• Couple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] HARVESTELLA


Après une preview qui nous avait donné envie de voyager dans le temps pour l'avoir entre les mains le plus vite possible. Nous sommes retournés dans le merveilleux RPG de simulation de vie signé SQUARE ENIX, HARVESTELLA, disponible depuis le 4 novembre sur PC et Nintendo Switch. Et comme lors de notre preview, nous avons été conquis. Et après de nombreuses heures à cultiver, explorer, et attaquer nos plus grandes peurs. Il est enfin temps pour nous de se résigner à lâcher un peu la Nintendo Switch. Et de donner notre avis final sur cette aventure qui nous a fait perdre des heures et des heures de notre temps.

Trailer du jeu

Un voyage à travers le temps et l'espace !

HARVESTELLA, un RPG de simulation de vie qui nous plonge dans un monde en plein Quietus, une calamité survenant à chaque changement de saison et menaçant toute vie. Dans ce jeu, on y contrôle notre propre héros, qui, après un drôle de rêve, se retrouve dans le village de Lèthe. Amnésique, Cres, le médecin du village, va tout mettre en œuvre pour nous aider, le temps que l'on reprenne des forces. Mais rapidement, un nouvel événement va bouleverser la vie de notre protagoniste, et de tous les villageois.


Pour ne pas trop en dévoiler sur l'histoire, on n'y pas plus loin sur cette dernière. Car les nombreux éléments de l'histoire pourraient gâcher la future expérience des joueurs. Mais ce qu'on peut dire sur l'histoire, c'est que pendant notre voyage, on sera accompagné d'Aria. Et on devra parcourir le monde pour explorer les différentes zones attaquées par des monstres récemment, et enquêter sur les Lumicyles de chacune des zones. Chapitre après chapitre, on va donc devoir enquêter dans un donjon, afin d'atteindre le Lumicycle. Et pour finir, vaincre le boss du donjon.


L'histoire principale est composée de 9 chapitres principaux. Certains de ces chapitres proposeront plusieurs chapitres à découvrir. Pour suivre les quêtes principales du jeu, il suffira de suivre le point d'exclamation jaune sur la carte. Celui-ci nous mènera un peu partout dans le monde d'HARVESTELLA. On y découvrira de nouvelles villes, ainsi que de nouveaux donjons.

En plus des quêtes principales des différents chapitres, le jeu propose de nombreuses quêtes secondaires. Dans un premier temps, on va avoir les quêtes secondaires de base, que les différents villageois nous demanderont d'accomplir. Ces quêtes seront souvent des aller/retour dans les différentes zones découvertes auparavant. Ensuite, on aura les quêtes des personnages. Pendant notre aventure, on va faire la rencontre de nombreux personnages, qui se joindront à nous. Une fois le chapitre terminé avec ce personnage, il restera en contact avec nous, par le biais de lettres envoyées chez nous. Ces lettres nous demanderont de réaliser une petite requête, comme récupérer des fleurs, ou passer directement faire un petit coucou pour parler. Ces quêtes renforceront le lien entre notre héros et le personnage. Et ajoutera un petit bonus en combat.


Ce n'est pas tout. Il y a encore de nombreuses quêtes à découvrir dans HARVESTELLA. Plus on va avancer dans l'histoire, plus on va rencontrer de nouveaux personnages, qui nous demanderont d'accomplir des quêtes spéciales. Par exemple, en faisant évoluer notre ferme, on fera la rencontre de 4 petites fées qui nous demanderont d'accomplir des hauts-faits, qui serviront à améliorer nos capacités de jardinage. Mais pas seulement. Ces Hauts-faits seront assez simples, il faudra simplement planter, récolter, pêcher, ou encore, tuer des ennemis.

Ainsi, on aura les quêtes du Sahuagin. Ce dernier, une fois rencontré dans l'une des parties de notre ferme, nous demandera de pêcher quelques poissons rares. Ces derniers se trouveront un peu partout dans les zones de pêche du jeu. Et se pêcheront uniquement avec une canne à pêche niveau 2. Pour finir, on aura les quêtes de restauration. Dans ces dernières, on devra créer des bons petits plats à distribuer dans les différents restaurants des villes du jeu. Pour trouver les recettes de ces plats, il faudra obligatoirement les acheter dans les boutiques de chaque ville.


Bien sûr, il aura bien d'autres choses à faire dans HARVESTELLA. Par exemple, explorer le monde pour trouver des poupées, ou encore, faire évoluer sa ferme. Et même si, comme dans de nombreux jeux de ferme, on ne peut pas vraiment parler de durée de vie. Pour venir à bout de l'histoire principale, et de quelques quêtes secondaires, il faudra compter une bonne quarantaine d'heures. Mais avec la ferme, et les nombreux événements du jeu, cette durée de vie sera très vite doublée.

Le combat de tout un peuple !

Lors de notre aventure dans HARVESTELLA, on va parcourir le monde, et découvrir différents lieux et donjons plein d'ennemis. Lors de notre première exploration, on sera équipé de notre épée, et on pourra attaquer les différents monstres qui nous barreront la route. Enfin, presque tous les monstres. Les PEURS, de redoutables monstres, ne pourront pas être vaincus pour l'instant. Selon le niveau des PEURS, il faudra fuir. Pour le reste, on pourra se faire plaisir. Et vaincre tout ce qui bouge. Les combats d'HARVESTELLA sont dynamiques. Il suffira simplement d'utiliser la touche attaquer pour frapper les ennemis. On pourra aussi effectuer des attaques spéciales que l'on débloquera grâce à des PdS, dans les différents arbres à compétences de notre héros. Par la suite, on fera la rencontre de certains ennemis qui ne pourront pas être affectés par nos attaques physiques. On apprendra donc la magie. Et comme pour les attaques physiques, on aura le droit à un arbre à compétences. Parfois, il faudra permuter entre les différents styles d'attaques pour venir à bout d'un groupe d'ennemis. Plus on va avancer dans l'histoire, plus on va faire la rencontre de nouveaux alliés. Leur rencontre nous permettra de débloquer leur classe. Au total, il y aura 9 classes à découvrir, avec chacune un arbre à talents, et différentes compétences, utiles selon les ennemis. On pourra actionner jusqu'à 3 classes. Et les permuter lors d'un combat. Pour changer les classes, il faudra se rendre près d'un lumicycle de téléportation.


Lors des combats, on pourra effectuer des break sur les boss. Évitant ainsi qu'ils effectuent certaines attaques puissantes. On pourra aussi lancer une attaque spéciale ou effectuer un dash pour esquiver les attaques. Les combats ne sont pas difficiles contre les ennemis ou les PEURS. Mais face aux boss, on souffrira un peu plus. Car ces derniers demanderont beaucoup de stratégie et d'énergie. D'ailleurs, l'énergie sera très importante lors d'une journée. Car elle permettra d'effectuer des actions, que ce soit en attaque ou en jardinant. L'énergie s'épuisera plus vite si notre estomac est vide. Il faudra donc penser à prendre un repas au début d'un donjon, avec toute son équipe.


Lors des combats, on sera toujours, ou presque, accompagné par deux alliés. Ces derniers pourront être changés au cours de la partie. On les rencontrera petit à petit en progressant dans l'aventure.

La vie à travers les 4 saisons !

Bien sûr HARVESTELLA est bien plus qu'une simple aventure. Derrière, on va devoir gérer notre ferme, tout en progressant dans les différents chapitres du jeu. Et il ne faudra surtout pas négliger cette ferme. Car c'est grâce à elle qu'on gagnera notre vie. Et qu'on pourra acheter des ressources, des graines, et améliorer nos armes. Au début, on aura une petite partie du terrain. Sur ce dernier, on pourra planter quelques légumes de saison. Ces légumes serviront à créer des recettes. Mais surtout, à gagner de l'argent en les revendant. Comme n'importe quel jeu de simulation de ferme. Pour bien gérer notre ferme, on aura, dès le départ, quelques outils, comme l'arrosoir, la pioche ou encore, le marteau. Il faudra donc penser à casser les pierres gênantes, bêcher, planter les graines, puis arroser, presque tous les jours, pour que la ferme soit productive.


Par la suite, on débloquera de nouveaux outils, ou plutôt, de nouvelles machines. Ces dernières permettront de transformer nos récoltes en un autre produit fini. Par exemple, de la confiture, des yaourts, ou encore, de la nourriture pour nos animaux. Car oui, dans HARVESTELLA, on pourra aussi élever quelques animaux, afin de récupérer du lait, ou encore des œufs. Certains animaux serviront aussi comme monture par la suite.

Plus on va enchaîner les saisons, plus notre ferme va évoluer. On y découvrira de nouveaux biomes, comme le biome aquatique, une ferme qui permettra de faire pousser certaines graines qui ont besoin d'eau. Et le biome caverne, qui va surtout servir à faire pousser des graines qui n'aiment pas trop la lumière. Ces différents biomes se débloqueront au fur et à mesure qu'on avancera dans notre aventure.


Bien sûr, on aura aussi l'évolution de la ferme. Cette dernière se fera depuis le village de Lèthe. Un vendeur nous permettra d'agrandir notre ferme, ainsi que les enclos pour nos animaux. Plus la ferme sera grande, plus elle nous rapportera. Malheureusement, avec le prix de certaines graines, il sera difficile de bien gagner sa vie dès les premières heures.


À la fin d'une saison, il y aura une journée de Quietus. Lors de cette journée, toutes nos récoltes disparaîtront. Et il faudra s'occuper comme on peut. Car tout sera fermé. On pourra néanmoins se promener dans le monde. Pêcher quelques poissons, ou découvrir les donjons en mode Quietus.

Une mini version presque parfaite ?

Lors de notre preview, HARVESTELLA nous avait bluffé par son univers et sa direction artistique. Et pourtant, on avait découvert que les 2 premiers chapitres. Et sans grosse surprise, la suite du voyage nous en a mis plein les yeux. Les différents villages sont somptueux, malgré leur petite taille. Les donjons nous époustouflant. Avec des boss vraiment magnifiques. Mais ce qu'on adore surtout dans cette aventure, c'est l'évolution du monde selon la saison. Que ce soit le printemps, l'été, l'hiver ou l'automne, on est toujours transporté dans une autre saison, grâce aux nombreux détails et jeu de couleur. Et les périodes de Quietis apportent quelque chose en plus à l'univers d'HARVESTELLA. Bien sûr, on ne rentrera pas dans tous les détails. Mais plus on avance dans le jeu, plus nos yeux sont sous le charme.


Bien sûr, on ne peut pas jouer à un jeu de Square Enix, sans un OST mémorable. C'est donc pour le plus grand plaisir de nos oreilles que le jeu nous transporte dans son monde, grâce à de sublimes musiques. Sans oublier le doublage anglais ou japonais de qualité. Un pur bonheur.

LE simulateur de vie de cette fin d'année ?

Pour conclure, HARVESTELLA est l'un des simulateurs de vie à posséder en cette fin d'année. Que ce soit pour la gestion de sa ferme, son histoire, ou ses nombreuses quêtes et activités. Tout est réuni pour nous faire passer un agréable moment dans ce jeu. Certes, les combats contre les boss sont parfois très corsés. Mais une fois que nos personnages ont bien évolué. Et prend plaisir à explorer le monde d'HARVESTELLA, et de gérer nos quêtes et notre ferme. Avec ce nouveau jeu, SQUARE ENIX frappe très fort. Même en sortant de sa zone de confort, le studio arrive à faire un petit chef d'œuvre. Et après une telle réussite, on espère voir une suite, ou un autre jeu du même genre.


315 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout