• Couple of Gamer

[Test Express][Steam][Playstation4] Eternity: The Last Unicorn

Mis à jour : 29 déc. 2020


Sorti le 5 Mars, sur PlayStation4 et Steam, Eternity: The Last Unicorn est un jeu indépendant, développé par Void Studio et édité par 1C Entertainment. Dans ce petit jeu d'aventure RPG, Vous allez devoir combattre les ténèbres pour sauver la vie de votre peuple. Voici donc notre test express.

Trailer du jeu:

Dans un pays ravagé par une malédiction, le jeune Elfe Aurehen est appelé pour sauver la dernière Licorne et restaurer la paix du règne d’Alfheim. D'après les anciens parchemins, seul Aurehen peut toucher la licorne pour la libérer, ainsi que les elfes, de cette terrible malédiction.

Avec l’aide de Bior, un Viking à la recherche de ses hommes disparus, Aurehen va explorer le vaste et magnifique royaume de Vanaheim dont l’univers et la culture s’inspirent du folklore nordique. Rencontrez des amis et affrontez de terribles monstres pour accomplir votre destinée... Le temps est venu de prétendre à l’Éternité.

Nous voici en présence d'Aurehen, dans le temple de la déesse Makala, qui va être la seule et l'unique espoir de sauver la dernière licorne, qui n'a pas encore disparu. Il va falloir faire vivre la lumière pour détruire celle de l'obscurité pour réveiller l'oracle.

Eternity: The Last Unicorn est un action RPG, qui nous met dans la peau deux personnages au caractère et aux caractéristiques bien différentes, Aurehen et Bior. Dans ce jeu, vous allez progresser linéairement dans une histoire en switchant de personnage. Mais vous serez amené à faire les mêmes choses. Vous attaquerez, lancerez des sorts, et esquiverez vos ennemis, tout en découvrant les mystères qui se cachent dans les terres nordiques du jeu. Plus vous avancerez, plus vous monterez de niveaux, ce qui vous permettra de débloquer de nouvelles compétences et capacités, qui vous aideront à progresser dans l'histoire. Vous pourrez crafter des objets, avec les diverses ressources que vous allez récupérer sur les monstres que vous tuerez. Comme ça, c'est simple, mais dans le fond, c'est plus complexe.

Les combats d'Eternity: The Last Unicorn sont très difficiles à prendre en main, peut-être aussi à cause de la caméra qui fait des siennes. Vous allez devoir esquiver, mais vous remarquerez très vite qu'elle est lourde, et pas simple à maîtriser. Ceci se mélange aux nombreux bugs de Gameplay que l'on peut rencontrer lors des combats, mais aussi des déplacements. On reste souvent bloqué à cause d'un arbre, ou autres objets de décors. Parfois, c'est après une cinématique, et l'apparition d'un bug, que pour aucune raison, votre héros s’arrête net, obligeant à charger la partie. Quelquefois, il arrive aussi que le héros ne veuille plus frapper. Ces nombreux bugs sont déroutants, et on n'a qu'une seule envie, quitter le jeu et ne jamais y retourner.

On avait eu la chance, lors de la Gamescom 2018, de faire un petit Hands-on sur le jeu. Il nous avait emballés. L'univers était joli, le gameplay était classique, mais tellement agréable. Mais cette version finale nous laisse sans voix. Tous ces petits bugs que l'on rencontre, et qui gâchent notre expérience de jeu, nous rend assez tristes. Car on avait vu un très bon potentiel derrière Eternity. On espère que des patchs arriveront pour corriger tout ça.

Attention, car le jeu n'a pas que des points négatifs, bien au contraire. Le folklore Nordique omniprésent dans Eternity, est magnifique. On y rencontre des dieux nordiques, des créatures mythologiques comme Jotuns, Fenrir ou encore Gullveig. Et plein d’éléments nous rappelant cet univers y sont présents, La pierre de Gungnir, des runes, l’essence d’Eir, Mead et la perle de Freya. On a droit aussi à de sublimes architectures et paysages tels que Fensallyr, Naglfar, le temple de Skadi, les jardins d’Yggdrasil, et Vanaheim. Le jeu nous fait voyager, et il pourrait limite nous faire oublier les nombreux bugs. De plus, l'OST est doux et apaisant, nous donnant parfois quelques frissons.


Pour finir, malgré quelques points forts, comme l'univers, la bande-son, et son histoire, Eternity: The Last Unicorn est gâché par de nombreux défauts du jeu. On a l'impression d'avoir entre les mains un jeu en Early Access. On attend une grosse mise à jour corrigeant toutes ces imperfections. Car pour l'instant, il est impossible d’apprécier le jeu comme il se doit.


123 vues0 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now