top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] The Cub


Disponible le 19 janvier sur Steam, PlayStation, Xbox et Nintendo Switch, The Cub est un jeu de plateforme inspiré des classiques de SEGA, développé par Demagog Studio, et édité par Untold Tales et Gamersky Games, qui nous replonge dans le monde dévasté de Golf Club Wasteland, dans lequel les ultrariches de Mars venaient faire leur petite partie de Golf sur les ruines de notre planète terre. Pour cette nouvelle histoire, on va en savoir un peu plus sur l’extraterrestre rencontré dans le jeu précédent. Et comprendre pourquoi il est le dernier survivant sur Terre. Et après avoir échappé à de nombreux ennemis, et traversé de nombreux obstacles, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

The Cub est un jeu de parkour qui nous plonge dans les ruines de l'humanité. Après la grande catastrophe écologique, les ultrariches s'enfuient vers Mars et laissent les autres périr. Parmi eux vit un enfant immunisé à cette planète hostile. Des décennies passent et ceux qui sont sur Mars retournent sur Terre. Lorsqu'ils repèrent un enfant humain, ils tentent immédiatement de le capturer.


Ce jeu est un mélange entre la suite et le préquel du jeu de golf, Golf Club Wasteland, où pendant nos parties de golf sur la Terre, on avait fait la rencontre d’un jeune garçon sauvage. The Cub nous raconte l’histoire de ce garçon, qui se retrouve seul sur Terre. Sauf que cette fois-ci, au lieu de parcourir les ruines de notre Terre en jouant au golf, on va devoir prendre le contrôle de ce jeune garçon sauvage, afin d’échapper aux humains.

Pour pouvoir progresser dans cette nouvelle aventure, on va simplement devoir sauter, d’obstacle en obstacle, se balancer, casser des murs, ou encore, courir, afin de ne pas se faire attraper. Un jeu de plateforme très classique, qui va tout de même nous offrir quelques séquences uniques, comme une balade à dos d’un drôle de bison, ou encore, des séquences de Shoot’em’up à l’horizontal où il va falloir esquiver des missiles. Ainsi que de nombreuses scènes de poursuite qui vont nous demander une bonne réactivité, afin de ne pas louper les obstacles.


Pendant l'aventure, même si on sera souvent poursuivi par des humains, il faudra penser à explorer. Car il y aura de nombreux objets à collecter, comme de la nourriture pour faire roter notre petit survivant, des peluches à câliner pour un maximum de tendresse, des objets luxueux, et des vidéos, des films et des livres pour notre culture. Mais le plus important sera de mettre la main sur les journaux, afin de comprendre ce qu’il s’est passé sur Terre. Ainsi que des clés USB pour découvrir les messages laissés par les anciens. La plupart de ces objets se trouveront sur notre route. Mais parfois, il faudra se montrer un minimum curieux, et explorer quelques lieux plus difficiles d’accès.


Comme pour l’aventure précédente, il ne faudra que très peu de temps pour venir à bout de l’aventure. The Cub est composé de 9 chapitres. Et en explorant les moindres recoins, et en récupérant tous les objets à collectionner, il faudra seulement 5 petites heures. Certes, c’est assez court. Mais ça reste raisonnable. Surtout que les connaisseurs de Golf Club Wasteland auront le droit à de nombreuses réponses à leurs questions. Pour les nouveaux joueurs, l’aventure sera tout aussi magique. Même si certains éléments de l’histoire seront plus difficiles à comprendre.

Graphiquement, The Cub propose la même direction artistique que Golf Club Wasteland. Sauf que cette fois-ci, en plus du monde en ruine, on va avoir le droit à quelques ennemis supplémentaires qui viendront apporter un peu de vie au jeu. Pour nous accompagner, on aura toujours le droit à la Radio Nostalgia From Mars, et quelques musiques un peu spéciales. Mais qui, comme le jeu précédent, collent parfaitement à l’aventure. De plus, comme il s'agit d'un petit jeu, la Nintendo Switch est la plateforme idéale pour le découvrir. On a le droit à une aventure, belle et colorée, qui s’emporte partout, sans forcer sur la batterie. Ce qui permet, par la même occasion, de se poser, et de le faire en une seule soirée, au fond de son lit.


Pour conclure, The Cub est le petit jeu parfait qui permet de comprendre les événements qui ont poussé Charlie à revenir sur Terre. L’histoire est belle et attendrissante. Et une fois terminée, on a envie de relancer Golf Club Wasteland. Une belle surprise qu’on n’attendait pas forcément. Et qui, comme son prédécesseur, fait mouche.


216 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...