• Couple of Gamer

[Test][PlayStation 4] Chocobo's Mystery Dungeon EVERY BUDDY!


Sorti la toute première fois en 1997 au Japon, avec Chocobo's Dungeon, et en 1998 encore au Japon et 1999 aux Etats-Unis, avec le second opus Chocobo's Dungeon 2, Chocobo's Dungeon a eu le droit à sa première sortie européenne en 2008 avec Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon sur Nintendo Wii. Plus proche d'un remake de Chocobo's Dungeon 2, qu'un véritable 3e opus, cette version Wii nous faisait découvrir pour la première fois, une véritable petite aventure avec comme héros, l'oiseau jaune mythique de la série Final Fantasy. De plus, il était totalement traduit, et proposait pour l'époque un large contenu, permettant de proposer une durée de vie assez incroyable. On avait aussi le droit à un duel de cartes, qui venait tout droit du jeu Nintendo DS, Final Fantasy Fables : Chocobo Tales. 11 ans plus tard, notre petit chocobo est de retour sur Nintendo Switch, dans un Remake/Remaster de Final Fantasy Fables : Chocobo's Dungeon. Mais est-il vraiment à la hauteur ? Voici notre test.

Trailer du jeu (malheureusement Playstation interdit le stream du jeu)

Kweh Back.

11 ans, 11 longues années sont passé entre le moment où Cid et Chocobo partent à la chasse au trésor. Après un arrêt à la tour des sables, pour récupérer le fameux pouvoir du temps, ils rencontrent leurs rivals, Irma, et le Chocobo noir Volg, qui viennent tout juste de s'emparer du trésor. Mais ce fameux joyau transporte les 4 chasseurs de trésors à Lostime, capitale perdue de Memoria. Mais ce n'est pas une suite. Alors comme il y a 11 ans, ils sont accueilli par le maire du village, avant que le clocher ne sonne, et que Cid perde connaissance, enfin perde la mémoire. ils sont alors accueillis par un mage blanc du nom de Shirma, qui va les aider. Mais soudain, le village se retrouve sans feu, et les habitants se réunissent alors à la place du clocher, quand soudain une mystérieuse météorite tombe du ciel, laissant apparaître un bébé nommé Raffaello. Ce dernier a la capacité étrange de créer des donjons à partir des souvenirs des gens, en ouvrant des vortex. Au même moment, Chocobo ramasse une mystérieuse pièce de puzzle, la broche de souvenirs, lui permettant de suivre Raffaello dans n'importe quels souvenirs.

Le lendemain, la quête de Chocobo commence vraiment. Et c'est après une mystérieuse rencontre avec Croma, un mage noir, que l'oiseau jaune comprend que ce n'est pas qu'une simple histoire de clocher et de souvenir. Le menant à l'aventure dans des donjons immenses, à la recherche de réponse, et surtout pour vaincre les chimères, qui jadis protégeaient Lostime. Dans Chocobo's Mystery Dungeon EVERY BUDDY!, vous prendrez donc le contrôle de Chocobo, qui devra sauver le village, en parcourant de nombreux donjons, allant de 6 à 100 étages. Vous y rencontrerez des monstres bien connu de l'univers Final Fantasy, et surtout des chimères, qui en plus d’être de redoutables adversaires, seront des véritables alliées faces aux différents boss que vous rencontrerez.

Mais attention, car dans cette histoire douce et enfantine, les plus sages sont souvent les plus redoutables.

Double Kweeck.

Pour mener à bien ses aventures dans les nombreux donjons du jeu. Chocobo aura 3 équipements. Une selle, des serres, et un petit collier. Ces 3 équipements auront de nombreuses déclinaisons, vous protégeant des attaques parlementaires, ou encore infligeant le double de dégâts, ou des altérations d’états, comme mutisme. Pour combattre, vous allez devoir vous approcher de vos ennemis, et le mettre un coup de patte, infligeant des dégâts. La selle, et les serres peuvent être améliorées dans la forge de Freija. Vous pourrez y fusionner deux équipements pour le rendre plus fort, ou y ajouter des caractéristiques.

Mais Chocobo a plus d'un tour dans sa sacoche. Car avant chaque début de donjon, vous pourrez choisir un Job, comme dans certains Final Fantasy. Ce dernier pourra devenir mage blanc, et utiliser des capacités, comme curatrice, ou des magies blanches destructrices. Ou bien un chevalier, qui sautera sur ses ennemis. En tout, 14 jobs sont proposés dans ce remake, soit 4 de plus que la version Nintendo Wii.

Chocobo aura aussi la chance de se battre avec des amis pour cette nouvelle aventure. On a dit amis ? en fait, les deux. Plus vous avancerez dans l'histoire, plus vous débloquerez des personnages, qui vous accompagneront lors de vos balades dans les donjons. Mais ce n'est pas tout, car les monstres que vous rencontrerez, lâcheront des BP, Buddy point, qui permettront de les débloquer, vous permettant par la suite de les utiliser en combats. Plus de 100 monstres vous attendent dans Chocobo's Mystery Dungeon EVERY BUDDY!

Et si vous êtes du genre a vraiment voulu tout le monde à vos côtés, vous aurez aussi l'opportunité d'avoir les diverses chimères, comme Shiva, Ifrit, ou encore Léviathan comme Buddy. Mais pour ça, il va falloir les battre plus d'une fois, lors des combats aléatoires dans les donjons. Les principaux donjons du jeu peuvent être fait en mode deux joueurs. Le second prendra la forme d'un des héros, ou un des nombreux Buddy récupérés.

Dans les donjons, vous pourrez aussi récupérer de nombreux objets. Certains curatifs, comme les potions, antidotes, Éther ... d'autres permettant de vous aider lors de vos combats. Des livres de sorts, regroupant tous les sorts disponibles du jeu. Des trésors avec quelques bombes bien dévastatrices. Mais aussi des Magicites, renfermant le pouvoir d'une chimère. Avec tout ça, notre petit oiseau jaune n'a peur de rien.

Des changements Kweh changent tout.

Chocobo's Mystery Dungeon EVERY BUDDY! est avant tout un portage sur console nouvelle génération, mais propose énormément de changement. Dans un premier temps, le changement le plus désagréable, c'est la disparition des sous-titres Français. En effet, il y a 11 ans sur Nintendo Switch, le jeu proposait des sous-titres en français. Et aujourd'hui, ces derniers ont complètement disparu de la circulation. Certes, le public français n'est pas un grand fan de l'univers Chocobo. Mais ce n'est pas en reniant ce public, que Square Enix arrivera à faire changer la donne. Sachant que le jeu, même s'il est très difficile, reste à la portée de tous, et surtout a le don d’attirer les enfants.

Mais le jeu n'a pas que des mauvais changements. Le mode coop est vraiment un plus dans ce jeu qui est tout de même assez complexe. Et même si la jouabilité du joueur 2 laisse à désirer, c'est un très bon système, qui permet d’apprécier les nombreux donjons avec un ami, et de préparer des plans tactiques pour vaincre certains des boss. Dommage que le Buddy ne puisse pas utiliser d'objet. Car pour soigner son coéquipier par exemple, il faut lancer un objet de son inventaire, et que celui-ci lui tombe dessus. En plus de ce système un peu limite, pour soigner son coéquipier, ce mode deux joueurs nous fait la désagréable surprise de supprimer l'OST mythique du jeu, remplaçant les somptueuses musiques de l'Univers Final Fantasy, par l’infâme musique Chocobo. Un acte odieux qui ne donne pas envie de jouer à deux joueurs.

Ce mode deux joueurs s'ajoute à la collection de Buddy à récupérer dans les donjons du jeu. Plus d'un centaine à collectionner, sans compter les héros, et les chimères. Et quelques donjons supplémentaires ont été ajouté à la version Wii. Permettant d'augmenter la durée de vie de quelques heures.

Quelques personnages ont disparu, pour laisser place à d'autres, comme la charmante petite Chocobo, qui se retrouve dans le silo à grains. Nous enlevant par la même occasion les énigmes dans le même endroit.

Heureusement, la pêche est toujours présente, comme les petites animations. On n'aurait pas vraiment supporté de voir retirer les scènes de balançoire, ou de baignade.

Kweh Kweh le petit oiseau

Le changement vient aussi dans la refonte du jeu, enfin dans le lifting des textures. Car oui, le jeu n'a pas vraiment eu la chance d’être retravaillé entièrement. On y voit une petite retouche graphique sur les divers personnages du jeu. Cela rend le jeu un peu plus joli, mais ce n'est pas vraiment exceptionnel. Mais l'univers tout mignon de Chocobo, mélangé au bestiaire de Final Fantasy, rend toujours ce jeu incroyablement captivant.

Mais comme il y a 11 ans, ce qu'on apprécie le plus dans Chocobo's Mystery Dungeon EVERY BUDDY! c'est évidemment l'OST. Ce dernier reprend les grands classiques des jeux Final Fantasy. Vous y retrouverez des musiques de Final Fantasy V, IX, VII ... il y en a pour tous les goûts, et ça fait un bien fou aux oreilles. On passe notre temps à fredonner les musiques tellement on les connaît par cœur. Un chef d'oeuvre musicale qui n'a pas de prix.

La fin d'une Kwehpoque

Pour finir, Chocobo's Mystery Dungeon EVERY BUDDY! est un gros fan service très enfantin avant tout. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Car au fond, ce jeu est à l'image d'un Final Fantasy. Il vous faudra du temps pour le prendre en main, mais aussi connaitre les moindres petites stratégies pour venir à bout des donjons. Au final, il arrivera plus à plaire aux gros fans de la saga Final Fantasy, et certains fans de RPG-Dungeons qu'aux joueurs lambda. Et son aspect enfantin, ne va pas l'aider à trouver son public. Pour ceux qui ont connu la version Nintendo Wii, vous serez surement déçu de cet opus, car il est loin de fournir un véritable travail, permettant de se démarquer de son aîné.


158 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now