui suit les aventures d'Adol, un jeune guerrier, qui va prendre part à une nouvelle histoire dans chaque épisode. Pour Ys: Memories of Celceta, notre jeune héros va se retrouver amnésique, en plein cœur de la ville de Casnan. Affalé sur une table de l'auberge de la ville, Adol va se faire aborder par un homme, Duren, qui va lui poser quelques questions. Mais malheureusement, Adol ne se souvient vraiment de rien. Heureusement, des fragments de souvenirs vont l'aider à se rappeler de qui il est. Un guerrier. La mine de Casnan est la première épreuve que notre héros amnésique, accompagné de Duren, va devoir réussir. Et après un triomphe face à la vermine, vous ressortez en héros de cette mine. Et Griselda, la gouvernante de Celceta, vous reçoit dans son bureau. Elle souhaite que vous réalisiez une quête pour elle. Cartographier le monde. À partir delà, votre quête commence vraiment.

Bien sûr, Ys: Memories of Celceta n'est pas qu'un simple action-RPG, qui vous demandera de cartographier le monde, pour une gouvernante. En fait, cela fait partie de votre première quête Fil Rouge, qui va vous amener à découvrir l'histoire d'Adol, tout en explorant le monde. Pendant votre longue aventure, vous allez aussi effectuer de nombreuses quêtes secondaires, qui se trouve principalement dans les 5 villes du jeu. Chaque ville possède un tableau de bord, avec plusieurs quêtes à réaliser. Elles ne sont pas obligatoires. Mais permettent de gagner de l'équipement, des armes, ou des objets intéressants. Le monde de YS n'est pas très grand en soi. Vous allez donc souvent revenir à des villes déjà explorées. Il faudra donc toujours vérifier les tableaux de bords, pour y effectuer de nouvelles quêtes.


La quête principale du jeu, et ses 5 quêtes fil rouge, plus ou moins importantes, permettent de profiter du monde d'Ys: Memories of Celceta pendant une bonne trentaine d'heures. Bien sûr, ce temps de jeu varie selon la difficulté choisie, et votre capacité à explorer le monde de Celceta. Il vous faudra en moyenne, une soixantaine d'heures pour profiter pleinement du jeu. Et si vous désirez le finir à 100%, il faudra obligatoirement passer par un New Game+.

L'exploration d'un nouveau monde.

Ys: Memories of Celceta met en avant l'exploration. En plus d'être la quête principale d'un fil rouge de départ, cette exploration à plusieurs atouts. Tout d'abord, elle permet de découvrir les mémoires d'Adol, qui se sachent un peu partout dans le monde. Ces mémoires permettent à Adol de découvrir ce qui s'est passé dans le monde. Et pourquoi tout le monde lui en veut. Mais aussi, elles servent à augmenter les stats de notre héros. Il faudra donc compter sur ces mémoires, pou monter la force, ou autres stats d'Adol.


L'exploration permet aussi de récupérer des ressources. Plantes. Minerais. Ou encore, restes d'ennemis. Plus vous découvrirez de ressources lors de votre exploration, plus votre pourcentage de découverte augmentera. La découverte est donc très importante pour la quête fil rouge de l'exploration. Mais ces ressources serviront aussi pour autres choses. Comme créer des nouveaux accessoires. Accomplir des quêtes secondaires. Et accomplir une des autres quêtes fil rouge, charmer les 24 animaux du jeu.

Pour profiter pleinement d'Ys: Memories of Celceta, et de son exploration. Il faudra aussi effectuer d'autres quêtes Fil Rouge, qui demandent beaucoup de patience et d'exploration. Tout d'abord, un petit animal bizarre va vouloir jouer à cache-cache avec vous. il faudra donc partir à sa recherche 6 fois de suite, pour obtenir quelques récompenses. Cette quête fil rouge met encore plus en avant le côté exploration du jeu.


Dans un sens, étant donné que le monde est assez petit au final. Même s'ilparaît grand. On ne dit pas non à toutes ces petites quêtes qui vont nous obliger à explorer les moindres recoins de Celceta.

Montres ton skill !

Ys: Memories of Celceta est un action-RPG. On a donc droit à des combats dynamiques, qui sont assez simples à prendre en main. Pendant toute l'aventure,on contrôlera Adol principalement, mais pas que. Il sera souvent rejoint par d'autres personnages, qui se battront à ses côtés. Chacun des personnages peut être contrôlé.


Même si c'est le personnage principal, on se rend très vite compte qu'Adol n'est pas plus utile que ça. Il va être très bon en combat, avec ses différents skills. Mais ça s’arrêtera là. Pour se débloquer dans l'histoire, c'est les personnages secondaires qui feront le plus gros du travail. Car chaque personnage possède une capacité spéciale, hors combat, qui va s’avérer très utile. par exemple,Duren ouvrira les coffres verrouillés. Karma quant à elle, utilisera ses armes de jet, pour couper des lianes. Ou encore, Ozma brisera des rochers dans l'eau. Au total, il y a 6 personnages jouables, qui auront leur propre style.

Plus vous montez de niveau, plus les personnages débloquent de nouveaux skills spéciaux. Ces derniers, seront très utiles lors des Boss. Mais ne seront pas plus puissantes que l'attaque spéciale que peut utiliser chacun des héros, une fois la jauge remplie. Il est possible d'activer jusqu'à 4 skills par personnage. Et pendant l'aventure, de changer à tout moment de personnage principal, via un switch très simple. Mais pour réussir à survivre dans le monde hostile de Celceta, il faudra surtout maîtriser les différents contre de garde. Et plus vous avancerez dans le jeu, plus la défense sera utile. Comme tout bon RPG qui se respecte, les boutiques proposent de nombreuses armes et armures, qui augmenteront les stats. Ou qui vous protégeront des altérations d’états. Et bien sûr, vous aurez aussi quelques vendeurs qui proposeront des objets curatifs. Mais souvent, les meilleurs équipements se trouveront dans des coffres cachés dans le monde de Celceta. Ou en récompense d'une quête fil rouge ou secondaire.


Pendant l'aventure, vous explorerez des donjons, qui ne font pas partie de l'exploration. Mais qui permettent de découvrir l'histoire de Ys: Memories of Celceta. Ces donjons auront souvent une particularité, liée à un objet découvert. Vous pourrez donc devenir mini. Ou encore, plonger dans les profondeurs. Il y a plusieurs artefacts, qui serviront à débloquer les chemins auparavant bloqué. Chaussure. Griffe. Cape. Chacun de ces artefacts sera très utile pour finir son exploration à 100%

Comme à l'époque.

Malheureusement, même si Ys: Memories of Celceta est un très bon Action-RPG, cette version Playstation 4 n'offre pas quelque chose d'exceptionnelle. Le jeu est daté graphiquement. On a l'impression de jouer à un jeu Playstation 3. Ce n'est ni plus ni moins la version proposée sur PS Vita. On a donc droit à un simple portage, qui n'apportera rien de nouveau au titre.


De plus, on aurait apprécié que cette version Playstation 4 nous offre les traductions Françaises. Même si on savait d'avance que ça n'arriverait pas. Mais c'est dommage, car Ys: Memories of Celceta est un très bon Action-RPG qui mérite d’être découvert. Et ne rien proposer de plus, que la version Vita, n'apportera rien aux joueurs ayant déjà faits le jeu sur la petite console portable. Et les nouveaux seront surement déçus de voir que le jeu n'est pas le plus beau. Et de nos jours, la concurrence est rude. Alors pourquoi opter pour YS, plutôt qu'un autre. On vous dirait bien pour l'histoire, qui, on va se l'avouer, et plutôt bonne. Mais il faudra tout de même réussir à tenir les nombreuses heures de jeu, avec des textures pas très propres pour un jeu qui tourne sur une Playstation 4.

Ys s'est pas foulé.

Pour conclure, même si Ys: Memories of Celceta reste une très belle découverte, pour ceux qui n'auraient jamais mis les mains dessus. On a du mal à s'accrocher à l'aspect un peu daté du jeu. De plus, il faut aussi supporter les nombreux dialogues non traduits. Un calvaire pour un anglophobe. Mais si cela ne vous dérange pas du tout, Ys: Memories of Celceta reste un jeu à découvrir au moins une fois. Car son petit côté exploration, permet de se démarquer des jeux du même genre. Ce qui le rend un peu original. Et ça, on apprécie énormément.


1,115 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now