• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze


Disponible le 1er octobre sur steam, Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze est un Point & Click développé et édité par Jean-Baptiste de Clerfayt, qui nous fait voyager à l'époque du Graal, où un certain Lancelot est en pleine quête à travers l'Europe, missionné par Dieu. Une époque qu'on aime, et qu'on s'est empressé de découvrir. Mais on aurait peut-être dû perdre du temps à autre chose. Voici notre test.

Trailer du jeu

Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze n'est qu'un Point & Click comme les autres. Qui va nous demander de faire de nombreux aller/retour à travers les différents lieux, pour parler à des personnages loufoques. Et trouver des objets pour se débloquer dans l'aventure. Mais ce petit Point & Click a une particularité, c'est qu'il essaie de mélanger Monkey Island et Monthy Python, dans une comédie médiévale, plus stupide que drôle. Un jeu qu'il faut donc prendre au second degré, du début à la fin.

Dans ce jeu, on y incarne un jeune homme en slip, Lancelot, chevalier le plus sexy de la table ronde, au slip tellement sexy, qu'on aurait regretté de louper ça. Son but, trouver le St Graal et fêter ça avec une bonne bière. Malheureusement, il se trouve dans le beau royaume de France. Bon, dans le jeu, ce fameux royaume de France est plutôt retranscrit comme un lieu infâme, à travers de nombreux clichés, qui feront rire certains. Mais en énerveront plein d'autres. De notre côté, on a trouvé l'humour parfois déplacé et vulgaire. Mais on est plus dans un humour idiot, qui tente de faire rire. Et non de viser certaines catégories de personnes. On n'a pas vraiment été les plus grands fans de cet humour pendant l'aventure. Mais cela reste notre avis. On est peut-être trop vieux pour ces choses-là.


Revenons tout de même au jeu. À travers un voyage dans le Royaume de France, on va devoir visiter divers lieux, comme la foret de Brocéliande, ou encore le parc d'attraction Redemption-Land, pour trouver ce fameux St Graal. Et éviter la colère de Dieu. Malheureusement, rien ne va dans le Royaume de France. Mais au final, rien ne va dans le jeu tout simplement. Même si les clichés sont nombreux, et peuvent faire sourire. Comme le pape ou le berger. L'humour est tellement ringard, qu'on n'a pas réussi à tenir très longtemps. Pourtant, on adore les Point & Click. Et surtout, on adore l'humour. Mais dans Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze, c'est trop. Et ça en devient même navrant.

C'est dommage, car Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze propose un style bouquin du moyen-âge vraiment sympa. Et dans l'ensemble, le jeu aurait pu être un très bon Point & Click. Il était inutile de forcer sur l'humour, parfois trop vulgaire, pour faire rire. Car on se souviendra plus facilement d'un jeu intéressant, avec une pointe d'humour. Qu'un jeu grossier, comme Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze. Sans oublier que la musique devient très vite énervante. Comme quoi, rien ne va dans Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze.


Pour conclure, on n'a peut-être pas apprécié l'humour très idiot de Lancelot's Hangover: The Quest for the Holy Booze. Mais le style Moyen-âge utilisé reste très sympa. Dommage qu'il ne soit pas mieux mis en avant. Pour tout vous dire, ce Point & Click aurait pu être très intéressant. Mais trop d'humour, tue l'humour. Et dans ce cas, ça a tué le jeu.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now