• Couple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] Wreckfest


Après une sortie sur PC, puis une sortie sur consoles Old-Gen, puis Next-Gen, le jeu de courses destructrices de Bugbear, créateur du FlatOut 1 et 2, Wreckfest, a eu le droit à sa version portable sur Nintendo Switch, le 21 juin dernier. Toujours édité par THQ Nordic, on a repris la route pour découvrir cette ultime version du jeu de course le plus déjanté de ces derniers, afin de voir si, même en mode portable, les courses étaient toujours aussi folles et explosives que sur les autres plateformes. Verdict ?

Trailer du jeu

Avant, on avait Destruction Derby. Puis après, on a eu FalOut. Et depuis quelques années, on a le digne héritier de tous ces jeux-là, Wreckfest. Un jeu de courses, qui demande aux pilotes les plus fous de froisser la tôle pour passer la ligne d'arrivée en grand vainqueur. Et pour réussir cet exploit, il va falloir enchaîner les courses. Wreckfest est un jeu qui propose de nombreux modes de jeu. Et le mode principal va être la carrière. Dans cette dernière, on va devoir participer à 5 séries de courses, comprenant entre 12 et 30 événements. Parmi ces événements, on va avoir des courses simples, du derby, des courses derby, et aussi, quelques courses un peu folles, avec des canapés en guise de voiture. Lors du mode carrière, on va gagner de l'argent et des véhicules, qui vont nous servir à participer aux autres événements. Le mode carrière de Wreckfest est assez long. C'est une bonne vingtaine d'heures de plaisir, à détruire ses adversaires, juste pour la victoire.

En plus du mode carrière, Wreckfest propose un mode épreuve personnalisée, qui permet de participer à différentes épreuves sur l'une des 45 pistes et arènes du jeu. On va aussi pouvoir choisir son style d'épreuve, et quelques paramètres de course. Le jeu propose aussi un mode multijoueur, avec des courses, des derby, des spéciales, en privée ou en publique. Et pour finir, le mode tournoi, qui propose plusieurs défis quotidiens à réaliser, ainsi qu'un défi hebdo et un défi de saison. Dans ce mode, il faudra réaliser un maximum de défis pour gagner des récompenses finales à la fin de la saison.

En plus des nombreuses épreuves que nous réserve Wreckfest, le mode garage va nous permettre de personnaliser et d'améliorer chacune des voitures. Avec l'argent récolté lors des courses, on va pouvoir acheter des pièces pour nos voitures, afin d'améliorer leurs performances. Mais aussi le blindage et le visuel. Selon les pièces installées, on va pouvoir améliorer l'indice de performance de la voiture. Et ainsi participer à des événements réservés à certaines voitures, selon leur indice. Il est donc indispensable de faire des modifications, si l'on souhaite participer à tous les événements du mode carrière. En plus des améliorations, on va pouvoir personnaliser le style des voitures grâce à l'atelier de peinture. Et changer les couleurs des voitures et du design installé. Et pour les touche-à-tout, une section réglage va permettre de régler les suspensions, les rapports, le différentiel, ou encore, l'équilibrage des freins.

Wreckfest est un très bon jeu de course. Et ça, depuis sa première sortie en Early Access sur PC. Et même si la version Nintendo Switch lui offre un sacré downgrade. Il reste très bon. Surtout en mode portable. C'est un plaisir de pouvoir participer à des derbys au fond de son lit, ou en profitant des premiers rayons de soleil depuis sa terrasse. Certes, on est très loin de la version consoles ou PC, qui est presque parfaite. Il y a des problèmes de textures, pas très jolis à voir. Mais on passe à côté, au vu du plaisir que l'on prend dans les nombreuses épreuves du jeu.


Pour conclure, Wreckfest a toujours été un très bon jeu. Et malgré une version loin d'être aussi prestigieuse que sur PC ou Consoles. La version Nintendo Switch offre un très bon avantage. Une version portable. C'est un plaisir de pouvoir profiter des courses destructives de Wreckfest, où que l'on soit. Mais pour une meilleure expérience. Et surtout, on découvrir le vrai talent du studio Bugbear. Il est préférable de profiter du jeu, sur une plateforme qui le met en valeur.


525 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout