top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] Ylands: Nintendo Switch Edition


Disponible le 20 juin sur Nintendo Switch, Ylands: Nintendo Switch Edition est la version hors ligne et payante du jeu de survie de Bohemia Interactive, sorti sur PC en 2019, où l'on va devoir apprendre à survivre seul à travers 6 régions. Et après avoir pris la mer, et bâti notre nouvelle vie, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Ylands: Nintendo Switch Edition est un jeu de survie sandbox dans lequel on va devoir explorer les Ylands, et survivre à ses nombreux dangers. Avant de partir pour cette aventure, et de découvrir son histoire, on va commencer par la personnalisation de notre protagoniste. Pour ça, on aura quelques outils mis à notre disposition, pour créer notre futur héros. Genre. Coupe de cheveux. Couleur de peau.


Nos premiers pas dans Ylands sont assez simples. Après un accident en pleine mer, on va devoir atteindre une île, afin de l’explorer et de découvrir nos premières ressources. Une fois qu'on aura récupéré une multitude de ressources, on va commencer à confectionner nos premières armes qui nous permettront de récupérer de nouvelles ressources.

La première Ylands étant assez petite, et les ressources limitées, on va très vite devoir reprendre la mer, afin de découvrir la future Ylands. Mais les îles étant assez éloignées, il sera impossible d'en atteindre une nouvelle à la nage. Pour remédier à ce problème, il faudra, une fois de plus, mettre la main à la pâte, et confectionner un bateau. Notre premier bateau sera un petit bateau de fortune, avec une petite coque, un mât et une petite barre qui nous permettront d'explorer les alentours de notre premier biome. Une fois qu'on sera prêt, on pourra voguer vers 5 autres biomes allant du désert, au glacier. Mais il faudra avoir récolté les ressources nécessaires pour y accéder. Et au préalable, confectionner de meilleurs navires plus imposants pour solidifier les structures, et naviguer en sécurité. Et même si ces derniers auront besoin des mêmes structures, ils seront plus imposants, afin de faire face aux nombreux obstacles en mer.


Chaque biome aura ses propres parcelles. Pour alterner entre elles, et aussi voguer vers un nouveau biome, il faudra tenir la barre de notre bateau, et sélectionner sur la carte celle qu’on souhaite visiter. Une fois sur la terre ferme, notre objectif sera d’explorer les environs, afin de mettre la main sur de nouvelles ressources, qui nous permettront de confectionner de nouveaux objets. Et on enchaînera comme ça jusqu’à la fin de notre voyage, c'est-à-dire, jusqu’à l’exploration de toutes les zones, et la découverte de toutes les ressources.


Ylands ne laissera aucune place à l'instinct. Que ce soit pour cuire une viande ou créer des cataplasmes, il faudra obligatoirement débloquer la recette adéquate dans notre arbre à talents. Et dans ce dernier, tout sera réuni en plusieurs onglets, allant des véhicules, armes, vêtements ou encore mobiliers. Mais pour débloquer les recettes de chaque branche et de chaque onglet, il faudra réunir les ressources demandées. Au début de l'aventure, beaucoup d'entre elles seront récupérables sur notre route, histoire de progresser en douceur. Mais plus on avancera dans le jeu, plus il faudra de ressources fabriquées comme des lingots, du verre ou du tissu.

Par la suite, une fois débloquée, on pourra créer n’importe quel objet débloqué selon la recette. Ce qui nous permettra de cuisiner, de confectionner des vêtements, et de créer des armes. On pourra aussi créer des machines pour progresser dans l'aventure, comme des fours et des fourneaux. Mais également une voiture ou un hélico-pack pour se déplacer plus vite.


Ylands est un jeu de survie qui mise tout sur l'exploration. Pendant notre aventure, on va explorer des îles, des fonds marins ou encore des temples. Et plus on va progresser dans l'aventure, plus on va tomber sur de nombreux dangers, comme des indigènes, des bêtes féroce en tout genre, comme des autruches, des ours, et même des requins. Certaines espèces pourront aussi être domptées, dont certaines montables. Mais il faudra prendre soin d'elles en les nourrissant et en les protégeant.


À côté de la survie, Ylands proposera sa petite histoire. Pour progresser dans cette dernière, il faudra suivre divers objectifs afin de progresser dans les chapitres. Mais il faut être honnête, la survie prend tellement de temps, qu'on ne progresse pas aussi vite qu'on aurait espéré. Et seul, ce sera encore pire.

Ylands: Nintendo Switch Edition nous propose une direction artistique en low poly. Et comme souvent avec ce style simple et particulier, on arrive facilement à se plonger dans les différents biomes et parcelles de l’aventure. Pour nous accompagner, on a le droit à un OST qui colle parfaitement au jeu. Malheureusement, cette version Nintendo Switch n'est pas optimale. Et si on laisse de côté les nombreux bugs de notre accès anticipé, comme le bateau qui se bloque à plusieurs reprises. Difficile de ne pas pointer du doigt les chargements, un peu trop longs, ainsi que les nombreuses chutes de FPS qui nous font laguer tout au long de l’aventure. Des petits soucis qui peuvent très vite nous faire regretter la version Nintendo Switch.


Pour conclure, Ylands: Nintendo Switch Edition est une version hors ligne du jeu qui permet de profiter d’un bon jeu de survie sans microtransaction. Mais seul, le jeu est trop long. Et même en enchaînant les heures, on n’a pas la sensation de progresser. Et encore moins dans l'histoire. De plus, malgré son côté portable, la Nintendo Switch n'est pas la meilleure console pour profiter pleinement du jeu. Il n’est pas assez optimisé pour la console. Et on passe plus de temps dans les chargements, et à rager sur les ralentissements, qu’à prendre du plaisir. À voir si quelques petits patchs vont voir le jour, afin de stabiliser tout ça. Histoire qu’on puisse profiter comme on le devrait de ce petit jeu de survie et d’exploration sur la Nintendo Switch.


157 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...