• Couple of Gamer

[Test][Playstation 4] Ghost of Tsushima


Depuis le 17 juillet, la Playstation 4 accueille sa toute dernière exclusivité de sa génération de consoles. Et pour finir en beauté ses 7 ans de bons et loyaux services, c'est le studio Sucker Punch, qui a la tâche difficile d'offrir à la console de Sony, un adieu digne de son nom, avec Ghost of Tsushima. Loin des InFamous ou encore Sly Cooper, licence iconique du studio, Ghost of Tsushima nous fait voyager dans le Japon Féodal, comme jamais on a pu le découvrir auparavant. Mais cette dernière exclusivité est-elle à la hauteur de 7 années de chef-d'oeuvre signé Sony ?

A La Découverte de Ghost of Tsushima

Le vengeur de Tsushima.

L'histoire de Ghost of Tsushima se déroule en plein Japon du 13ème siècle. Alors que l'armée du chef Mongol Khotun Khan par à la conquête de l'île de Tsushima, la faible armée Japonaise de l'île, composée de seulement 80 samouraïs, et dirigée par Shimura, tente de résister à l'envahisseur. Malheureusement, face à ce déferlement de puissance de la part des Mongoles, et la perte de nombreux samouraïs, Shimura capitule, et devient le prisonnier de Khotul Khan. Mais son neveu, Jin Sakai, ne va pas en rester là. Et va tout faire pour sauver son oncle, en tentant d'affronter Khotul Khan en personne. Une bataille très vite expédiée par le Khan, qui après quelques coups de lance, éjecta l'un des derniers samouraïs de Tsushima, du haut d'un pont. Par chance, il parvient à survivre grâce à une jeune guerrière, Yuna. Avec elle et d'autres guerriers, il va tout faire pour sauver son oncle, et sauver Tsushima des envahisseurs Mongols.

Dans Ghost of Tsushima, on y contrôle donc Jin Sakai, Samouraï du clan Sakai, et membre de l'armée de son oncle, qui rêve de vengeance. Mais surtout qui souhaite anéantir les Mongoles qui envahissent l'île de Tsushima. Pour arriver à ses fins, Jin Sakai va devoir trouver des guerriers. Et surtout parcourir l'île dans toute sa superficie. L'histoire se Ghost of Tsushima se déroule en plusieurs récits. Dans un premier temps, le voyage de Jin qui est le récit principal du jeu. Il est composé de 3 actes et d'une vingtaine de quêtes, nous racontant la vengeance de Jin Sakai, et l'évolution de son image auprès des villageois de Tsushima. ce récit principal est clairement le nerf de cette guerre entre les Mongoles, et les derniers guerriers de l'île. Il faudra compter une bonne vingtaine d'heures pour y venir à bout. Bien sûr, l'île de Tsushima a aussi une histoire. Que ce soit les habitants que l'on rencontre sur cette île, ou nos différents alliés, sur l'île, il n'y a pas que la guerre. On a donc aussi des quêtes secondaires qui se débloqueront au fur et à mesure que l'on avance dans le jeu, ou que l'on rencontre des personnes. On appelle cette partie, les récits de Tsushima. Et pour finir, un peu moins nombreux que les autres, les récits mythiques. Ils vont permettre de découvrir des légendes qui se racontent sur l'île de Tsushima. Et ainsi gagner des nouvelles techniques de combat, ou équipements.


Pour vraiment apprécier comme il se doit Ghost of Tsushima, il faudra compter entre 40 et 50 heures de jeu. Histoire de ne pas découvrir que le récit principal du jeu.

Le Samouraï assassin.

Principalement, pendant l'aventure de Ghost of Tsushima, on sera en mode combat. En tant que samouraï, Jin maîtrise déjà quelques techniques de Deflexion et d'esquive, qui vont permettre de mettre à genoux tous les soldats Mongols qui se dresseront face à lui. Pour faire simple, avec des attaques simples, puissantes, une parade, et une bonne esquive, on pourrait croire qu'il n'est pas nécessaire d'en apprendre plus. Mais plus on avance dans l'aventure, plus on débloque de nouvelles techniques. Tout d'abord, grâce aux récits mythiques, il sera possible de débloquer jusqu'à 4 techniques mythiques, qui seront très utiles face à l'ennemi. Tuer des chefs Mongoles débloquera aussi 4 postures de combat. La pierre, l'eau, le vent et la lune. Ces postures vont servir à faire face aux divers ennemis rencontrés lors de son voyage sur l'île de Tsushima. Car chaque ennemi aura sa façon de se battre, et surtout son arme de prédilection. Et les postures vont servir à défaire les différents ennemis du jeu, sans trop de difficulté. Il est tout à fait possible de garder qu'une seule posture du début à la fin. Mais il sera plus long de vaincre un ennemi armé d'une lance, ou d'un bouclier, avec la posture de la pierre.

Parfois, il sera possible de lancer des confrontations face aux ennemis. Ce style de combat figé dans le temps, va demander beaucoup de réflexe, pour tuer d'un seul coup de Katana l'ennemi. Pour ce faire, il faudra maintenir le bouton triangle, et le lâcher juste avant que l'ennemi passe à l'attaque. Par la suite, il sera possible de tuer plusieurs ennemis lors des confrontations. Mais ce n'est pas tout. En effet, au fil de l'aventure, Jin Sakai va laisser son Bushido, pour faire place à de nouvelles techniques de combat. Il se transformera en fantôme, lui débloquant de nouvelles techniques et armes fantômes. Des Kunaïs qui vont permettre de déstabiliser tous les ennemis qui seront touchés par ces derniers. Des bombes fumigènes pour aveugler les ennemis, et les assassiner avec sa lame courte. Ou encore des bombes collantes et explosives. Sa transformation en fantôme de Tsushima va aussi permettre d’accéder quelques tactiques évolutives, et ainsi être plus discret.

Alors que l'on pourrait croire que Jin Sakai ait perdu tout honneur en changeant de voie. De nombreux combats se dérouleront en Duel. Dans ces derniers, seuls le katana et les techniques de combat légendaires pourront être utilisées. Face à un ennemi toujours plus redoutable, il faudra parfaitement maîtriser ses coups de Katana, ses esquives, et ses parades, pour remporter le duel. Avec ces duels d'une autre époque, Ghost of Tsushima nous offre surement l'une des meilleures façons de se battre, de ces 10 dernières années.

La légende d'un fantôme.

L'histoire de Ghost of Tsushima nous raconte aussi la naissance d'une légende. Celle de Jin Sakai, qui avec ses victoires face à l'envahisseurs, va se construire une réputation auprès du peuple. Terminer un récit, ou tuer divers ennemis, permet d'augmenter un peu plus sa légende. Plus elle augmente, plus on débloque des points de technique. Ces points vont servir à débloquer les nombreuses techniques de Samouraï, de postures, et de Fantôme. Au début, il est assez difficile d'augmenter sa légende, ce qui réduit les points de technique acquis lors de l'aventure. Mais le contenu Endgame va permettre d'en gagner plus facilement, en détruisant des bases mongoles qui sont apparue sur l'île de Tsushima. Histoire de débloquer les dernières techniques de Jin Sakai.

Le vent nous portera.

L'exploration de l'île de Tsushima est aussi merveilleuse que les nombreux récits que nous raconte cette île. Il y a de nombreux lieux à découvrir sur cette île. Et certains vont être primordiale pour faire évoluer notre personnage. Tout d'abord, il y a les sources chaudes. Ces dernières qui se trouvent un peu partout sur l'île, vont permettre de se reposer, et de remonter sa santé et sa détermination. Un petit point de repos entre 2 récits ou combats. Découvrir des sources chaudes va surtout augmenter la santé maximale de Jin. Et avec les combats qu'il va rencontrer lors de son aventure. On ne dit jamais non à une barre de santé un peu plus grande. D'ailleurs lors des combats, il est impossible de prendre des objets de soins. Seule la détermination permet de reprendre un peu de santé. Au départ, on démarre avec seulement 3 points de détermination. Mais en découvrant sur l'île les différents bambous d'entrainement, il sera possible d'augmenter ses points de détermination. Ces bambous d’entraînements sont des petits défis qui permettent de perfectionner notre technique au sabre. Pour les réussir, il faudra enchaîner des combos de touche, à une vitesse parfois difficile.

Sur l'île, il est possible aussi de trouver des sanctuaires dédiés à Inari. Pour les trouver, il faudra suivre les renards, qui sont les messagers de la divinité. Une fois le sanctuaire trouvé, il suffit de l’honorer pour récupérer des emplacements de charme pour le katana Sakai. Il y a 6 emplacements de charme à déverrouiller au total. Par ailleurs, pour récupérer ces fameux charmes, il faudra accomplir certaines quêtes. Mais surtout, il faudra explorer les ruines des sanctuaires Shinto. Véritable petite zone d'exploration. Les sanctuaires Shinto demandent une maîtrise de l'escalade, et du grappin, pour atteindre l'autel. Et il y a bien d'autres surprises sur cette île, comme les éléments cosmétiques. Les zones de réflexions Haïku. Les phares à rallumer. Les piliers de l'honneur. Ou encore, les nombreux artefacts cachés un peu partout sur l'île. Et pour découvrir tous les secrets de Ghost of Tsushima, il faudra, une fois de plus, utiliser ses points de technique, pour débloquer les techniques d'exploration appelées Vent Directeur. Il y a 5 techniques de Vent Directeur à débloquer. Mais pour être sûr de ne rien louper, il faudra aussi être équipé de la tenue du voyageur, qui détectera les artefacts à proximité.

L'habit ne fait pas le moine.

On pourrait regretter une chose dans Ghost of Tsushima, c'est son manque d’équipement. Mais en tant que samouraï, Jin Sakai se bat uniquement avec l'arme de son clan familiale. Donc, on peut dire que c'est tout à fait logique de se retrouver avec qu'un seul Katana, du début à la fin. Heureusement, il est possible de personnaliser son apparence grâce à divers Kit de sabre. Cela n'affecte pas la puissance de ce dernier. Mais certaines apparences rendent plutôt bien une fois portées. Bien sûr, il est possible d’améliorer son arme chez un forgeron, grâce à diverses ressources récoltées ou gagnées lors de l'aventure. Le Tanto peut être amélioré que 3 fois. Tandis que le Katana a le droit à 7 améliorations. L'arc court et l'arc long peuvent aussi subir des améliorations. Et bien sûr, diverses apparences.

Par contre, il est tout à fait possible de changer la tenue de Jin. Le jeu ne propose pas énormément de tenue. Mais chacune a son utilité dans le jeu. La tenue d'explorateur qui servira surtout à la recherche d'artefact. La tenue du Fantôme pour améliorer sa discrétion et ses armes fantôme. Ou encore, la tenue du clan Sakai, pour une meilleure résistance en combat. Les tenues ont aussi leur lot d'apparences diverses, et d’améliorations. Pour changer les apparences des tenues, il faudra récolter un maximum de fleurs lors de son voyage. Et les échanger auprès d'un teinturier. Chaque teinturier proposera ses propres couleurs de tenue. Il faudra donc fouiller un peu partout, pour trouver apparences diverses et variées. D'ailleurs, en combinant les bonnes teintures sur les bons équipements, Sucker Punch nous offre un petit clin d’œil de l'un de ses jeux.

Un voyage inoubliable.

Ghost of Tsushima, ce n'est pas qu'un jeu qui se déroule pendant une guerre atroce. C'est aussi l'une plus belles poésies visuelles dans le japon Féodal. Il n'y a pas vraiment de mot assez ciblé pour définir la beauté que nous offrent les divers décors de l'île de Tsushima. Le vent qui fait virevolter la moindre petite fleur. Transformant les décors du jeu, en pluie de couleurs. Le coucher de soleil qui sublime un duel de sabre, nous plongeant dans un monde merveilleux, qu'on ne souhaite pas quitter. Les lieux variés, qui nous font traverser des montagnes, des côtes, des villages, des champs de fleurs de toutes les couleurs, des rizières, ou même des bases mongoles implantées un peu partout. L'orage qui amplifie certaines scènes. Les papillons qui survolent les champs de chrysanthème. L'île de Tsushima est un voyage qui se transforme en véritable capture d'écran toutes les 30 secondes. Même les lieux les plus sombres sont d'une élégance, qu'on ne peut s’empêcher de prendre une photo. Ghost of Tsushima est une véritable claque. Impossible de ne pas se laisser emporter par ce voyage inoubliable. Mais le pire dans tout ça, c'est que Sucker Punch a intégré un mode photo tellement poussé, qu'on est forcé à l'utiliser pour le moindre duel, panorama, ou autres beauté sublimant l'île de Tsushima. Jamais une atmosphère aussi sombre n'aura été le théâtre d'une si belle poésie.

Et l'univers de Ghost of Tsushima ne serait pas aussi parfait, sans des musiques inoubliables. Et une fois de plus, Sucker Punch nous surprend avec un OST qui correspond parfaitement à l'univers du jeu. Que ce soit lors des duels, des réflexions, des cinématiques. La musique offre au jeu la touche finale, pour nous mettre KO. Tout est magnifique dans Ghost of Tsushima. Et le mélange prend tellement bien, que certaines scènes prennent aux tripes. On a encore les images en tête de la fin de l'acte 2, début de l'acte 3. Qui restera une scène mythique du jeu, par sa musique et sa mise en scène. Sans oublier cette intense émotion qu'on a pu ressentir au choix final. Ghost of Tsushima est un voyage parfait, dans une époque si peu mis en avant.

Le dernier récit d'une génération.

Pour conclure, hormis la caméra qui n'aide pas vraiment lors des combats, Ghost of Tsushima est tout simplement une réussite. Sucker Punch met un point final aux exclusivités de la Playstation 4, de la plus belle des manières. Difficile de ne pas craquer pour ce monde ouvert en plein cœur du japon Féodal. En plus de proposer de merveilleux récits, parfois touchant. Ghost of Tsushima nous offre là, une poésie visuelle et sonore, qui marquera 7 années d'une génération d'exclusivités, tous aussi bien les unes que les autres. Mais si vous désirez offrir un dernier cadeau à votre petite Playstation 4 pour sa retraite. Faites-lui l'honneur de parcourir l'île de Tsushima en votre compagnie. Elle l'a bien méritée. Tout comme vous.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now