• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Repressed


Disponible depuis le 26 septembre sur Steam, Repressed est un petit jeu indépendant d'aventure, développé par Sigur Studio, et édite par ARP Games, dans lequel vous voyagez à travers les souvenirs d'une ombre. On a donc voyagé dans son esprit, pour y chercher les réponses à ses questions. Voici notre test.

Trailer du jeu

Repressed est un jeu d'aventure, où on y incarne une ombre, qui va devoir parcourir des lieux à la recherche de souvenir. Le jeu est très court, 1 heure et 15 minutes pour le finir à 100%. Mais il est surtout très spécial. Dans Repressed, on avance dans divers lieux sombres, avec quelques plateformes blanches, qui seront les seuls chemins que l'on pourra emprunter tout au long de l'aventure. Pour progresser, on a besoin de lumière. Il faudra donc jouer avec les ombres, en déplaçant des cubes, changer l'orientation de la lumière, ou encore activer des boutons, pour faire apparaître des nouvelles plateformes.

Notre personnage est une ombre sans perspective. On est donc aplati sur un sol de lumière. Et on cherche la sortie de cet immense labyrinthe, à la recherche des morceaux de souvenir. Repressed se déroule en 4 chapitres, avec une voix off qui nous explique un peu l'histoire de notre personnage. Il est assez difficile de parler de l'histoire sans dévoiler son contenu. Mais l'histoire est bizarre, tout en étant émouvante. Beaucoup pourraient se sentir concernés à certains moments, tellement l'histoire parle à tout le monde. Le plus difficile, et le plus gros défaut de Repressed, c'est son jeu d'ombres. Au début, on avance avec peu de séquence de gameplay. Il faut juste trouver une sortie à ce Labyrinthe. Puis vers la fin, le jeu nous propose de modifier les ombres pour se créer des passages. Malheureusement, on n'a aucune indication sur l'effet de l'ombre aura sur le passage, car la plupart du temps, ce jeu d'ombres à un impact sur un chemin plus loin dans le jeu. Ce qui nous oblige parfois, à revenir en arrière pour rejouer avec les ombres. Un vrai casse-tête énervant.

Le jeu en lui-même est assez linéaire, malgré 19 collectibles à chercher. On avance, et on suit l'histoire, sans vraiment avoir besoin d'explorer les zones. Une fois terminé, aucune possibilité de recommencer le jeu. Sauf si bien sûr, un des 19 collectibles a été oublié. Dans ce cas, il faudra recommencer le jeu à zéro.

Repressed propose un style graphique basique, mais atypique, qui joue uniquement avec le noir, le blanc et le rouge. Il n'y a pas grand-chose à dire sur ce style. On a l'impression, par moments, d'avoir un style Low-Poly sur certains décors du jeu. Le petit point faible de ce côté, c'est l'impression d'avoir rien d'exceptionnel à visiter, sauf vers la fin du jeu, et les structures géantes. La bande-son, un poil répétitif, se marie parfaitement bien à l'ambiance du jeu. Elle est stressante. Mais reste tout de même immersive.

Pour conclure, Repressed n'est pas le meilleur jeu indépendant du monde. Il ne propose rien d'exceptionnel, et reste basique. Mais l'immersion est là. Et pendant 1 heure, on découvre une histoire tragique, bien écrite, qui occupe le temps. Certes, on y fait très vite le tour, et pour le prix, ça fait cher la découverte, malgré quelques Easter Eggs sympas. Mais ça reste un jeu à découvrir un week-end, posé dans le noir.


120 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
A Propos de Nous

Nous sommes un couple gamer fan de jeux depuis notre plus tendres enfance.

 

Lire Plus ...

 

  • Gris Facebook Icône
Ne ratez rien !

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now