• Couple of Gamer

[Test][Origin] FIFA 19


Dans quelques jours, le 28 Septembre pour être exact, FIFA 19 va enfin sortir. C'est l'occasion pour nous de vous dévoiler notre Test de ce nouveau millésime.

A La Découverte de FIFA 19

Nouvelle année, nouveau contenu ?

Une fois de plus, FIFA revient avec quelques petits changements. Cette fois-ci, le jeu propose un tout nouveau menu, très simple, mais aussi très vide. Très proche de celui de Madden NFL 19, d'ailleurs vous retrouverez les modes habituels comme la carrière, les jeux techniques, les compétitions, mais nous on va s’intéresser aux principaux modes.


Le mode FUT, qui apporte son lot de nouveautés, comme le mode division Rivals. Dans ce monde, vous allez affronter des adversaires en ligne pendant 5 matchs. Àl'issue de vos matchs, vous serez envoyé dans une division de votre niveau, parfait pour ne pas tomber dans un groupe trop fort, qui vous fera ragequit après seulement 5 buts. Bien sûr, si votre niveau s'améliore, vous ne continuerez pas dans une division faible, celle-ci évoluera avec vous.


L'autre petite nouveauté, tout droit sortie de Madden NFL, c'est le clash d'équipe. Dans ce mode, vous allez devoir affronter les équipes FUT du monde entier, pour récupérer un maximum de points, et recevoir une belle récompense à la fin de la semaine. Plus vous avez de point, plus votre récompense est belle. Mais ne vous inquiétez pas, car même si vous avez l'habitude de jouer en amateur ou semi-pro car vous n'êtes pas non plus une Légende à FIFA, vous aurez tout de même des points et de belles récompenses. Les autres modes, déjà connu, sont toujours là. Vous aurez toujours la possibilité de faire votre saison FUT Solo, ou bien un draft Solo ou en ligne. Les défis créations, qui eux aussi viennent tout droit de Madden NFL, sont aussi là, pour faire quelques échanges de cartes, et améliorer son deck de joueurs.

FUT Champions est la aussi pour le plus grand bonheur des champions. Rien à dire, le mode FUT 19 est complet, et se rapproche de plus en plus au MUT, même si ça manque encore et toujours de défis Solo comme Madden sait le faire. On attend avec impatience l'arrivée des défis solo, même si on n'est pas pret de les voir.


FIFA 19 propose de vivre une nouvelle aventure d'Alex Hunter, mais cette fois-ci, 2 autres histoires l'accompagnent. Si on trouve l'histoire d'Alex un peu molle et ennuyeuse, avec son rêve de décrocher la Ligue des Champions, l'histoire de sa demi-soeur, Kim Hunter est atroce. Cette fois-ci, on s'attaque au football féminin, avec les rêves de coupe du monde pour Kim. Heureusement, Danny Williams relève un peu le niveau de ce The Journey : Champions, est propose une histoire bien plus sympathique que les deux autres. Mais globalement, on n'accroche pas à The Journey, une fois de plus.


Le mode coup d'envoi propose lui aussi quelques nouveautés. Vous en avez marre de faire des matchs simples, Pas de soucis, 5 nouveaux modes s'offrent à vous. Le mode "Premier à" qui vous permet de faire un match avec comme condition, le premier à tant de but gagne, ou sinon si vous souhaitez aucune règle, le mode "sans règles" est possible. Sinon vous pouvez opter pour le mode "Distance" qui vous proposera de mettre des buts à une certaine distance, hors de la surface, ou au contraire ... un autre mode sympathique, c'est le "Têtes et volées, qui comme son nom l'indique, vous demandera de mettre des buts uniquement de cette manière. Et pour finir, si vous êtes du genre à être bien trop brusque pendant les matchs, tentez le mode "Survie" qui permet de rééquilibrer les débats à chaque but inscrit, ou comment s’entraîner à l'infériorité numérique. Dès que vous allez mettre un but, un joueur de votre équipe sortira, et vice versa.

Ces nouveaux modes peuvent être vue comme des entraînements. Car chacun propose son petit défi assez difficile à réaliser parfois.

L'autre nouveauté, merci PES, c'est l'arrivée de la Ligue des champions, est tout ce qui va avec. On peut dire qu'EA n'a pas chômé, et nous propose une UEFA Champions League de toute beauté, avec l'hymne officielle, et bien sûr toute l'ambiance qui va avec. Ce mode est disponible dans les menus, mais aussi dans le mode Coup d'envoi. Juste après, on retrouve les modes habituels, comme les matchs classiques, la saison online ou coop, la création de coupe etc.

Tout nouveau, Tout beau ?

Chaque année depuis maintenant 3-4 ans, on se demande si EA fait des efforts point de vue graphisme. Une fois n'est pas coutume, on n'a pas l'impression de voir un réel changement. À part les stars du ballon rond, rien n'est très joli, surtout quand on se fait un petit match de ligue 2 ou autres divisions inférieures. On a toujours le droit à des Characters designs identiques pour représenter les joueurs moins connus. Ok, FIFA propose toujours de nombreuses licences, mais est ce nécessaire de négliger la qualité pour la quantité. Dans un sens, combien de joueurs prendront les équipes à une étoile ? Peut-être 0.1%. Mais cela reste dommage, surtout quand on joue sur PC en Ultra, ça fait tache. Mais FIFA se rattrape sur la modélisation des stars toujours irréprochable, et des stades et leur ambiance au top. Bon on regrette un peu d'entendre plus souvent les supporteurs Parisiens qu'autres choses. Dans les menus, comme toujours, rien à redire. On a le droit a une bande-son au top, avec des artistes internationales. De quoi se prendre 20 droits d'auteur lors d'un live sur Youtube.

Le duo infernal

Une fois de plus, Hervé Matoux et Pierre Menez sont au micro. Une bien mauvaise nouvelle, car en plus d'avoir des commentaires parfois lourd de Pierre Menez, contrairement aux commentateurs Allemands ou Anglais, qu'on a pu découvrir à la Gamescom, ce duo est loin de mettre l'ambiance lors des matchs. On a toujours l'impression qu'ils s'ennuient, même quand y a de l'action. On a même envie de changer la langue. Allez les gars, montrer que nous aussi on a des commentateurs qui aiment le foot, au moins une fois.

La fin d'une domination ?

Pour finir, FIFA 19 est une fois de plus très bon, mais grâce à son contenu. À force de vouloir proposer la quantité à la qualité, il se retrouve dans l'ombre d'un PES, qui malgré avoir perdu la Ligue des Champions, est au top de sa forme. Les mécaniques de jeu ne changent pas, le mode FUT est toujours à l'avantage des stars, et la difficulté est gérée d'une manière parfois incompréhensible. On regrette l'époque où les commentateurs s'extasiaient pour rien. Mais le point positif, c'est qu'une semaine avant sa sortie, le jeu ne présente aucun bug, surement une première dans l'histoire de FIFA. On ne comprend pas toujours l'arbitrage qui fait des erreurs grotesques, même en visionnant le ralenti. En bref, FIFA reste FIFA. On attend avec impatience le changement, même si on sait que ça n'arrivera peut-être jamais maintenant. Heureusement, le mode FUT relève le niveau, mais pour combien de temps encore.


0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now