top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Lawn Mowing Simulator


Disponible le 14 mars sur Nintendo Switch, Lawn Mowing Simulator est un jeu de simulation d'agent d'entretien d'espace vert, développé par Skyhook Games, et édité par astragon Entertainment, sorti en 2021 sur PC et Xbox, et en 2022 sur PlayStation, où notre mission sera de tondre divers terrains. Et après de nombreuses heures de tonte, il est temps de donner notre avis sur ce portage.

Trailer du jeu

Lawn Mowing Simulator est un jeu de simulation d'agent d'entretien d'espace vert, où il faudra accomplir de nombreux contrats de tonte. Du petit jardin, à la propriété privée, en passant par un grand camping. Notre mission sera donc de tondre soigneusement la pelouse, et de prendre soin des espaces verts, en y ramassant des déchets. Le jeu propose 4 modes. La carrière, le mode défi, la tonte rapide ou la tonte libre. Et comme dans tous les jeux de simulation, il n'y a donc pas vraiment de durée de vie. Car entre les 37 lieux et 17 véhicules, on va avoir pas mal de boulot.


Le mode carrière de Lawn Mowing Simulator est un mode qui nous demandera beaucoup de temps. Dans celui-ci, on va commencer à créer notre entreprise en lui donnant un nom et en créant son logo. Une fois terminé, on commencera par choisir l'apparence de notre protagoniste. Bon, il ne s'agira pas d'une personnalisation ultra poussée. On choisira notre sexe et notre apparence entre quelques personnages prédéfinis. Ensuite, il suffira de choisir la couleur de la casquette et de notre uniforme, sans oublier l'emplacement de notre logo.

Avant de nous lancer dans la grande aventure de la tonte, on devra choisir entre l'une des trois machines offertes pour débuter notre aventure. Mais avant de faire son choix, on aura la possibilité de tester les différentes machines. Ce petit test nous permettra de se faire une idée de la prise en main des véhicules, avant de se lancer. Petite nouveauté par rapport à son lancement sur PC, on pourra également choisir entre l'une des 2 ou 3 débroussailleuses qui dépendra du choix de notre tondeuse. Car chaque choix devra rentrer dans notre budget.


Après avoir sélectionné une des tondeuses, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Pour débuter, il faudra accomplir plusieurs contrats afin d'améliorer la réputation de l'entreprise. Il suffira simplement de choisir les contrats jour après jour. Au début, un seul contrat sera disponible. Mais à force d'augmenter le niveau de l'entreprise, ce nombre augmentera peu à peu. Pour gagner en réputation, il va falloir se mettre sérieusement au travail. Il faudra tondre les différents lieux le plus sérieusement possible, afin de les rafraîchir.


Avant de commencer la tonte, il faudra jeter un coup d'œil sur le terrain pour voir si les clients n'ont pas oublié d'objets qui endommageraient notre matériel. Une fois cette tâche effectuée, on retournera près de notre machine pour commencer le travail. Il faudra bien faire attention à la hauteur de la tonte demandée par les clients. Sinon, notre contrat ne sera pas totalement accompli. Un petit réglage permettra de s'assurer de la bonne taille. Une fois prêt, on pourra commencer notre travail. Cependant, hors de question de procéder n'importe comment, en tondant de droite à gauche, et en laissant des gros trous partout. La moindre petite parcelle doit être tondue. Il faudra donc tondre avec délicatesse. Même si c'est plus long. Évidemment, il sera possible de quitter le contrat comme ça. Mais la paie en sera moins bonne.

Pendant la tonte, il faudra aussi faire attention à ne pas rouler sur les fleurs, ni à taper un arbre ou autre. Car sinon, on aura des amendes. Ce qui aura un impact sur notre paie finale. Et comme mentionné plus haut, on a maintenant la chance d'avoir une débroussailleuse avec nous pour une belle finition au tour des obstacles sans causer trop de dégâts. Avec notre tondeuse, il faudra faire attention à la jauge de remplissage du bac à herbe. Car si on laisse de l'herbe sur le sol, on sera aussi pénalisé. Et ce n'est pas tout. Il ne faudra pas confondre travail et piste de course. Si on commence à se comporter n'importe comment, il y a de grandes chances que l'on abîme le terrain. Ce qui nous vaudra aussi des amendes, en plus d'endommager notre machine. Ce qui pourra également faire échouer notre mission.


Lawn Mowing Simulator propose également des missions de ramassage de déchets. Le principe est simple, pour nous couper un peu des missions de tonte, on pourra se rendre dans quelques camping, et on devra fouiller chaque zone pour ramasser les déchets. Le nombre sera différent d’une mission à une autre. Il faudra courir afin de ne pas perdre de temps pour mettre la main sur ses déchets, et de gagner des récompenses légèrement plus importantes selon notre rapidité.


Au fil de notre carrière, on aura des contrats de plus en plus complexes, avec des conditions de moins en moins agréables, comme tondre par temps de pluie, ou tondre dans un jardin mal entretenu, qui nous demandera plus de temps, si on ne souhaite pas se faire sanctionner. Une fois un contrat terminé, on aura un compte-rendu de notre journée, avec les bénéfices et les amendes. En plus de l'argent, pour chacun des contrats, on récupérera un nombre différent d'argent et de PR plus ou moins différents selon la difficulté et la taille du jardin. Ces PR seront nos points de réputation. Plus on en récoltera, plus notre niveau de crédibilité grimpera, plus les contrats deviendront intéressants, mais aussi plus difficiles.

Notre première machine sera parfaite pour débuter notre carrière. Mais elle ne sera pas suffisante au bout d'un moment. C'est pour ça que l'argent des contrats sera si important. Grâce à cela, on pourra investir dans de nouveaux véhicules. Mais il faudra mettre la main au porte-monnaie pour commencer à avoir des véhicules de qualité qui auront tous leurs forces et leurs faiblesses, et qu’il faudra prendre en compte pour pouvoir valider nos futures missions. Mais avant l'achat d'un véhicule, il faudra améliorer notre QG, afin d'avoir un parking plus grand. Sans ça, il sera impossible d'acheter une nouvelle tondeuse. Une fois la première amélioration du QG effectuée, on pourra investir dans un second véhicule. Pour en avoir de nouveaux, on devra donc déménager, afin d’agrandir le nombre de places en investissant dans un nouveau QG. Tout ceci ne sera pas gratuit. Car plus il gagnera en place, plus le QG coûtera cher. Par chance, au fil de notre progression, on pourra employer du personnel, qui nous aidera à effectuer des contrats. Il suffira de placer notre employé, avec potentiellement une machine et une débroussailleuse sur une mission, et nous sur une autre, afin d'accomplir deux fois plus de travail en une journée. Par contre, il faudra faire attention à bien économiser, sans faire n'importe quoi avec son argent. Sinon on finira très vite en banqueroute. Car les machines demanderont de l'entretien, et il faudra les réparer après chaque mission. Entre faire le plein, changer les lames, réparer le moteur ou le véhicule. Ceci nous demandera toujours plus d'argent. Donc, mieux vaut faire un peu d'économie avant les achats compulsifs. Encore plus en prenant en compte le salaire de nos employés.


Une fois qu'on aura un niveau de crédibilité bien avancé dans le mode carrière, on pourra se changer les esprits, dans le mode défi. En tout, il y aura 3 styles de défis. Les amateurs, les professionnels et les experts. Mais ils ne seront pas débloqués tout de suite. Les PR récoltés dans le mode carrière serviront à débloquer les niveaux au fur et à mesure. Ils ne seront pas obligatoires. Mais ils seront très amusants. Par contre, ces défis ne seront pas pour les amateurs. Chaque défi aura un objectif différent, et il y a de fortes chances de tomber sur des machines qu'on n'a pas encore prises en main. Ce qui rajoutera une difficulté supplémentaire. Mais ils permettront de nous mettre à l'épreuve, et d'apporter un peu de piment au jeu. Le mode tonte rapide sera composé de deux types de contrat. Le mineur ou l’important. La différence entre ces deux types de contrat dépendra uniquement du délai de la mission. Entre 10 et 30 minutes pour l’un, et 30 minutes et une heure pour l’autre. Une fois sélectionné, on se lancera dans une mission aléatoire plus ou moins rapide selon notre choix. Le jeu proposera aussi un mode libre. Mais pour en profiter pleinement, il faudra obligatoirement passer par le mode carrière. Car seuls les engins obtenus lors du mode carrière, ainsi que les terrains, seront jouables.


Lawn Mowing Simulator a fait un beau et long chemin depuis sa sortie sur PC. Et même s'il y a eu des nouveautés gratuites depuis qu’on y a joué sur PC, il y a également eu deux DLC entre 2021 et 2022. Dino Safari et Ancient Britain. Et on est un peu déçu de voir qu’ils ne sont pas inclus directement avec ce portage.

Lawn Mowing Simulator est un jeu de simulation qui reste assez poussé, comme souvent dans les simulations. Cependant, sur Nintendo Switch, comparé à la version PC, on voit obligatoirement la différence. Les décors sont moins poussés, plus pixelisés, et il n’y a pas ou presque pas de vie en dehors des terrains. Par exemple, on ne voit aucun passant, ni même une voiture passer à côté, comme c’est le cas sur les autres versions. Certes, ce n’est qu’un détail. Et pour ce genre de portage, il faut souvent faire des concessions. Malheureusement, ce n’est pas le seul problème. La version Nintendo Switch souffre du même souci que la version PC, avec l'absence de différences entre les tailles de tonte. On va remarquer la différence entre un terrain tondu et un terrain non tondu. Mais si on coupe de 9 cm à la place de 5 cm, on ne va pas s’en rendre compte. Pourtant, malgré tous ces petits problèmes, la version Nintendo Switch reste la plateforme idéale pour découvrir cette reposante expérience. Et c’est surtout grâce à son mode portable. Mais le jeu est assez gourmand. On ne peut donc pas faire plus de deux missions, avant d’être à court de batterie. Du côté de la bande-son, comme les autres versions, on a juste le droit aux bruitages des machines, et quelques animaux pour nous mettre dans l’ambiance. Ce qui rend l'expérience reposante.


Pour conclure, le portage Nintendo Switch de Lawn Mowing Simulator n’est pas parfait. Les décors sont moins détaillés que sur PC, et la batterie de la Nintendo Switch n’arrive pas à tenir. Ce qui gâche un peu nos soirées cosys. Cependant, pour nous, ce portage reste la meilleure version du jeu. Et ce, grâce à son mode portable, qui nous permet de profiter du jeu où que l'on soit. Et même si on est loin de la beauté de certains jeux, une fois en main, le jeu est une vraie simulation, assez poussée, qui nous propose un vrai moment de détente.


167 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...