• Couple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Bugsnax


Après une sortie fin 2020 sur PlayStation 4, PlayStation 5 et sur PC via Epic Games Store. Le jeu d'aventure Bugsnax arrive sur Nintendo Switch, Xbox One, Xbox Series et Steam le 28 avril. On est donc retourné sur l'île remplie d'encas, euh de Bugsnax, afin de découvrir le portage sur la petite console hybride. Et après s'être rempli le ventre. Voici notre test.

Trailer du jeu

Une délicieuse aventure portable !

Alors qu'on est sur le point de perdre notre travail de journaliste. Notre dernier espoir, pour sauver notre vie professionnelle, est de se rendre sur l'île aux Zenkas, pour interviewer Lizbert, et en apprendre plus sur son village de Snaxburg, et ses délicieuses bêtes qui l'entourent. Malheureusement, une fois sur place, les seules choses qu'on y trouve, c'est un Maire dans un piteux état, une ville déchirée par une grosse dispute, et Lizbert, portée disparue. Tout en faisant notre travail de journaliste, le Maire va nous demander de faire revenir les habitants dans la ville, pour qu'elle retrouve sa joie de vivre d'antan. Mais aussi, partir à la recherche de Lizbert.

La chasse aux gros Zenkas !

Bugsnax est un jeu d'aventure en vue à la première personne, avec une petite partie réservée à la chasse aux encas. Dans ce drôle de petit jeu, notre but sera de faire revenir les habitants de cette ville brisée, et de retrouver notre exploratrice, Lizbert. Pour cela, rien de plus simple. Il faudra se plier aux exigences des différents habitants de l'île, pour qu'ils acceptent de revenir dans la ville. Dans 90% des cas, leur demande sera toujours la même, partir à la chasse aux Bugsnax. De charmantes petites créatures, mi-insecte, mi-snack. Il y a plus d'une centaine d'espèces à retrouver, éparpillé dans les quatre coins de l'île, divisée en 9 zones, allant du désert aride à la plaine enneigée. Les Bugsnax sont divers et variés. On y trouve des araignées esquimaudes. Des abeilles miel. Et pleins d'autres références à la nourriture.


Pour retrouver ces fameux Bugsnax, il faudra s'aider du seul indice qu'on a en autre possession, son nom. Heureusement, quand on nous annonce qu'il faut trouver un Grosquimau ou une Meximante, on sait à peu près à quoi s'attendre. Pour nous aider dans notre recherche, il est possible de se munir de son appareil photo pour analyser les différents Bugsnax. En plus de confirmer son nom, l'appareil photo permet aussi de donner des détails sur sa zone de déplacement, ses forces et faiblesses. Et parfois même, comment les capturer. Et pour ceux qui n'auraient pas ce genre d'informations, il faudra faire preuve d'originalité pour les capturer.

Pour attraper un Bugsnax, il y a trois méthodes, qui se débloqueront au fur et à mesure qu'on avancera dans l'aventure. La première méthode sera la boîte à capture. C'est la méthode la plus simple. Il suffit simplement de la poser, et une fois qu'une bête est à l'intérieur, on la referme. Mais cette méthode ne fonctionnera pas pour toutes les bêtes. Pour les autres, il faudra utiliser la seconde méthode, le filet. C'est une méthode un peu plus difficile à prendre en main. Car il ne suffira pas de lancer son filet pour capturer le Bugsnax. Pour avoir une chance de le capturer, il faudra l'étourdir avant. Selon le Bugsnax, il faudra trouver une méthode d'étourdissement adaptée. Pour trouver leurs points faibles, et tenter une capture facile au filet, l'appareil photo restera le meilleur allié. Car il nous apprendra les faiblesses des Bugsnax. Ce qui donnera un indice pour tenter de les étourdir. Malheureusement, pour certains Bugsnax, il faudra réfléchir par soi-même, pour trouver la meilleure méthode d'étourdissement. Pour finir, la troisième et dernière méthode de capture, c'est le grappin. Comme pour le filet, il faudra trouver un moyen d'assommer le Bugsnax, avant de pouvoir l'attraper.


Heureusement, le jeu nous propose quelques outils supplémentaires pour assommer les petites bêtes. Dans un premier temps, on a un trampoline. En analysant le trajet du Bugsnax, on met en place le trampoline sur son chemin, ce qui permettra de le faire voler, et de l'étourdir juste après. En second outil, on a un entraver. C'est une sorte de double ventouse, qui, grâce à sa corde, peut faire trébucher les Bugsnax, et les assommer. Pour le reste, il faudra faire preuve d'imagination, comme faire foncer un Bugsnax dans un arbre, ou utiliser le lance-sauce, pour les attirer là où l'on souhaite. Certaines espèces nous donneront du fil à retordre. Et chaque Bugsnax aura son caractère. Ce qui compliquera la tâche. Mais avec tous les outils disponibles, et aussi avec un peu d'imagination, on trouvera toujours un moyen de les capturer sans problème. Le dernier détail qu'il ne faudra pas négliger lors de la chasse aux Bugsnax, c'est l'heure et la météo. Certaines espèces se montreront uniquement à certains moments de la journée. Il faudra donc faire attention. Et si jamais on a besoin de faire passer le temps, il suffit simplement de faire un petit tour dans son lit, et d'avancer jusqu'à l'une des quatre heures proposées.

Au total, il y aura 12 habitants à retrouver, et à persuader de revenir en ville. Une fois, les 12 requêtes terminées, on laissera notre costume de chasseur d'encas au placard, pour reprendre notre rôle de journaliste. On commencera à interviewer les villageois, qui donneront leur version sur la disparition de Lizbert. Ce qui nous donnera de précieux indices pour pouvoir la retrouver.


Bien sûr, une fois au village, les habitants continueront à nous demander des services, comme repartir à la chasse au Bugsnax, ou effectuer d'autres petites quêtes secondaires, qui demanderont d'utiliser nos outils ou notre appareil photo. L'avantage, c'est qu'on ne sera jamais obligé de les faire dans l'instant.


En plus de la sortie sur consoles, Bugsnax s'offre une nouvelle mise à jour gratuite, afin de pimenter un peu plus l'aventure. En plus d'une île peuplée de Bugsnax géants, offrant ainsi de nouvelles quêtes qui rempliront l'estomac des joueurs. Mais surtout, des habitants. Offrant aussi de nouvelles méthodes de capture. De plus, en tant qu'habitant temporaire de l'île aux Zenkas, on aura enfin la chance d'avoir notre propre chez nous. Et grâce à de multiples demandes des habitants, on pourra personnaliser notre maison grâce aux récompenses que l'on obtiendra.

La faim justifie les moyens !

Si les villageois nous demandent des Bugsnax, ce n'est pas pour en faire une collection (enfin pas tous). Beaucoup demanderont des Bugsnax pour se nourrir. Et comme le dit le proverbe, "Nous sommes ce que nous mangeons". Et dans Bugsmax, ce proverbe prend tout son sens. Car une fois les Bugsnax avalés par les habitants, il sera possible de choisir la partie du corps qui va pouvoir être modifiée, à l'image de l'encas qu'il mangera. Par exemple, un Cornigure, qui n'est autre qu'un bocal de cornichon, va permettre à un villageois d'avoir des bras, des jambes ou un nez en cornichon. Parfois, les habitants demanderont une partie du corps en particulier. Mais dans l'ensemble, on reste assez libre dans nos choix. Permettant ainsi de créer des habitants encore plus loufoques et mignons, qu'ils le sont déjà.

Un voyage enfantin !

À première vue, le jeu et son concept peuvent paraître enfantins. Car les petits Bugsnax qui ressemblent à d'adorables petits encas, ainsi que la transformation des villageois, vont surtout faire fondre. Mais pourtant, les techniques pour piéger les Bugsnax ne sont pas toujours évidentes. Et même si le jeu s'adresse à un public très jeune. Certains auront du mal à prendre en main certaines techniques de capture. Mais c'est vrai que c'est très enfantin dans l'ensemble. Ce n'est pas pour autant qu'on n'a pas apprécié le jeu. Bien au contraire. On s'est amusé tout au long de l'aventure. Car Bugsnax est tellement adorable comme jeu, qu'il est difficile de ne pas craquer. On a passé une bonne dizaine d'heures pour terminer l'histoire. Mais nous y sommes retournés, tellement on a adoré passer du temps avec ces drôles de personnages. Un plaisir qu'on a pu partager en famille, avec un enfant qui était autant sous le charme que nous.

Un portage qui fait tâche ?

Dans l'ensemble, notre aventure dans Bugsnax a été très agréable. C'est un jeu coloré et vivant, très agréable à explorer. Chaque partie de la carte nous fait voyager dans une ambiance différente, avec ses propres Bugsnax. Et les villageois transformables nous ont fait sourire tout au long de l'aventure. Surtout avec les nombreuses combinaisons de transformation et leur personnalité bien à eux. Il y a aussi tous ces Bugsnax qui donnent faim. On y trouve différents encas bien connus, transformés en petits animaux trop choux. Difficile de ne pas craquer. C'est tellement plein de charme. En fait, l'univers qu'offre Bugsnax est juste parfait. Impossible de ne pas remarquer le charme qui se dégage de cet adorable jeu. Même la musique est adorable. Tout comme le doublage.


Notre première exploration sur PC avait quelques soucis de textures. Et le jeu n'était pas très lisse. Du coup, on avait un peu peur de ce portage sur Nintendo Switch. Et finalement, on n'est pas surpris du résultat. En plus des chargements interminables, le jeu est loin d’être parfait, graphiquement parlant. En mode portable, le résultat n'est pas aussi catastrophique qu'on aurait pu croire. Il y a simplement des textures qui ont du mal à charger. Rien de bien dramatique. Cependant, lorsque l'on joue sur sa télé en mode docké, c'est horrible. Le jeu est très pixelisé. Et il y a de nombreux ralentissements. Rendant l'aventure moins agréable qu’en mode portable. Du coup, il est préférable d'opter pour le mode portable, afin de profiter au mieux de ce gourmand petit jeu.

Un jeu qui se dévore en famille !

Pour conclure, Bugsnax est un jeu d'aventure agréable, pour les petits, comme pour les grands. Difficile de ne pas craquer pour sa sublime direction artistique. Ses adorables villageois. Les délicieux Bugsnax. Et l'humour enfantin de cette aventure. Une fois lancée dans cette aventure, difficile de ne pas y rester de nombreuses heures. Certes, le portage souffre un peu graphiquement. Du coup, la Nintendo Switch n'est peut-être pas la meilleure option pour découvrir cette aventure. Mais comme c'est un jeu familial. Et que cette console est possédée par de nombreuses familles. Ce portage reste une très bonne option pour découvrir cette délicieuse aventure en famille. Mais les possesseurs des autres plateformes devraient réfléchir à deux fois avant d’opter pour la version Nintendo Switch.


1 440 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout