• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Train Sim World 2020


Après nous avoir donné la pêche, Dovetail nous propose un petit voyage à travers le monde avec sa nouvelle simulation. Loin de la compétition "apaisante" de Fishing Sim World: Pro Tour, sorti en juillet dernier, le développeur spécialisé dans les simulations, revient avec Train Sim World 2020, la simulation de Train bien connu des fans. Disponible depuis le 14 août, on a tenté de devenir conducteur de ces gros engins, nous éloignant un peu de notre train-train quotidien.

Trailer du jeu

Train Sim World 2020 est un jeu de simulation de train, ça paraît logique, en vue subjective, qui nous permet de vivre le quotidien d'un conducteur de train. On démarre fort, car on est à peine à quelques lignes de ce test, et le mot train apparaît partout. Ce jeu propose de conduire différents trains à travers le monde, avec chacun sa complexité, que ce soit à la conduite, ou au chemin parcouru. Train Sim World 2020 propose une dizaine de train, et de parcours. Passant des lignes du Main-Spessart Bahn, à celle du Northern Trans-Pennine, on y découvre de nombreux paysages différents, et surtout une gestion complètement différente des engins. Mais on reviendra plus tard sur la conduite, qui peut paraître extrêmement compliqué à première vue.

Avant de commencer notre job, on doit dans un premier temps créer notre profil, et personnage. Bon, ce dernier ne sert pas à grand-chose, car le jeu se joue en vue subjective, du coup, on ne le voit pas vraiment. Pour la personnalisation, on a le droit à plusieurs personnages prédéfinis, et 8 uniformes différents, comme la tenue du conducteur de Fret USA, ou encore UK Freight Driver. Certes, la personnalisation est très limitée. Mais pour ce que ça sert, on ne pas en demander plus. Une fois la sélection faite, on choisit notre nom, et le profil est créé. Il y a beaucoup de choses à découvrir dans le profil de joueur, comme toutes les taches à réaliser, et elles sont nombreuses. C'est un peu votre progression dans Train Sim World 2020. Avec les taches réalisées, les objectifs, les itinéraires, l'avancement dans les voyages, ... . Si vous êtes du genre à finir un jeu à 100%, attendez-vous à perdre de nombreuses heures.

Une fois notre conducteur prêt, on peut partir à la découverte du jeu. 15 trains sont disponibles, avec 6 itinéraires possibles. Ces derniers proposent plusieurs "missions", comme les "voyage". C'est un peu comme un mode histoire de l’itinéraire choisi. On parcourt la ligne, tout en découvrant dans un premier temps, le train qu'on a choisi. Le but est de terminer itinéraires, avec quelques objectifs assez simples. Sinon, il y a les "Entraînement". Ici, on nous demande de réaliser des tâches simples, d'une dizaine de minutes, sur le train. C'est un peu le tuto, pour apprendre à manier un train. On y retrouve aussi les missions "scénario". Elles proposent une mission d'une quarantaine de minutes, avec plusieurs objectifs bien différents. On y contrôle bien entendu le train, mais aussi les inconvénients que l'on peut rencontrer sur la ligne. Et pour finir, il y a les "horaire". On n'a pas trop compris en quoi consiste ce mode de jeu. On cherche encore. On a l'impression que c'est plus un mode pour faire des réglages. Certains itinéraires, comme Nord Trans-Pennine par exemple, proposent directement le voyage. On prend donc part au voyage à travers la ligne, en réalisant quelques objectifs. Mais les autres modes, comme Scénario, Entraînement, et Horaire, ne sont pas disponibles. Tout ce que vous allez faire dans Train Sim World 2020, permettra de gagner de l’expérience, et par la même occasion monter le niveau de votre profil.

Maintenant qu'on a parlé de ce que vous réserve Train Sim World 2020. On va s'attaquer au vif du sujet, la conduite. Si vous êtes des habitués de simulation, vous savez déjà que prendre en main ce genre de jeu n'est jamais simple. Et Train Sim World 2020 ne déroge pas à la règle. En fait, il est plus ou moins facile de prendre le jeu en main. Tout dépendra du train que vous avez sélectionné. Certains trains sont très simples à conduire. On y gère très peu de commande. Et mis à part, la gestion de l’accélération et du freinage. Il n'y a rien de compliqué. On avait malheureusement commencé par un train assez simple, sans vraiment le savoir. On s'est même dit, "Mais c'est super-simple à conduire au final". Puis on a commencé à tester d'autres trains. Une pluie de commandes est apparu sur certaine, avec une gestion de commande, qu'on n'avait jamais entendue parler. Heureusement, chaque train a le droit à sa petite introduction, nous permettant de découvrir "les bases" de la conduite. Au clavier /souris, c'est assez simple. La souris correspondant à la main du conducteur. Il suffit donc d'appuyer sur les bonnes commandes. Monter le pantographe, desserrer le frein, monter la puissance de l’accélération, et bien sûr dans le bon ordre. Au début, on a le tuto, donc on se dit que c'est simple. Puis il disparaît petit à petit, et on commence à appuyer sur toutes les commandes. Une très mauvaise idée. En fait, Train Sim World n'est pas qu'un simple simulateur de train, c'est aussi un moyen d'en apprendre plus sur les commandes de ces engins. Car peu de personnes peuvent se vanter de connaitre le glossaire ferroviaire. C'est une vraie mine d'informations. Surtout quand c'est la première fois qu'on se lance dans l'aventure. Une fois de plus, là où Doventail a assuré, c'est dans les graphismes. Le jeu utilise une technique appelée SimuGraph, qui permet de reproduire l'apparence des trains avec un maximum de précision, mais aussi toute la physique interne, les tableaux de bords, les cabines, les sensations et le son. Quand on ne connaît pas vraiment ce monde, une petite recherche sur google nous permet de se faire un avis sur le réalisme du jeu. Bien sûr, le jeu ne propose pas uniquement un réalisme époustouflant sur les trains. Les itinéraires sont de vrais tracés reproduits au plus proche, pour une totale immersion dans cette simulation. On y parcourt donc le monde, avec des décors variés, et surtout, splendide pour certains.

Pour conclure, on n'avait jamais vraiment pris le temps de s’intéresser réellement à la simulation de train, quoiqu'on adore les jeux de simulation. Mais après avoir vu le travail de Doventail sur Fishing Sim World: Pro Tour, Train Sim World 2020 nous a intrigués. Au final, on reste bluffé par le réalisme du jeu, et l'aspect éducatif qu'il apporte. On y apprend énormément de chose sur les trains, et ça rend le jeu plaisant et instructif. Certes, nous n'avons pas souvent respecté les limitations de vitesse, ou les délais. Mais on s'est surpris à prendre plaisir dans ce genre de simulation, alors qu'elle a tendance à endormir par son manque de rythme. Malheureusement, sa complexité aura tendance à faire fuir les débutants. Mais Train Sim World 2020 plaira à coups sûrs, aux amoureux des trains, comme Sheldon Cooper.


197 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now