• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] SuperEpic The Entertainment War


Disponible depuis le 12 décembre 2019, SuperEpic The Entertainment War est un jeu indépendant développé par Undercoders, et édité par Numskull Games, qui nous fait vivre la folle aventure d'un raton laveur et son lama, prêt à tout pour sauver les jeux vidéo, d'une menace, qui n'est pas si fictive, les jeux vidéo gratuits. On a donc choisi les armes. Et nous sommes partis avec ce duo loufoque, pour affronter les porcs qui dirigent d'un groin de fer, RegnantCorp, pour la réalisation de notre test.

A La Découverte de SuperEpic The Entertainment War

SuperEpic The Entertainment War est un Hack N'slash de style métroidvania, qui nous emmène dans l'entreprise la plus machiavélique du monde, celle de RegnantCorp. Voilà maintenant des années, que cette société a transformée les gens en mouton, prêt à dépenser des milliers, dans des jeux gratuits. Tout le monde aime les jeux gratuits. Sauf un petit groupe de résistants, qui va tout faire pour mettre un terme à ce règne répugnant. Et redorer le blason de la culture des jeux vidéo.

Loin de notre console de jeux, et chevauchant un lama. On part à l'aventure, dans la société de RegnantCorp, y affronter employés, développeurs, et autres membres de l’équipe, qui ont contribué à la destruction du monde, avec leurs jeux gratuits, addictifs et sans aucun intérêt.

Pour ceux qui connaissent un peu South Park, SuperEpic The Entertainment War est un peu le jeu vidéo, de l'épisode où le Canada se fait un maximum d'argent avec le fameux jeu gratuit de Terrance et Philippe. On est un peu dans le même délire. Avec l'addiction d'un jeu, qui n'est pas intéressant.

Dans SuperEpic The Entertainment War, on va donc prendre le contrôle de notre héros fan de vrais jeux vidéo, qui après un appel de la résistance à la télévision, va rejoindre la société de RegnantCorp, pour avoir une petite discussion avec le grand patron. Malheureusement, que ce soit les employés de la société, où tous les autres membres qui composent cette société, aucun ne veut vous laisser passer. Il faudra donc, armé d'un parapluie, se frayer un passage, dans les divers niveaux, façon Metroidvania, de SuperEpic The Entertainment War.

Le jeu se compose en plusieurs lieux, qui se termine toujours par un Boss épique, très difficile à battre. Le but est de trouver la sortie du niveau, en trouvant le bon chemin. On peut donc emprunter toutes les ouvertures disponibles pour essayer de progresser dans le niveau, à la recherche d'objets, de pièce, ou encore de carte d’accès, pour se frayer d'autres chemins. Il faudra donc énormément explorer les niveaux de SuperEpic The Entertainment War pour ne rien louper.

Au début, on se bat avec notre parapluie. Mais par la suite, il est possible de trouver un vendeur de la résistance, qui proposera de nouvelles armes, comme des panneaux Stop, des balais, ou encore des crosses. Chacune des armes pourra être améliorée, pour devenir plus puissante. Et bien sûr, faire plus de dégâts. Au total, notre héros aura la possibilité de porter 3 armes. Une pour les attaques de face, une autre pour les attaques en l'air. Et la dernière, les attaques au sol. Chaque ennemi a son point faible. Certains prendront donc plus de dégâts avec des attaques en l'air. Tandis que d'autres souffriront davantage avec des attaques au sol. Notre compagnon Lama peut aussi être très utile. Il a donc aussi une gestion d’équipements, qui renforcera votre défense.

Plus on avance dans l'histoire de SuperEpic The Entertainment War, plus les chemins se multiplient. Certains seront d'ailleurs inaccessibles au début. Il faudra trouver de nouvelles compétences, comme le double saut, pour espérer atteindre de nouveaux chemins dans la société de RegnantCorp. Il y a 7 chapitres dans l'histoire, donc 7 boss au total à vaincre, pour venir à bout du jeu.

SuperEpic The Entertainment War propose aussi quelques petits puzzles pendant toute l'aventure. Parfois, il faudra sauver des prisonniers. D'autres fois, investir, ou non, dans un projet. Ces puzzles sont parfois des références à la culture geek. On a même eu droit à la petite référence de Futurama dans le jeu. C'est toujours sympa de ne pas oublier cette fabuleuse série.

Au cours de l'aventure, notre héros ramassera une cassette contenant un prototype Roguelite, développé par RegnantCorp. En récupérant ce prototype, on débloque un nouveau mode de jeu, dans le jeu, le mode Roguelite. On parcourt donc RegnantCorp, une fois de plus. Mais cette fois-ci, on doit essayer d'atteindre les étages, sans mourir. Et ce n'est pas une chose facile à faire.

SuperEpic The Entertainment War utilise un style graphique en Pixelart plutôt basique. Mais ça reste réussi, avec un bestiaire varié. Et surtout, des boss mémorables, et atypiques. Malheureusement, la bande-son reste un peu trop répétitive. Et on a du mal à l'associer au jeu.

Pour conclure, SuperEpic The Entertainment War est un metroidvania intéressant, qui parle d'un sujet qui touchera bon nombre de gamers, les jeux gratuits. On parcourt un monde rempli d'humour, avec un gameplay basique, facile à prendre en main. De plus, pour augmenter la durée de vie, SuperEpic The Entertainment War propose un jeu dans un jeu. Permettant ainsi passer du metroidvania au roguelite, tout en gardant les bases du jeu. Ça permet de s’évader de temps en temps, entre deux boss. Les fans de pixelart et de metroidvania trouveront leur bonheur dans ce petit jeu indépendant. Pour les autres, l'histoire vous fera surement sourire. Mais l'aventure un peu moins.




0 vue
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now