• Couple of Gamer

[Test][Playstation 4] Moto GP20


Malgré la période difficile actuelle, et le manque de compétition officielle. Milestone propose, comme chaque année, de vivre la saison virtuelle du MotoGP, grâce à son jeu officiel. Cette année, Moto GP20 sort officiellement en avril, le 24 pour être précis. Et il arrive avec, une fois de plus, des nouveautés. Après avoir amélioré son IA en 2019, avec A.N.N.A, Milestone revoit son mode carrière, pour le rendre encore plus réaliste. Mais est-ce que ça fonctionne bien ? Verdict après notre tour de chauffe.

Trailer du jeu

Vis ma vie de Pilote.

Moto GP20 est le dernier opus en date de la plus célèbre, et plus réaliste simulation de moto. Reprenant comme chaque année, le championnat officiel de Moto GP, on y trouve un mode carrière complet, qui s'adapte aux joueurs débutants, comme aux pros de la simulation de moto. Et d'autres modes qu'on listera plus tard.


Avant de se lancer dans Moto GP 20, il va falloir créer son pilote. Et comme en 2019, le choix est très restreint. Mais comme on ne voit pas vraiment la tête de notre pilote. On y prête même plus attention. Il faut savoir que, comme l'année précédente, il est possible de créer un homme ou une femme. Quelques modifications supplémentaires, comme le nom, prénom, initiales, l'âge, et la nationalité, sont aussi demandés pour la création de notre profil pilote.


Une fois votre personnage crée, il ne vous reste plus qu'à choisir votre difficulté. Cette année, il y a 3 modes de difficultés. Facile, avec des courses réduites. Une difficulté IA à 40. Et une simulation de la physique assistée. Qui aide grandement les débutants. Mais qui ralentit énormément la moto. En Normal, les courses sont d'une durée moyenne. L'IA est à 60. Et la physique en Normal. Et pour les pros. Le mode difficile propose une IA à 80, avec des courses plus longues. Et bien sûr, une physique pro. Donc forcement très basée simulation. Il faut savoir que les paramètres de conduite sont modifiables plus tard dans les options.

Quand tout est prêt. Et que vos choix sont faits. Il ne vous reste plus qu'à découvrir les menus de MotoGP 20. Et avant de parler de ce qui vous attend dans les différents modes du jeu. On va vous parler du noyau dur du titre. Le mode carrière. Cette année, de nombreuses nouveautés se sont ajoutés à la carrière de MotoGP, pour le rendre encore plus réaliste que l'opus précédent. Comme chaque année, le mode carrière vous propose de vivre la carrière de votre propre pilote. Après avoir sélectionné votre point de départ, entre Moto3, Moto2, ou MotoGP, vous allez devoir engager votre Manager, parmi une liste de 4 candidats potentiels. Chaque Manager a ses propres compétences, que ce soit sur les négociations, les recherches, ou le budget. Plus les compétences du Manager seront élevées, plus il coûtera cher à l'embauche. Mais logiquement, avec 10 000 crédits de départ, vous pourrez vous faire plaisir. Une fois le choix effectué, il faudra choisir un contrat dans une écurie. Les contrats sont tous différents. certains vous demanderont des objectifs assez difficiles dès le départ. Mais le salaire suivra. d'autres seront plus à portée des débutants. Et vous donneront des objectifs plutôt faibles. Mais facilement réalisable.


Après avoir fait vos choix, il faudra passer à la personnalisation du pilote. Gants, Bottes, Genouillères, autocollant pilote, numéro, casque, Combinaison, ou encore style de pilotage. Tout y passe. Bien sûr, cette étape n'est pas cruciale. Mais elle permet de se démarquer sur la piste, avec ses propres couleurs.


La carrière, selon votre point de départ, se déroulera comme une carrière professionnelle. Mais cette fois-ci, il ne faudra pas vous contenter de piloter. Vous aurez toute une équipe à gérer derrière. Le mode carrière de MotoGP 20 se rapproche de plus en plus au mode carrière que l'on peut voir dans le jeu officiel F1. Tout d'abord, il va falloir gérer son personnel technique. Et engager un ingénieur en chef, et un analyste de donnés. Ces membres du personnel permettront d'augmenter la synergie du personnel technique. Plus leurs compétences seront élevées. Plus les données de recherche seront nombreuses. Vous garantissant ainsi de meilleurs résultats lors des courses.

Mais pour récolter des données, il faudra aussi mettre la main à la pâte. Pour cela, lors des week-ends de course, vous aurez la possibilité d'effectuer divers tests de développements. Ces tests, en plus de vous habituer à la piste, permettront d'effectuer des améliorations. Et permettra à vos mécaniciens, de vous proposer les meilleurs réglages pour le week-end. Vos performances en piste, et vos différents tests effectués, permettront d’améliorer la performance de l’équipe.


Le mode carrière est assez complet. Mais il force peut-être un peu trop sur le côté "équipe". Ce qui oblige à faire certaines choses, comme les tests de développements. Alors qu'on souhaiterait juste rouler, comme on fait chaque année. Mais dans un sens, ça permet d’être plus proche de son écurie. Et d’être encore plus immergé dans le monde de la course de motos. Même s'il n'est pas aussi complet que dans F1, ou WRC, il y a un réel progrès de la part de Milestone, pour rendre l’expérience plus réaliste.

Vos performances au cours de votre carrière, auront un impact sur le déroulement de cette dernière. Tout d'abord, si vous augmentez suffisamment la confiance auprès de votre écurie, il sera possible d'entrer en contact avec la maison mère, pour demander une aide au développement de la moto. Cette aide donnera accès à un nouvel arbre de recherche et développement. Plus tard, vous aurez aussi la possibilité de contacter vous-même une écurie que vous souhaiterez rejoindre. Mais il faudra que cette dernière accepte votre offre. Si c'est le cas, vous recevrez une proposition de contrat. Il ne vous restera plus qu'à signer.


Le mode carrière reste assez proche des années précédentes, avec toujours quelques petites évolutions, qui rend ce mode, de plus en plus intéressant. Mais une fois de plus, malgré la personnalisation de la physique. L'activation des diverses aides. Et bien d'autres encore. Il est difficile pour un joueur qui n'a pas l'habitude des simulations, de prendre plaisir à jour. Car même si on adapte la conduite pour un débutant, et qu'on met la difficulté de l'IA au plus bas. les aides ralentissent énormément la moto. Ce qui porte préjudice en course. En touchant un peu aux aides. En désactivant l'aide au freinage. Et en baissant l'impact de l'EBS, TCS, ou l'anti-wheelie. Il est possible de trouver le réglage juste pour les débutants. Mais une fois de plus, il faut connaitre tous ces petits détails, pour rendre le jeu accessible à tous. Et c'est bien dommage.

Rapide comme Rossi !

Même si le mode carrière de Moto GP 20 est complet. Il n'est pas le seul à proposer de belles courses. Tout d'abord, pour ceux qui aiment les défis. Il est possible de faire quelques courses en ligne, avec le mode multijoueur. Puis pour ceux qui aiment s’entraîner, il y a le mode rapide, avec des courses rapides, la création de championnats, et les contre la montre. Et pour finir, les défis historiques sont une nouvelle fois de la partie. On y retrouve diverses courses historiques. Elles sont rangées par difficultés. Facile, Intermédiaire, et difficile. Ces courses historiques permettent de gagner des diamants, qui seront utilisés comme monnaie d’échange, pour acheter des bonus, comme des pilotes, motos, ou skins de personnalisations. Ces récompenses sont divisées en 4 niveaux de rareté. Commun, Peu Commun, Rare, et Ultra rare. Que ce soit les défis historiques, ou les récompenses, il n'est pas possible de choisir ce qu'on désire vraiment. Il y a toujours une liste, qui se rafraîchit, après avoir terminé un défi, ou acheté une récompense.

Certes, vu comme ça, Moto Gp20 n'a pas l'air de proposer énormément de contenu, par rapport à la version de 2019. Et on ne va pas vous mentir, c'est vrai. On remarque très vite que Milestone a tout misé sur le mode carrière. Tout en retirant certains éléments. Comme les catégories de motos qui n'offrent plus la possibilité de prendre en main les Motos électriques. On y trouve seulement, la Moto GP, les 4 temps, la Moto2, Moto3, et les 500cc 2 temps. Certes, c'est deja pas mal. Ou encore le nombre de défis historiques qui ont ete revu à la baisse. Mais ça n’empêche pas de pouvoir profiter des 20 circuits officiels du MotoGP. Plus les 2 circuits historiques, dont l’emblématique Laguna Seca

La moto dans toute sa splendeur.

Moto GP 20 est magnifique. Comme les autres opus. Les motos sont très bien modélisées, tout comme les pilotes célèbres du GP. Les tracés sont très bien scannés. Et même si ça manque d'ambiance lors des courses, ou dans les gradins. On est facilement immergé dans le monde du MotoGP. Mais cette immersion ne serait pas si impressionnante, sans la physique irréprochable que nous propose le titre. Comme toujours Milestone nous offre une véritable simulation de moto. On ressent les moindres sensations sur la piste. Même les vibreurs nous font un effet monstre. De plus, pour les plus pros, il est possible de pousser encore plus loin la simulation avec les réglages aux petits oignons, qu'il est possible de faire. Certes, une fois de plus Moto GP est très axé simulation. Et reste difficile à prendre en main pour de nombreux joueurs. Mais cette année, un côté réglage très amateur est proposé. Pour que tout le monde puisse rouler, sans maîtriser le poids de la moto dans les virages par exemple.

De plus, l'ajout de 2019, A.N.N.A, rend toujours plus réaliste les courses que propose Moto GP 20. On a le droit à des réactions réalistes de la part de l'IA. On avait déjà apprécié cette nouveauté dans Moto GP 19. Et on l’apprécie encore plus dans Moto GP 20.


Malheureusement, il y a encore quelques petits ajouts qu'on aurait aimé trouver, pour rendre cette simulation encore plus réaliste. La fameuse météo dynamique. Le jeu pousse au maximum la simulation. Mais ne propose toujours pas cette fonction. Certes, on a le droit aux tests d'hivers, qui permettent de trouver des nouvelles solutions à l’amélioration des motos. Et même si c'est très bien trouvé. La météo dynamique serait tout de même la bienvenue dans Moto GP.

Dans le bac à graviers.

Pour conclure, Moto GP 20 se repose un peu sur ses acquis. Certes, le jeu est une simulation des plus réalistes. C'est un véritable plaisir, pour les fans de motos, et pour les pros de la conduite, de conduire les nombreuses deux roues du célèbre jeu de Milestone. Mais on n'a pas l'impression qu'il évolue vraiment. De plus, les défis historiques ont diminué. Et ils sont moins intenses que l'année dernière. C'est vraiment dommage. Heureusement, cette année, Moto GP 20 nous offre un mode carrière vraiment intéressant. Et c'est surtout ce qu'on va retenir de cette nouvelle saison. On attend maintenant 2021, pour voir si Milestone est prêt à vraiment pousser sa simulation au maximum. Comme on peut le voir dans certaines simulations de voiture. Car pour l'instant. On voit juste un jeu qui, sans concurrence, n'essaye pas de proposer plus. Il y a tant de chose à ajouter, qui rendrait le titre encore meilleur. Mais, on peut tout de même féliciter le studio, pour essayer de rendre son titre, accessible pour tous les joueurs. Et rien que pour ça, bravo.


1,113 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now